Les épiceries solidaires

Les épiceries solidaires

La plupart des épiceries solidaires issue de l'ANDES (L’Association Nationale de Développement des Épiceries Solidaires). C’est des principaux réseaux d'aide alimentaire existant sur le territoire français. Ces structures proposent, dans leurs épiceries, des produits de la vie quotidienne contre une maigre participation allant de 10% à 30% du prix initial du ou des produits. "Le principe des épiceries solidaires est de lutter contre l’exclusion sans favoriser l’assistanat, de respecter la liberté des personnes et de promouvoir leur insertion durable." - Site de l'ANDES

les epiceries solidaires 0

1 - Les conditions d'accès

Vous êtes en difficulté et vous souhaitez faire vos courses au sein d'une épicerie solidaire ? Pour se faire, vous allez devoir en faire la demande auprès du CCAS de votre commune. Il vous donnera les démarches à suivre puisque chaque structure possède son mode de fonctionnement. Les personnes peuvent aussi êtres orientés par des associations et autres travailleurs sociaux. 

Un accès à une épicerie solidaire est validé dans chaque épicerie en fonction de la situation sociale, économique et familiale du foyer. Les profils acceptés sont très variés (étudiant, retraité, père ou mère de famille, etc...).

 

2 - Ce que propose les épiceries & approvisionnement

Techniquement, les épiceries proposent tous les aliments qu'elles arrivent à obtenir pendant leurs collecte. Ces produits de consommation peuvent être donc, très variés. Voici une liste non exhaustives des institutions pouvant fournir les épiceries solidaires.

  • Les réseaux associatifs : banque alimentaire par exemple.
  • Dons d'entreprises agroalimentaires et des enseignes de grande distribution.
  • Jardins collectifs et jardins d'insertion.
  • En achetant, aux grandes distributions certains produits dont elles ne pourraient pas avoir accès avec les autres circuits.

Plus d'informations ici : http://www.epiceries-solidaires.org/

  Les épiceries solidaires, publié par Lorine le 5 Octobre 2015
Lorine
0 COMMENTAIRES
ECRIRE UN COMMENTAIRE :