Angle d’Attaque, Angle de Bec, Angle de Dépouille

Angle d’Attaque, Angle de Bec, Angle de Dépouille

 

          Afin d'utiliser au mieux votre outillage et d'optimiser ses performences, il est important de commencer par des notions de base. ainsi, n'importe quel outil tranchant répond à des besoins et ainsi à des caracteristiques différentes.


          Parmi ces caractèristiques, il existe une règle que l'on peut appliquer pour l'affutage de n'importe quel outil. Cette règle est celle des angles d'une arrete tranchante.

      Pour bien commencer, il faut débuter par assimiler quelques notions:angle d attaque angle de bec angle de depouille 0

 

          Sur ce shema représentant un ciseau à bois pret à pénétrer dans la matière, on distingue 3 angles.

 

A: L'angle d'attaque designe l'angle avec lequel l'arrete tranchante de votre outil va pénétrer dans la matiere.

B: L'angle de bec désigne l'angle de votre lame à proprement parlé

D: L'angle de dépouille designe l'angle qui talonne la matière et permet ainsi le dégagement du copeau

A + B + D = 90°


          L'angle le plus important pour un outil a main est l'angle de bec. Il faut alors trouver un compromis entre un ange de bec faible qui rendra l'outil plus tranchant, donnant ainsi un très bon etat de surface mais qui se désaffutera rapidement et un angle de bec trop important ki assurera une dirée de vie beaucoup plus longue de l'arrete tranchante au détriment de la qualité de coupe.

          Les angles de bec les plus courrament utilisés et qui semblent etre un bon compromis entre une bonne durabilité du tranchant et de bons états de surcafes sont les suivants:

Ciseau à bois et bedane: entre 25 et 30°
Rabot: 20 à 25°

Avis des internautes en moyenne 3 pour 6 votes
  Angle d’Attaque, Angle de Bec, Angle de Dépouille, publié par Pierre le 2 Mai 2010
Pierre
0 COMMENTAIRES
ECRIRE UN COMMENTAIRE :