+15

 Alimentation à découpage pour ampli audio 200W à 500W

 Catégorie electronique - Par nina67 - Publié le 2011-03-14 14:04:40

Alimentation à découpage pour ampli audio 200W à 500W

Une alimentation à découpage pour ampli audio peut se réaliser très simplement, pour une dizaine d'euros seulement et sans composant spécifique ! Le but est de remplacer le gros transfo (souvent torique dans les amplis de sono) et les condensateurs de filtrage encombrants et chers. La puissance peut aller jusqu'à 500W pour un ampli de puissance.

 

Cahier des charges de l'alimentation à découpage pour ampli

 

- Tension d'entrée : 230V~
- Tension de sortie : symétrique (+/-55V par exemple) pour un ampli de 2x250WRMS à 4 Ohms

- Puissance de sortie : 300W en moyenne, 700W pendant 2 secondes environ
- Tensions de sortie auxiliaires (en option) : 12V, 24V, au choix pour ventilation, afficheur, etc
- Pas de composant spécifique : régulateur à découpage, optocoupleur, etc

 

En fait, la tension de sortie peut être choisie en fonction du besoin, comme nous allons le voir.

 

Voilà le schéma de l'alimentation à découpage :

 

alimentation a decoupage pour ampli audio 200w a 500w 0

 

Schéma de l'alimentation à découpage pour ampli 500W

 

Fonctionnement détaillé de l'alimentation à découpage

 

Beaucoup de composants peuvent être choisis assez librement, en fonction de ce qu'on a sous la main et de la puissance souhaitée pour l'ampli.

 

1. Etage d'entrée de l'alimentation à découpage (très facile)

 

Rien de sorcier : un fusible et un pont de diode 5A (pour avoir un peu de marge !). Pour les émissions de parasites (CEM), on place un condensateur X2 et sa résistance de saignée pour le décharger lorsqu'on débranche la prise de courant. La valeur est empirique, inspirée de valeurs courantes sur des alimentations à découpage de PC.

 

alimentation a decoupage pour ampli audio 200w a 500w 1

Etage d'entrée de l'alimentation à découpage

 

2. Condensateurs de filtrage et relais de l'alimentation à découpage (facile)

 

Rien de sorcier non plus. C2 et C3 sont placés en série et leurs tensions (160VDC) sont équilibrées par R4 et R5. Aucune valeur n'est critique. Ces condensateurs doivent être d'au moins 330uF et avoir une tension de 200V. On peut les récupérer dans les alimentations de PC hors service.

 

alimentation a decoupage pour ampli audio 200w a 500w 2

Lorsque l'alimentation est mise sous tension, C2 et C3 se chargent à travers R2. Après 0.2 seconde environ, le relais RL1 se ferme et court-circuite R2 (modèle 5W à choisir). Le relais se ferme dès que la tension aux bornes de sa bobine atteint 60% environ de sa tension nominale. Cela limite parfaitement l'appel de courant au démarrage (3.2A crête max). R2 peut avoir une valeur autour de 100 Ohms.
Le relais doit être un modèle 48V ou éventuellement 24V mais alors R6 doit passer de 22k à 18k pour garantir un courant de bobine suffisant (17mA).

 

Pour un relais 48V, R3 est placée en parallèle avec sa bobine pour limiter à 48V la tension à ses bornes. Le courant total (traversant la R6) est de 11mA environ. Plusieurs valeurs pourront être testées, en commençant par R3 = 6.8kOhm par exemple.

 

3. Oscillateur de l'alimentation à découpage (facile et astucieux)

 

L'oscillateur n'est basé que sur un ampli op ! On peut choisir un TL082, TL081, TL072 sans aucune contrainte. Dans le cas d'un ampli op double, les deux entrées de l'ampli op non utilisé seront connectées au 0V comme la patte 4.

 

alimentation a decoupage pour ampli audio 200w a 500w 3

Oscillateur de l'alimentation à découpage

 

L'alimentation de l'oscillateur se fait par diode zener 27V (ou 24V, cela marche aussi) et résistance (R6). Le courant dans R6 sert aussi à alimenter la bobine du relais. On peut insérer une LED en série pour visualiser la tension secteur redressée. C5 assure des transitoires de consommation et lisse la tension. Il doit avoir une valeur de 470nF minimum.

 

Fréquence de découpage

 

La fréquence est inversement proportionnelle à la constante de temps R10.C6 et vaut 30kHz avec les valeurs choisies. La fréquence de découpage ici doit se trouver entre 25 et 50kHz. Les valeurs de 100kOhms pour les 4 résistances ont surtout été choisies par simplicité et ne sont pas critiques.

 

Consommation de l'oscillateur

 

La consommation dépend de la consommation de repos de l'ampli op, de la fréquence et de la tension d'alimentation (choix de la zener). On mesure expérimentalement :

 

alimentation a decoupage pour ampli audio 200w a 500w 4

Consommation de l'oscillateur

 

Pour cette mesure, l'oscillateur est alimenté par une alim stabilisée isolée (type alim de labo). La zener 27V est supprimée pour ce test.


15V est la limite basse pour commander Q1 et Q2 correctement.


La conso diminue de 0.2mA si on coupe l'alimentation 230V (plus de hachage).

A fréquence plus élevée, la consommation augmente parce qu'il faut charger/décharger plus fréquemment les capacités de grille. Lorsque R9 et C6 sont supprimées, l'oscillation n'a pas lieu. On mesure alors la consommation de repos du TL082 (3.3mA à 3.5mA sur la plage 10V-30V).

 

C7 supprime la composante continue (égale à 13.5V pour une alimentation de 27V : alternance de tensions égales à 1.5V et 25.5V) du signal créneau de l'oscillateur. En réalité, le signal n'est pas créneau mais présente des fronts arrondis (slew rate typique : 13V/us).

 

4. Commande des transistors de l'alimentation à découpage (très astucieux)

 

C'est le point clé de la réalisation ! Il est délicat de trouver des transformateurs d'impulsions spécifiques pour alimentation à découpage. C'est une inductance de mode commun qui remplace le transfo d'impulsion : toute l'astuce se trouve là.

 

alimentation a decoupage pour ampli audio 200w a 500w 5

Inductance de mode commun utilisée comme transfo d'impulsion

 

Cela fonctionne parce que le rapport des nombres de spires est 1:1. L'inductance doit être entre 2x3mH et 2x10mH environ. L'isolation entre les 2 bobinages est suffisante puisqu'ils sont prévus pour tenir 230V.

Comme les tensions grille-source des 2 transistors doivent être en opposition de phase, la polarité de l'inductance de mode commun doit absolument être respectée !

 

alimentation a decoupage pour ampli audio 200w a 500w 6

Exemple d'inductance de mode commun

 

L'avantage de ce composant est d'être facile à trouver. On peut aussi en récupérer de filtres d'alimentations à découpage (alimentations de PC, TV, etc).

 

5. Transistors de l'alimentation à découpage (plus délicat)

 

Les 2 transistors fonctionnent en opposition de phase comme dans tout montage demi pont. Leur commande se fait via R7/D1 et R8/D2. D1 et D2 accélèrent la décharge de la capacité de grille alors que R7 et R8 la ralentissent. Le but est de créer un temps mort où ni Q1 ni Q2 n'est conducteur. C'est crucial pour le fonctionnement de l'alimentation demi pont.

 

alimentation a decoupage pour ampli audio 200w a 500w 7

Transistors de l'alimentation à découpage

 

Q1 peut éventuellement être monté directement sur radiateur sans isolant (mica ou silicône) étant donné que le potentiel de son drain (boitier) est à +320V. C'est donc un point froid (pas de hachage). Q2 doit au contraire être isolé. Si on n'isole que Q1, le radiateur se trouve au potentiel +320V. Les pistes correspondant à la source de Q1 et au drain de Q2 doivent être aussi courtes que possible

 

alimentation a decoupage pour ampli audio 200w a 500w 8

 

Point chaud (potentiel variable) : pistes à faire aussi courtes que possible

 

Choix des transistors

 

Cela dépend de la puissance que l'on souhaite faire passer. Les courants crête mesurés sont :

 

17A (3A moyens) pour 600W
26A (5A moyens) pour 900W

 

C'est en fait sur le courant moyen qu'il se baser, mais il faut prendre une marge. Par exemple, on peut choisir le IRF740 (10A, 400V) ou le 20N60C3 (20.7A, 650V).

 

6. Condensateur de liaison du primaire

 

En démontant des alimentations ATX de PC, on voit qu'il y a toujours un condensateur non polaire 1uF/250V en série avec le primaire du transfo. Dans l'alimentation pour ampli, C4 peut être court-circuité, mais en cas de défaut d'un des deux hacheurs, un des condensateurs chimiques 200V (C2 ou C3) verra toute la tension 320V à ses bornes : il va exploser ! ce condensateur est donc là pour éviter une explosion de condensateur chimique en cas de défaut de Q1 ou Q2.

 

Lorsque C4 est court-circuitée, la tension aux bornes de C2 et C3 se répartit en fonction du rapport cyclique des hacheurs (normalement proche de 50%). La tension aux bornes de C3 vaut 320V x rapport cyclique. En effet, la tension moyenne aux bornes du primaire est nulle, comme aux bornes de toute inductance.

 

C4 doit être placée du côté du point froid pour réduire les émissions de parasites. Seule une des deux bornes du primaire est au point chaud


7. Transformateur de l'alimentation à découpage (à récupérer)

 

Le transfo est absolument à récupérer d'une alimentation de PC qui utilise une topologie demi pont (la plupart des alims ATX sont ainsi, quelques unes sont de type Forward).

 

alimentation a decoupage pour ampli audio 200w a 500w 9

 

Transformateurs récupérés d'alimentations à découpage de PC

 

Le secondaire du transfo se présente souvent avec plusieurs sorties, initialement prévues pour le 3.3V, 5V et 12V pour le PC.

 

alimentation a decoupage pour ampli audio 200w a 500w 10

Bobinage habituel d'un transfo d'alim à découpage de PC

 

La tension de sortie peut être choisie en fonction du besoin de l'ampli. Il faut choisir le bon point ou "prélever" la tension secondaire.

 

 

Choisir le nombre de spires adéquat pour la tension souhaitée

 

 L'intérêt est d'utiliser un transfo prévu pour cette application :

 

- demi pont
- fréquence de découpage de 25kHz à 50kHz en général
- isolation électrique principale entre primaire et secondaire (il faut relier la masse à la terre pour assurer une isolation renforcée).
- tension de sortie de +/-12V à +/-56V sur la plupart des transfos d'alim à découpage ATX.

 

Pour un ampli de 500W, la puissance moyenne réelle consommée est bien inférieure (150 à 300W environ).  Un transfo d'alim ATX 250W est ainsi suffisant s'il est légèrement ventilé.

 

8. Secondaire et sorties de l'alimentation à découpage

 

La tension est directement redressée en simple alternance comme on pourrait le faire sur un transfo 50Hz classique. L'inductance de fuite du transfo ralentit la montée en courant lors des fronts de tension. En réalité, le redressement fonctionne bien malgré la simplicité du montage (pas d'inductance en série avec les diodes...).

 

alimentation a decoupage pour ampli audio 200w a 500w 11

Diodes

 

Il faut choisir des diodes ultra rapides 10A et 200V minimum pour un ampli souhaité de 500W. Un modèle 15A (MUR1520, BYV32E-200) convient à merveille. Des courants crêtes de 50A peuvent y circuler ! Les diodes doivent être montées sur un petit radiateur de quelques cm de côté.

Ne jamais utiliser des diodes de redressement standard (1N5404, pont de diode 50Hz) !

 

Condensateurs de sortie

 

Il est intéressant de placer plusieurs condensateurs de plus faible capacité en parallèle plutôt qu'un seul gros. La résistance série équivalente est plus faible, et l'ondulation est aussi réduite. Pour la fiabilité, on évite de dépasser 80% de la tension se service : un modèle 50V ne doit pas voir plus de 40V à ses bornes par exemple.

 

On peut choisir 2x1000uF ou 3x680uF plutôt que 1x2200uF.

 

9. Tensions de sortie et courant disponible

 

La valeur de la tension de sortie est fixée par le nombre de spires au secondaire.

 

alimentation a decoupage pour ampli audio 200w a 500w 12

 

Secondaire du transfo : +/-4V par spire supplémentaire

 

A cause de la symétrie du redressement et du demi pont, les courants consommés sur +Vcc et sur -Vcc doivent être aussi proches que possible. C'est tout à fait ce que réalise un ampli audio de puissance. L'alimentation à découpage est ainsi tout à fait adaptée aux amplis.

 

Pour tester l'alimentation, il faut brancher la charge entre +Vcc et -Vcc.

 

Si on ne fait pas comme ça, un seul des deux transistors va être sollicité et le rapport cyclique va un peu s'écarter de la valeur 50%. Or la tension moyenne aux bornes du transfo est forcément nulle (c'est mathématique). La variation de rapport cyclique va modifier les valeurs des hauts et des bas de la tension (primaire ou secondaire, elles sont proportionnelles). En consommation sur la sortie positive de +/-50V, on pourra mesurer par exemple +45V et -55V ! Ce fonctionnement n'est pas recommandé à cause de l'augmentation de tension sur les condensateurs de la sortie non sollicitée.

 

10. Option : tension auxiliaire pour l'ampli

 

Si on souhaite ajouter une tension auxiliaire pour alimenter un ventilateur ou tout autre circuit (vumètre, limiteur, contrôleur quelquonque), il suffit d'ajouter une diode et un condensateur. La puissance ne doit pas dépasser 10W environ.

 

La plupart des transfos d'alimentations ATX permettent d'obtenir 12V (3 spires), 16V (4 spires), 24V, 28V, 40V selon le branchement. Pour avoir la même tension mais négative, inverser le sens de la diode et du condensateur.

 

alimentation a decoupage pour ampli audio 200w a 500w 13

Tension auxiliaire de l'alimentation à découpage

 

Condensateur : 470uF/50V (par exemple)
Diode : ultra rapide 100V/1A par exemple.

 

Amplis professionnels avec alimentation à découpage

 

De plus en plus de modèles de grandes marques utilisent des alimentations à découpage pour alimenter leurs amplis. Ces amplis sont plus légers, plus compacts que leurs homologues à transfo torique classique.

 

alimentation a decoupage pour ampli audio 200w a 500w 14

Ampli 2x1500W à alimentation à découpage en demi pont

 

Réalisation de l'alimentation à découpage pour ampli de puissance

 

C'est maintenant le moment de passer à la réalisation pratique :

Voir les articles de Astuces Pratiques portant sur le sujet !

Alimentation à découpage pour ampli audio 200W à 500W, posté par nina67 le 2011-03-14 14:04:40
nina67
Articles : 476 - Commentaires : 934
Cette astuce vous a aidé, fait économiser des heures de travail voir de l'argent. Faite moi un don ou partagez la à vos amis.

Aidez moi à me faire connaître

95 COMMENTAIRES

deltamad ( 20 Juin 2011 11:22 )

Bonjour Nina 67, Merci pour le schéma de l'alim à découpage. J'ai essayé de réaliser un prototype et ça a marché, seulement j'ai besoin d'aide pour mieux comprendre le principe de ce type d'alimentation : 1. Sur la puissance fournie par ce schéma : est ce que la puissance fournie dépend uniquement des Mosfets utilisés? (de IRF740 à 20N60 ou même 50N60), dans ce cas je ne comprends pas l'importance du transfo, par exemple la surface du noyau du transfo comme dans l'alimentation linéaire, ainsi que le diamètre des fils émaillés! 2. Pourquoi on n'arrive pas à avoir deux tensions symétriques pour l'alimentation de l'ampli, j'ai obtenu +46 volts et -51 volts; est ce cause du redresseur? Peut-on le résoudre en utilisant deux enroulements au secondaire comme dans le cas des transfo linéaires? 3- Comment peut on procéder pour obtenir une puissance efficace de 600 watts pour ce schéma afin d'alimenter un ampli de 500 watts?Je ne suis qu'un pauvre bricoleur autodidacte qui cherche à comprendre l'électronique et réaliser des montages audio de temps en temps. Merci et impatient de te lire.

Deltamad ( 20 Juin 2011 11:38 )

PS : comment protéger les Mosfets de cette alimentation, car en cas de défaillance de l'ampli audio, ils sont toute suite endommagés. J'en ai été victime lors des essais répétés.

nina67 ( 20 Juin 2011 16:02 )

Bonjour Deltamad, Félicitations pour votre réalisation ! La puissance dépend des MOSFET utilisés (proportionnelle à leur courant max) mais en fait, elle est surtout limitée par le transfo ferrite qu'on peut récupérer dans les alims de PC genre ATX. Pour estimer ma puissance continue à partir du transfo de récup, c'est très simple : je regarde la puissance constructeur de l'alimentation. Vous pouvez mesurer les résistances DC des enroulements avec un voltmètre en faisant passer exactement 1A DC avec une alim stabilisée. Cela permet d'estimer l'effet Joule. Quant à la symétrie des tensions, c'est du au rapport cyclique des MOS, et rien d'autre. On peut arriver à +36.5V et -37.8V, difficile de faire mieux. Il faut choisir l'inductance de mode commun avec une inductance de 3mH environ. Vous pouvez faire plusieurs essais, c'est le composant le plus délicat à mettre en oeuvre. Vous pouvez aussi jouer sur les résistances en parallèle avec les diodes pour piloter les grilles. En augmentant un peu la valeur, on diminue le rapport cyclique. Cela peut rééquilibrer les tensions + et - en sortie. Cela n'a rien à voir avec le pont. Pour un ampli de 500W, un transfo d'alim 300W et des MOS 10A (IRF740) suffisent largement. En fait, un ampli de 500W consomme une puissance réelle moyenne bien plus faible (impédance complexe du haut parleur, musique qui n'est pas un sinus constant...). Bon courage et faites attention à vous !

nina67 ( 20 Juin 2011 16:06 )

Pour la protection, vous pouvez insérer des fusibles en sortie d'alim et mettre des condensateurs de valeurs élevées (3300uF/63V). En cas de court-circuit, la décharge brutale des condensateurs aide à faire fondre le fusible vite et donc réduire la durée de galère pour les MOS. Je n'ai pas d'autre solution à vous proposer, et comme solution ce n'est pas très fiable. Le montage n'a aucune fonction de protection, c'est vrai... mais il est si simple...

Deltamad ( 22 Juin 2011 11:57 )

Bonjour Nina67, grand merci pour vos réponses très sasisfaisantes et merci pour le temps que vous avez consacré à le répondre. En fait, en n'ayant pas de connaissance très approfondie en électronique, je ne cesse de me tourner autour de mon montage en essayant de faire de multiples essais (transfo, mos, inductance de mode commun..). cette fois ci, je suis sûr de progresser dans la résolution des problèmes cités précédemment. Hier j'ai essayé des IRF740 car les IRF460 d'avant ont été endommagés; je voudrais savoir sur ce type de montage, est que l'utilisation des deux mos en parallèle n'est pas faisable pour avoir plus de courant? autrement utiliser 2 mos de 10A au lieu d'un mos de 20A. En parcourant les schémas ATX, je n'ai pas rencontré un seul, est inutile?. Quand à la protection, j'ai déjà placé un fusible. Encore merci, et dans l'attente de vous lire. ddnrasolo@yahoo.fr

nina67 ( 22 Juin 2011 13:16 )

Bonjour, pour les MOS en parallèle, c'est tellement plus simple d'utiliser un 20A au lieu de 2 10A... Avec 10A, on peut tout de même arriver à 1600W (il y a 160V aux bornes du primaire). J'ai souvent utilisé des IRF740 pour un ampli de 2 x 300Wrms. Ils tiédissent à peine sur un radiateur de 10x10cm. Vous trouver en accès libre des schémas d'alim à découpage audio chez QSC. Il faut aller sur leur site qscaudio, puis rubrique support, technical supports, schematics, plx series (faites vous plaisir !). Ce sont des alim à découpage demi pont, très intéressantes. Les capa 200V sont énormes, sans doute pour une meilleure régulation de tension. En effet, elles ne sont pas régulées comme des ATX. Elles sont comme la mienne, c'est-à-dire non régulées; L'ondulation sur le secteur redressé (320V) est transmise au secondaire. L'ondulation 100Hz est en fait une sorte d'enveloppe dans laquelle le hachage est fait. Vous pouvez regarder mes articles ou j'ai fait pas mal de mesures sur mon alimentation. Par ailleurs, vous pouvez jouer sur la fréquence de découpage (entre 25 et 50kHz) avec mon alimentation. A fréquence plus faible, l'asymétrie devrait s'atténuer. A bientot

g-netix ( 2 Juillet 2011 18:23 )

Bonjour et merci pour toutes ces astuces :) voila j'ai une question concernant le courant de sortie: je compte utiliser cette alim pour alimenter un amplificateur de galvanomètre de laser (genre discothèque), et les AOP de puissance (LM3886 ou LM4780) peuvent délivrer jusqu'à 11.5A, et le signal n'est pas systématiquement sinusoïdal, et peut même rester constant pendant un certain temps pour certains effets, donc je voulais être sur de pouvoir les alimenter avec une telle alim avant de me lancer. merci pour votre aide :) PS: les tensions nécessaires sont +/-24V 12A pour l'AOP et 12V 100-200mA pour un ou deux ventilateurs optionnels au cas ou il seraient nécessaires.

landry ( 13 Septembre 2012 19:56 )

bonjour;j ai un blém avec mon apli pd250 plus,la resistance en paralléle avec le condensateur apres le pont de diode est grillé;je voulai une valeur;merci

nina67 ( 14 Septembre 2012 8:40 )

Bonjour, Je ne peux malheureusement pas vous renseigner sur la valeur de résistance. Cordialement,

nina67 ( 18 Juillet 2011 14:29 )

Bonjour, j'étais en vacances quelques temps d'où le retard de ma réponse. Cette alimentation ne conviendra pas pour votre application. Elle fonctionnerait, mais de façon déséquilibrée (j'ai testé, pour voir). Par contre, vous pouvez rechercher un transfo d'alim de PC qui donne une tension symétrique (le point milieu étant la masse) de +/-24V (le primaire reçoit +/-160V hachés). Dans ce cas, on peut consommer du courant sur un seul rail d'alimentation. Chez moi, je teste les transfos ainsi : le primaire est relié aux hacheurs, les bornes secondaires sont ouvertes. Je déplace les 2 bornes de mon petit oscillo de borne en borne jusqu'à trouver la bonne amplitude de tension créneau (chez moi +/-48V avec point milieu). La tension de sortie n'est pas régulée.

g-netix ( 21 Juillet 2011 10:49 )

Bonjour et merci beaucoup, je vais essayer de voir ce que j'arrive à récupérer j'ai 4 ou 5 alims en panne je vais tester les transfos pour voir. J'ai déjà récupérer des transistor de puissance pouvant laisser circuler un courant de 20A, mais ce sont des NPN je ne sais pas si ça conviendra (TIP36A). Je vais essayer de faire quelques expérimentations quand j aurai un transfo valable, si les transistors tiennent et que ça fonctionne tant mieux, sinon pas grave c'est de la récupération.

Nina67 ( 21 Juillet 2011 10:58 )

Bonjour, Attention, si vous comptez utiliser vos TIP36A en tant que hacheurs (Q1, Q2 dans le schéma), cela n'a aucune chance de fonctionner. Ils vont sauter de façon dangereuse... Il faut des transistors MOS et qui supportent au moins 400V entre drain et source (IRF740 par exemple). En effet, la tension secteur redressée est de 320VDC à 325VDC en général. Cordialement

g-netix ( 23 Juillet 2011 13:05 )

oui en effet, j ai regarder à nouveau la doc du TIP36 et la tension est beaucoup trop faible, je vais acheter des IRF740. encore merci. cordialement

alim57 ( 30 Mars 2012 11:41 )

bonjour Sur le primaire du transfo vous dite 40 tours mois j' en ai bobiné un entre 13 et 18 tours au primaire (1.6 mh) 40 tours au primaire ca devient asse résistif donc limitation en puissance l' alim que j'ai faite est piloté par un sg 3525 et en driver pour les mos j' ai utilisé un ir2110 je fourni +-130v à vide et à pleine charge 2ohms +-100volts Pour le primaire pouvez vous mesurer les milihenris sur le transfo de l' amplis que vous avez pris en photo je sais que ca implique de démonter le transfo merci d' avance

Nina67 ( 30 Mars 2012 21:12 )

Bonsoir, Les transfos d'alim de PC (comme ceux présentés dans l'article) font 3 à 5mH (3.5mH typiques) avec 40 spires au primaire. L'inductance est proportionnelle au carré du nombre de spires. Pour 40 spires, la résistance DC typique est de 0.10 Ohm (104mOhms mesurés sur un transfo en particulier). Je n'ai pas modifié les transfos des alims de PC parce que le primaire reçoit aussi un créneau de +/-160V (demi pont oblige), comme dans mon alim ! N'hésitez pas si vous avez des questions ou remarques... Cordialement

alim57 ( 1 Avril 2012 17:49 )

merci pour votre réponse pouvez vous me dire quel tension au il y a secondaire sur l' amplis qui est en photo donc +U et -U a vide en passant par le point milieu et en suite avec une charge de 4 ohms sur une voie (pour voir la chute de tension sur une alim qui et sur le marché) . Quel est la marque et la réf de l' amplis pouvez vous aussi me dire combien de mh il y a au primaire du transfo de l' amplis qui est sur la photo je sais que ca implique de le démonter cordialement

nina67 ( 3 Avril 2012 0:54 )

Bonsoir, l'ampli en photo n'est là qu'à titre d'illustration. C'est un ampli professionnel que je n'ai pas sous la main. Pour mon alimentation, on peut fixer la tension secondaire en fonction des broches choisies. On peut avoir +/-40V ou +/-56V facilement. A pleine charge (8 Ohms poussé à fond), la tension chute de +40V à +/-35V environ. Cordialement

Linear ( 15 Août 2012 3:37 )

Nina sur cette allimentation le voltage de sortie n'est pas controlé. Moi il me faut ±24 @ ±3.0A. Il serai bon d'avoir un sujet qui explique le montage avec l'optoisateur pour un TL494 exemple. merci

RAND ( 20 Août 2012 16:51 )

Bonjour, je suis intéressé par cette alimentation. pouvez-vous me la réaliser et me donner votre prix? merci;

Nina67 ( 27 Août 2012 9:57 )

Bonjour, je peux en faire une maquette prototype au format 12x12cm environ, avec une hauteur de 8cm max (niveau encombrement). Je vous la propose à 30 euros frais de port compris. Cordialement

Yvan30 ( 25 Mars 2013 19:32 )

Bonjour Nina67 Je vous expose mon problème, je désire utiliser une cafetière Nespresso dans un camping car. Malheureusement la puissance disponible est de 550W (convertisseur 12/230V de 600VA), au lieu des 1450W nécessaire. La résistance de la cafetière fait 36 ohms pour limiter la puissance à 550W il faut l'alimenter en 140V. L’étude thermique montre que cette sous alimentation fait passer le temps de chauffe de 55 s en 230V) à 2mn30 (en 140V) le temps de chauffe. Ma question est donc comment modifier votre alim (rebobinage de la self par exemple) pour la détourner vers la seule résistance de la cafetière, le reste du circuit étant alimenté normalement par le 230V issu du convertisseur. merci

nina67 ( 26 Mars 2013 11:46 )

Bonjour, Il vaudrait mieux utiliser un variateur à triac et fixer une position définitive pour le variateur, avec une résistance fixe par exemple. Cordialement

Yvan30 ( 28 Mars 2013 19:23 )

Bonjour et merci J'ai fait un essai a trés faible charge (40W) avec un variateur à triac mais le convertisseur n’apprécie pas, il se met en sécurité. Bon mon problème semble insoluble, heureusement que le café est lui soluble :-)

houseini ( 2 Mai 2013 13:26 )

Bonjour et vraiment merci pour vos explications et votre bon schéma et je voulait me renseigner si je peux utiliser les transistors de récupération des boite d'alimentation atx qui supportent 600v 8a mais ce ne sont pas des Mosfets http://www.datasheetcatalog.org/datasheet2/8/0uq0crz9y15hajaucxihujuc957y.pdf 1000 Merci

nina67 ( 2 Mai 2013 14:16 )

Bonjour, non, cette alimentation n'est pas prévue pour des bipolaires. Les 13007 (STD13007, MJ13007, etc) font 400V 8A et ne conviennent pas. On peut aussi récupérer des mosfet dans les alim à découpage et les transfos électroniques. Cordialement

houseini ( 3 Mai 2013 0:28 )

C clair vraiment merci pour votre réponse je suis arrivé enfin a transformer une alimentation atx en alimentation pour ampli avec +/- 60v et ça marche a merveille bien sur en se basant sur l'explication de votre schéma .Encore merci je suis de la Tunisie et ces mosfet c dur a trouver ici c pour cela que je vous ai posé cette question

shake337 ( 3 Mai 2013 8:13 )

bjr nina67 en fait chui 1 peu perdu pour ton montage la!!tu demande de recuper 1 alim atx entiere et de la modifier au nivau du secondaire? si oui tu as parlé des enroulements oui!!mais comment dois je proceder pour compter le monbre de spires sur un transfo a decoupage? au palisir de te lire tres bien bientot!!cordialement!!

nina67 ( 3 Mai 2013 17:58 )

Bonsoir shake337, pour réaliser cette alimentation à découpage, il ne faut pas partir d'une alim atx. Il faut juste démonter le transfo. Le plus pratique est de réaliser la partie du montage qui alimente le primaire. Pour le secondaire, on mesure la tension qui sort entre telle et telle broche et on la choisit comme ça, en connectant la masse 0V et les diodes sur les 2 bornes qui nous conviennent. Vous pouvez jeter un oeil à cet article : http://www.astuces-pratiques.fr/electronique/transformateur-d-une-alimentation-atx-de-pc

samy ( 25 Mai 2013 12:51 )

bonjour nina67 j'ai un transformateur de récupération de la télévision 21'' couleur;menant j'aimerai passer au ré-bobinage voici ma question, je de composant pour fabriquer l'alimentation d' un ampli de 500 watts stéréo quel section fil a utiliser pour le transfo merci.

Elaxxis ( 22 Juin 2013 18:07 )

Y-a-t-il des avantages ou des inconvénients à monter dans les fréquences de découpage pour brancher un ampli derrière ?

nina67 ( 27 Mai 2013 16:28 )

bonjour samy, il se peut que cela ne fonctionne pas si l'alimentation d'où le transfo a été démonté n'est pas une demi pont mais une Flyback. Ce qui serait intéressant en tous les cas, c'est de conserver le primaire du transfo et de ne rebobiner que le secondaire. 0.5mm², c'est déjà suffisant. Le plus simple est d'utiliser un transfo récupéré dans une alim de PC. Attention à l'isolation renforcée entre primaire et secondaire : c'est essentiel pour votre sécurité.

Elaxxis ( 22 Juin 2013 17:20 )

Sinon y-a-t'il des avantages et des inconvénients à monter au niveau de la fréquence de hachage ?

samy ( 20 Juin 2013 23:18 )

bonjour nina67 je un problème avec mon ampli de 700 watts YAMAHA retirer dans une table de mixage ;mais alimentation que j'utiliser cause problème lorsque je branche l'alimentation sur un courant de 220 V il présente un court-circuit franc comment puis-je dépanner. l'alime et marque mine wil 48 V 600 WATTs

nina67 ( 27 Juin 2013 12:06 )

Bonjour, non on ne peut pas entendre d'harmoniques crées par l'alimentation à découpage. les harmoniques sont toujours des multiples de la fréquence fondamentale (30kHz, 60kHz, 90kHz, etc). En revanche, il peut y avoir une très légère intermodulation, ce qui crée de nouvelles fréquences égale à la différence des fréquences découpage-audio. On peut s'amuser à injecter un signal à une fréquence proche du découpage et écouter la différence des fréquences... Mais avec de la musique, c'est absolument inaudible. On ne peut pas entendre de parasites liés au découpage. Cordialement

Elaxxis ( 21 Juin 2013 13:44 )

Bonjour nina67, je souhaiterais savoir quel est l’ampérage nécessaire pour le relais sachant que j'en ai déjà un marqué au minimum à 5A pour 30Vdc et je souhaiterais aussi savoir si il était normal de ne pas avoir une continuité même entre toutes les broches du secondaire du transfo d'alim atx (j'ai essayé avec 4 transfos différents sur des alims qui fonctionnaient) et si il le faut, quelles broches de ce dernier il faut relier entre elles pur que toutes les bobines soient connectées ensemble. Merci d'avance.

nina67 ( 21 Juin 2013 14:32 )

bonjour samy, le court-circuit franc peut venir de la varistance à l'entrée (rare), ou plutôt d'un transistor de puissance côté primaire. Il faut les tester tous au multimètre en drain et source, en espérant que la casse du transistor n'est pas due à un autre problème. Cordialement

nina67 ( 21 Juin 2013 14:37 )

bonjour Elaxxis, le relais 5A 30VDC fera l'affaire. 5A, ca fait quand même 1500W à 300VDC (tension redressée). Pour les secondaires des transfos ATX, il arrive qu'un enroulement soit isolé. De mon côté, je laisse toutes les broches séparées et lorsque l'alimentation est mise sous tension, j'observe la tension à l'oscillo entre différentes bornes pour trouver la plus adaptée. On peut trouver 16V, 28V, 40V, 56V, etc. Le but n'est pas de tout relier ensemble. Cordialement

Elaxxis ( 21 Juin 2013 14:48 )

Merci pour la reponse alorsen bref il suffit juste que je teste un peut toutes les combinaisons pour voir ce qui me convient et brancher en conséquence. Et il y a vraiment besoin de 10W pour R6 sachant que 11mA*48v=0.6W ?

nina67 ( 21 Juin 2013 16:20 )

Tant qu'on utilise les 2 diodes pour exploiter la tension positive et la tension négative, on peut utiliser n'importe quelle combinaison de broches secondaires. Quant à R6, il y a environ 320V-48V-27V = 245V. Ce qui fait 245x11mA = 2.7W. Il faut choisir un modèle 5W minimum. D'autres essais montrent que le circuit fonctionne encore avec 27kOhms. Cordialement

Elaxxis ( 21 Juin 2013 17:08 )

Ah oui d’accord je ne l'avais pas vu de cette façon mais je gagne quand même un peu niveau prix entre une 10W et une 5W . Merci encore pour les réponses et le schéma.

nina67 ( 23 Juin 2013 16:34 )

bonjour, on peut utiliser une résistance de 5W, mais il faut éviter qu'il y ait des fils qui la touchent ou des composants, parce qu'elle devient chaude (150°C). Pour la fréquence de découpage, si on la diminue, le transfo sature et les transistors surchauffent et vont vite à la destruction (fréquence < 20kHz). On peut vérifer cela en observant la tension aux bornes d'une résistance 0.1Ohm (ou faible valeur) en série avec le primaire. Au dessus de 50kHz, on commence à perdre de la puissance et l'ampli op consomme davantage pour charger/décharger les grilles des MOS. Autour de 30-40kHz, c'est idéal.

Elaxxis ( 23 Juin 2013 20:30 )

oui et il n'est pas possible d'entendre les harmoniques créées par l'alim vers 30kHz vu que la tension fonctionne par alternance avec un rapport cyclique de 50% ?

Damien ( 4 Novembre 2013 15:02 )

Bonjour, Doit-on obligatoirement utiliser un redressement en simple alternance au secondaire ? Si oui, pouvez-vous essayer de m'expliquer pourquoi ? Merci !

nina67 ( 4 Novembre 2013 15:14 )

bonjour, en fait, la plupart des transfos qu'on peut récupérer ne font au secondaire qu'une tension de 40V d'amplitude (tantot -40V tantot +40V). Si on redresse avec 4 diodes, on ne crée qu'une tension simple de 40VDC alors qu'il faut une tension double symétrique. De plus, quand on prend les broches qui délivrent le 40V, il n'y a pas de point milieu de cette tension là, donc on ne peut même pas faire +/-20V pour un petit ampli. Le redressement simple alternance est donc une solution astucieuse et bon marché pour créer une tension symétrique +/-40V à partir d'un secondaire sans point milieu. Le raisonnement est le même qu'en 50Hz. Voir : http://www.astuces-pratiques.fr/electronique/alimentation-symetrique-15v-a-partir-d-alimentation-simple Cordialement

Damien ( 6 Novembre 2013 17:14 )

Merci ! C'est tout bête, et ça m'avait échappé. L'alim étant à découpage, je cherchais midi à 14h. J'ai lu et relu les articles, je commence à assimiler le fonctionnement. Avec ce +/-40V sur "un rail symétrique", on est obligé de lisser par gros condo, ou régulateur linéaires (un positif/un négatif). Je voudrais une sortie régulée en symétrique par découpage, mais les régulateurs à découpage buck sont difficile à mettre en oeuvre sur du négatif. Au plus simple, il me faudrait donc juste deux rails séparés (i.e. deux secondaires séparés) à réguler en positif, puis à relier pour avoir la masse. Pensez vous que l'on puisse rebobiner ce type de transfo pour avoir deux secondaires +/-20V sans trop de risque ? A priori, il suffit de démonter, puis de séparer et isoler en 2 le secondaire en son milieu, et de rebobiner par dessus. Avez-vous déjà tenté l'expérience ? (J'ai déjà utilisé des régulateurs buck 5A avec succès. Je penses cette fois me laisser tenté par le lm3150+mosfets qui ne nécessite que de toutes petites capa). Félicitation pour vos articles de vulgarisation, c'est très ludique et accessible !

nina67 ( 6 Novembre 2013 17:37 )

bonjour, ca va être très difficile de rebobiner le transfo, tout en respectant l'isolation par rapport au primaire. En revanche, il existe souvent un point milieu sur les transfos d'alim ATX (le gros fil qui sort par le haut), mais cela ne permet que de faire comme une bonne vieille alim à transfo 50Hz. Pour réguler avec 2 buck, au pire, il faudrait mettre en parallèle 2 transfos et utiliser un secondaire de chaque. Les primaires étant alors reliés ensemble. Pour faire un ampli audio, ce n'est pas nécessaire de réguler la tension. Cordialement,

Damien ( 7 Novembre 2013 8:39 )

Merci d'avoir pris le temps de répondre. J'avais pensé à la mise en parallèle. Mais il va falloir trouver deux transfo identiques ! Celui que j'ai récupéré est un faux ERL-28 rebadgé en ERL35 d'une alim heden cf http://www.x86-secret.com/dossier-36-3000-Alimentation_Noname.html. Le pire, c'est qu'il y a deux secondaire, mais... : un +/-12 avec +/-5, et un +/-7. La masse du +/-7 étant reliée au +5 pour avoir un deuxième +12 une fois redressé ! Du coup, si je n'en trouve pas deux identique, j'envisagerai bien d'en acheter un tout près pour +-160 au primaire 2 secondaires +/-20, mais la nomenclature des transfo, est loin d'être évidente ! Je sais que la régulation n'est pas nécessaire en audio. Mais ca fera aussi alim de "labo". Merci encore !!!

nina67 ( 7 Novembre 2013 15:21 )

Bonjour, C'est le plus simple, il est vrai. Vous pouvez jeter un oeil à cet article sur la construction interne d'un transfo d'alim de PC. Cordialement http://www.astuces-pratiques.fr/electronique/transformateur-d-une-alimentation-atx-de-pc

Damien ( 8 Novembre 2013 8:57 )

Bonjour, J'ai regardé à peu près tous vos article, et je ne manques pas de les réviser ^^. Onsemiconductor propose d'utiliser un mosfet en parrallèle des diodes secondaires drivé à la fréquence de découpage. Ils utilisent évidemment un chip de chez eux pour ça...Mais vu qu'on drive déjà des mosfet au primaire avec isolation par inductance de mode commun, on pourrait peut-être envisager ça au secondaire ? J'en suis à 3 alim récupérée, et donc 6 inductances de mode commun. Ca vous parait intéressant ? Et au primaire comme au secondaire, on pourrait envisagé l'astuce des condo branchés sur une résisitance en entrée et sur une diode en sortie ? Histoire de limiter les appel de courant ? Pour mon histoire de régulation, Onsemiconductor propose pour les atx haut rendement un buck au secondaire qui utilise non pas une inductance, mais un transfo, comme ça au secondaire, on a le négatif...tout simplement. Par contre, pour trouver le transfo qui fasse inductance des 2 coté en loisir, ça doit pas être évident. Bon, je m'arrête là, vous avez déclanché chez moi avec cette article beaucoup d'enthousiasme. Merci encore !

nina67 ( 8 Novembre 2013 9:19 )

bonjour, tant mieux si vous partagez l'enthousiasme des alims à découpage à faire soi-même sans trop de circuits intégrés spécifiques ! Pour les diodes secondaires en // avec mosfet, je suppose qu'il s'agit de redressement synchrone : le mosfet est passant et permet de faire passer le courant mais avec une tension aux bornes bien plus faible qu'une diode standard. On diminue donc l'échauffement et les pertes dans ce système. Quant au transfo pour créer l'alim négative, c'est une excellente idée, mais il faudrait trouver l'élément magnétique qu'il faut : pas évident dans la récup ! Pour l'appel de courant au démarrage, le relais de l'alimentation est là pour ça. Au démarrage, le courant est limité par la 100 Ohms (valeur entre 50 et 300 Ohms à choisir). Cordialement

Damien ( 8 Novembre 2013 13:22 )

Pour référence : régulateur buck assymétrique vers symétrique http://www.ti.com/lit/an/slva369a/slva369a.pdf .

niala2450 ( 29 Décembre 2013 15:28 )

Nina 67 bonjour et bravo pour vos articles a plus de 60ans je m'interesse depuis mon jeune age a l'electronique ou les alim a decoupage n'existaient pas .!!!! ayant recupere pas mal d'alim pc , j'aimerais avant de me lancer a construire cette alim savoir comment tester les transfo d'alim a decoupage de pc et identifier point milieu et nombre de spires. sachant qu'on leur demande de fonctionner a plus de 30khz ( ohmetre ou generateur sur 30khz) Autre question peux ton utiliser comme inductance en mode commun celle recupere sur les alim a decoupage de lecteur DVD .et qu entendez vous par respecter la polarité (est ce le sens du bobinage) Merci pour votre reponse et bonne année 2014 avec plein d'autres montages

nina67 ( 2 Janvier 2014 11:46 )

bonjour, pour tester les transfos d'alims de PC, on peut injecter un signal au primaire et mesurer la tension entre différentes bornes du secondaire. En fonction de l'amplitude, on peut déduire le nombre de spires. Pour les inductances de mode commun, celles des DVD ont une valeur plutôt élevée (10 - 30 mH) et donc une inductance de fuite assez élevée qui peut créer des surtensions sur les tensions de grille. Mais vous pouvez essayer pour visualiser à l'oscilloscope. La diode DZ1 peut être une 22V ou une 24V aussi. Cordialement

Titou61 ( 8 Janvier 2014 22:28 )

Bonjour Nina67, J'ai récupéré une carcasse de transfo et je l'ai bricolé pour faire une alim, le primaire à 35 spires et le secondaire 16 spires, j'avais calculer une tension de 65V et à vide j'ai 80V. D'ou cela peut venir? Egalement j'ai un autre soucis des que je charge un peu la tension s'écroule , ma question est la suivante : y a t'il un sens pour les enroulements primaire et secondaire? Merci pour votre aide

otisloic ( 12 Janvier 2014 5:40 )

Bonjour, peut on utiliser ce schema pour realiser un convertisseur 12v en entrée pour ensuite obtenir 24v symetrique en sortie sous environ 300w pour faire un ampli voiture avec 2 tda7294 ?

nina67 ( 12 Janvier 2014 12:02 )

Bonjour, Non, pas du tout. Pour faire cela, le plus efficace est un montage push pull (qui ressemble un peu au demi pont sauf que le primaire possède un point milieu) avec des Mosfet qui supporte plutot 50A ou 100A et 60V par exemple. Ce type de montage est utilisé dans la plupart des amplis de voiture. Cordialement

welder ( 22 Février 2014 16:28 )

Bonjour,merci pour tous vos articles de vulgarisation qui me permettent de progresser en électronique. j'ai réalisé cette alimentation à découpage et je m'interroge sur son fonctionnement. La température du transformateur ERL28 est d'environ 50 degrés après 1/4 heure de fonctionnement à vide. Les deux transistors irf740 sont froid.

ncaar ( 23 Février 2014 12:19 )

Bonjour, Je suis très admiratif de vos articles de vulgarisation. Nous sommes quelques uns à nous pencher sur la faisabilité d'un chargeur rapide triphasé pour véhicule électrique. Outre le protocole de communication chargeur/VE (disponible en open source), une alim' DC 400V / 40A est nécessaire. Pensez-vous qu'une alim' à découpage de 15KW soit accessible en auto-construction (ou en kit) ? D'avance merci.

nina67 ( 24 Février 2014 9:30 )

Bonjour, la réalisation de l'alimentation risque d'être complexe vu les puissances en jeu. Il faut trouver une charge et un réseau électrique qui supporte la puissance de 15kW. Quant au transfo d'alim, pas facile à récupérer. Cordialement

nina67 ( 24 Février 2014 9:33 )

Bonjour welder, concernant la température, c'est tout à fait normal. A vide, aucun composant n'est sollicité et le courant magnétisant du transfo( triangle) est faible et ne fait pas chauffer les IRF740. En revanche, le transfo chauffe à cause des pertes dans la ferrite. Les enroulements ne chauffent qu'à cause de la proximité du noyau de ferrite. Cordialement

nenex ( 3 Mars 2014 16:47 )

Bonjour, J'ai comme projet de réaliser une alimentation de laboratoire à tension variable (jusqu'à 24 voir 30v ) et pouvant me débiter 10A environ. je trouve votre schéma intéressant comme base pour mon projet. Bien évidemment je pense compléter le schéma pour la sortie réglable positive et peut-être une négative réglable également. Ma question est la suivante, puis-je utiliser une alim atx en remplacement de votre schéma et y greffer mon montage permettant la (les) sortie(s) variable(s)? Et cela sans pour autant modifier le schéma de l'alim atx et tout en prélevant la ou les tensions souhaitées directement en sortie du transfo atx? Merci d'avance pour votre réponse. Cordialement.

nina67 ( 4 Mars 2014 13:28 )

Bonjour, il ne sera pas possible d'obtenir du 30V à partir d'une alim ATX. la plus grande tension c'est 12V. La partie -12V ne délivre pas vraiment de puissance (courant faible). Cordialement

nenex ( 4 Mars 2014 13:57 )

Bonjour, oui je suis d'accord avec vous si l'on prélève la tension sur les fils jaunes, rouges et oranges, on a bien +12v, +5v et +3,3v. Par contre si l'on prélève directement en sortie du transformateur et en fonction des brochages que l'on choisit pour prélever les tensions, on peut obtenir jusqu'à presque 60v, je réitère donc ma question. Merci pour votre réponse.

nina67 ( 4 Mars 2014 14:09 )

bonjour, oui, mais c'est sans doute 60Vcrête. Les tensions de sorties sont régulées. Si vous prenez du courant sur la sortie directe avec diode simple, il n'y aura pas de régulation de votre sortie supplémentaire qui sera toujours au max (60V). Pour ma part, je ne pense pas que ce soit possible. cordialement

nina67 ( 4 Mars 2014 14:10 )

on peut peut etre jouer sur les tensions de sorties (toutes ensemble) en jouant sur le pont diviseur de résistances qui fait la rétroaction. Mais si le controleur d'alim est un peu récent, il intègre des fonctions de surtensions qui coupent tout dès que les tensions de sorties sortent d'une fourchette assez étroite...

nenex ( 4 Mars 2014 14:17 )

Il y a une sortie (celles qui m'intéresses) impulsionnelle à +60v/-55v et et une autre à +40v/-35v. je veux redresser et lisser et en sortie de cela ajouter 2 lm338 en parallèles pour aboutir à la régulation de tension et la charge max de 10A, mon alim pouvant la délivrer à priori.

Manuben37 ( 4 Mars 2014 19:48 )

Salut Nina, D'abord, merci pour tous ces articles, j'ai appris pas mal de ruses en lisant le blog! Une petite question me vient pour le montage du transfo, je ne vois pas trop où brancher le point milieu... Question très bête! Par exemple, si je branche mon secondaire entre le pin du bas (comme sur votre schéma plus haut), et la neuvième spire pour avoir +-36V, où je place le point milieu? D'avance, merci! Maxime

nina67 ( 5 Mars 2014 12:49 )

Bonjour Manuben37, tant mieux si ces articles sont instructifs pour vous ! Pour avoir une tension de sortie suffisante (+/-40VDC ou +/-56VDC par exemple), le point milieu n'est pas utilisé. Le transfo est monté sur un doubleur de tension avec 2 diodes et 2 condensateurs (schéma ou apparait TR1s). Cordialement

Manuben37 ( 5 Mars 2014 17:57 )

Merci pour ces infos. Finalement, je pense que j'utiliserai le point milieu et n'utiliserait que 7 spires. Je peux monter le transfo de façon "habituelle" ? Avec le point milieu comme masse, 7 spires en haut pour le +VCC et 7 spires en bas du point milieu pour le -VCC et mettre un pont de graetz à diodes rapides ? Je pourrais de cette façon générer du +-28V. Autre question, j'ai récupéré une alimentation atx (LC-B350ATX), après le filtre secteur, il y a un second filtre avec une inductance sur 4 pattes, elle serait compatible comme inductance de mode commun si j'ai bien compris ? Il y a également une grosse inductance fixé sur le capot dans la boite, reliée avec deux fils, à quoi sert-elle ? Si vous avez une idée de sa valeur et de sa fonction, je suis preneur! :) Cordialement, Maxime

nina67 ( 7 Mars 2014 9:32 )

Bonjour, effectivement, on devrait pouvoir faire +/-28V avec un pont de Graetz rapide (4 diodes type BYV ou MUR. L'inductance de mode commun pourrait etre compatible, à voir le courant qu'elle supporte. Quant à l'inductance fixée au capot, c'est peut etre une inductance qui ressemble à un transfo classique 50Hz, dans ce cas, c'une inductance pour PFC passif. Elle écrête les pointes de courant liées au redresseur du secteur. Cordialement

Manuben37 ( 7 Mars 2014 18:36 )

L'alim à laquelle elle faisait partie était une 350W, placée en entrée de carte sur le 230V (après la capa X2), donc elle peut supporter dans les 1,5A. Vu sa place dans le schéma ici, je pense que ça sera largement suffisant! Pour la grosse inductance du capot, je pense la recycler pour un filtre CLC (en PI) pour mon alim de préampli à tubes, ça tombe bien! Dernière question, pour revenir à l'inductance de mode commun, comment connaître le sens des bobinages? Je ne trouve pas d'infos là dessus.. Merci!

nina67 ( 11 Mars 2014 16:41 )

Bonjour, le bobinage est toujours fait dans le même sens. Le routage ne se fait jamais en diagonale (les 2 entrées de la bobine ne sont jamais en diagonale l'une par rapport à l'autre). On peut le voir en regardant comment sont bobinés les 2 enroulements. Cordialement

Elaxxis ( 11 Mars 2014 21:02 )

Bonjour nina67, Je souhaitais savoir si il était possible de reprendre un montage similaire au votre mais afin d'augmenter la tension, pour passer de 20V a 350V afin de recréer une tension modulable en MLI pour les besoins d'un onduleur 230v/50Hz. Merci d'avance.

nina67 ( 11 Mars 2014 22:36 )

Bonsoir Elaxxis, non, il n'est pas possible de reprendre mon montage qui ne fait que 50% de rapport cyclique. Pour créer du 230V 50Hz, le plus simple est peut-être de faire un oscillateur 50Hz et de brancher un transfo classique 50Hz à l'envers en l'alimentant avec un créneau (c'est plus simple à réaliser) de 12V et obtenir la tension de sortie au primaire... Cordialement

Elaxxis ( 12 Mars 2014 14:03 )

Bonjour nina67 et merci pour votre réponse. Concernant le problème de rapport cyclique, est il possible de remplacer les deux diodes de sorties par un pont de diodes constitué de 4 diodes rapides afin d'obtenir une tension continue redressée puis filtrée par des condensateurs et ensuite de moduler cette tension par un pont en H pour la rendre quasi sinusoïdale ? Merci d'avance .

nina67 ( 13 Mars 2014 1:19 )

Bonsoir, oui, c'est bien cela qu'il faut faire. C'est au fond le principe de l'ampli classe D : une modulation de rapport cyclique dans une alimentation continue... Cordialement

Elaxxis ( 13 Mars 2014 16:16 )

Merci beaucoup nina67 pour vos réponses je vais voir comment il serait possible de l'adapter pour cette application.

triac ( 21 Mars 2014 23:32 )

Bonsoir, Pour le pont diode, âpres le fusible primaire, vous prenez quoi ?

nina67 ( 22 Mars 2014 11:37 )

bonjour, il faut un pont de diodes 4A 400V strict minimum. Par exemple le KBU406 ou GBU4K. Ce genre de pont de diodes se récupère facilement dans les alimentations de PC, pour la même fonction (redressement du secteur). Cordialement

Manuben37 ( 5 Avril 2014 19:01 )

Salut Nina, J'ai un soucis sur l'alim, avec la résistance R2 de 100Ohms/5W. La mienne a littéralement grillé à la mise sous tension au bout de 3/4 essais... Mon relai commute bien, mais à chaque démarrage elle prend très cher! Avec un calcul rapide de puissance dissipée par la résistance, on a : I=320/100=3,2A donc Pdissipée=3,2²*100=1024W! Ca fait pas mal de puissance à dissiper quand même... Pour info, j'ai 2x1000µ pour C2 et C3. Je pensais mettre plus gros comme résistance, mais les condos vont mettre trop longtemps à se charger... Une idée? Cdt

nina67 ( 7 Avril 2014 14:10 )

Bonjour Manuben37, vous pouvez essayer de mettre 2 résistances 100R / 5W en série. Ce n'est pas grave si la résistance prend cher, c'est juste le temps de charger les capas. Il ne faut pas consommer de puissance sur la sortie d'alim tant que le relais n'est pas enclenché. Cordialement

Manuben37 ( 7 Avril 2014 20:24 )

Je vais tenter cette solution. J'ai voulu essayer de remplacer la 100R par une 1K-50W avec radiateur, mais bizarrement les capas ne se chargent plus, vraiment bizarre... Ca devrait être simplement plus long et mettre 2s! La résistance chauffe mais la chute de tension à ses bornes n'est que de 210V, étrange... Je vous tiens au courant dès que j'aurai les résistances 100R! Merci

nina67 ( 8 Avril 2014 12:56 )

Bonjour, il faut vérifier aussi si les commandes des MOS sont correctes (sens de D1 etD2). Normalement, les capas doivent se charger presque à 100% à travers 100 ou 200Ohms. Si ce n'est pas le cas, il y a un appel de courant anormal. Vous pouvez mettre 10 Ohms en série avec C7. Cordialement

Manuben37 ( 8 Avril 2014 16:24 )

J'ai un doute quant à l'inductance de mode commun; on est d'accord que (sur votre série de photos d'inductances, celle de gauche en particulier) le premier bobinage, connecté entre sortie d'aop et masse, correspond à la rangée de pins gauche? Et le second bobinage à la rangée de pins droite? Je note vos conseils, j'essaye de soir. Merci

nina67 ( 8 Avril 2014 16:59 )

bonjour, pour tester la continuité du bobinage, on peut regarder l'inductance de mode commun, ou en cas de doute, la tester au multimètre. Il y a quelques Ohms ou moins entre les extrémités d'un bobinage. Cordialement

Manuben37 ( 10 Avril 2014 9:55 )

Déjà testé au multimètre, c'est vrai que ça marche bien! Par contre je ne vois pas comment vérifier le sens du bobinage. Finalement, j'ai retiré mes mosfet et redémarré l'alim avec R2=180R / 50W, ça a fonctionné. Par contre avec les mos, pas de clic, et une tension de 200V aux bornes de R2... Je suspecte les mos, j'ai essayé de les tester au multimètre et il me semble qu'ils ont grillés...

nina67 ( 10 Avril 2014 16:06 )

bonjour, si il y a un doute sur les mosfet, il faut changer les 2. Avant de refaire un essai, mieux vaut mettre sous tension sans les mos et observer si le signal est correct sur les enroulements de TR2 (mode commun). Cordialement

Damien ( 13 Juin 2014 12:48 )

Bonjour, Pour un système plus élaboré, si on utilise déjà un pfc juste avant qui limite le courant d'appel max, pour temporiser l'étage demi-pont, à la place du système à relais, ne peut-on pas temporiser le démarrage avec un alimentation auxiliaire temporisée branché sur la sortie pfc pour alimenter l'oscillateur ? Je penses à une simple alim buck à découpage à base de viper12a qui permet avec un pas très gros condo de temporiser facilement d'1 seconde son alimentation. Il y en a pour moins de 4€, voir moins avec des pièces de récup. Celà vous semble tenir la route ? J'avoue m'éloigner de votre projet, mais je m'y réfère souvent vu la richesse des axes présentés, et je suis loin d'en avoir épuiser le contenu. Merci encore pour ce travail

nina67 ( 13 Juin 2014 13:01 )

Bonjour Damien, il y a 2 problèmes qui apparaissent : l'appel de courant vu du secteur pour charger les condos primaires 200V. Avec le PFC, on règle ce problème. Mais l'autre problème, c'est l'appel de courant qui passe dans le demi pont lorsque l'oscillateur se met en route : il faut charger les capas au secondaire. En plus, le fonctionnement de l'oscillateur à ampli op n'est pas assuré pour des basses tensions inférieures à son alim nominale mini. De plus, la tension VGS sur les MOS ne sera pas suffisante pour les piloter correctement juste au début. C'est pour cela que j'avais choisi une bonne résistance en série avec l'ensemble, histoire d'avoir un démarrage tout en douceur sur tous les courants. Pour l'oscillateur, regardez aussi le IR2153D, une commande de demi pont avec oscillateur intégré et fonction UVLO. Cordialement

Damien ( 13 Juin 2014 13:37 )

Bonjour, A vrai dire, actuellement, j'en suis à penser effectivement à un couple pcf(ncp1654) + ir2153d + 2 viper12a à temporisation différente. Le ncp ayant une "Over−Power Limitation" en prime de "Maximum Current Limit", ça doit jouer activement le rôle de la résistance si j'ai bien tout compris. Et pour le démarrage, avec le ir2153d et la fonction UVLO, ça devrait donc le faire. Je suis encore en phase d'élaboration, et de collecte de pièces... Si je puis abuser encore un peu de votre disponibilité et de votre savoir, que pensez vous des coolmos C6 en remplacement des 20n60c3 ? A priori plus doux que les p6 ou cp...y a t-il une subtilité qui pourrait poser problème ?? Bonne journée !

nina67 ( 13 Juin 2014 15:21 )

Concernant le choix des MOS, rien n'est critique sur ce point là, vu la faible fréquence de découpage. Il faut des MOS au moins 500V (vu qu'il y a un PFC qui doit donner 350-400VDC). Niveau placement des composants, il faut minimiser la surface de la boucle entre le demi pont et le primaire. Il faut aussi monter les transistors du demi pont sur un petit radiateur.Cordialement

bricoleur ( 29 Juin 2014 16:41 )

Bonjour Nina67, Tout d'abord félicitation pour la qualité de cet artcle, que j'ai lu avec attention ainsi que les commentaires. J'aimerai savoir s'il vous est possible de faire une "adaptation" de ce montage afin de fournir une puissance de 2000W environ. Le but étant de réaliser une alimentation de 60V (équivalente à la SMPS2000R de connexelectronic par exemple) pour alimenter 3 modules ampli classe D de 2X250W / 8 ohms chacun...avec un cout inférieur. Typon possible ? Ou alors voir en MP pour une réalisation complète ? Merci. Cordialement

nina67 ( 30 Juin 2014 10:27 )

Bonjour, pour adapter cette alimentation à du 2000W, il faudra changer beaucoup d'éléments, dont la commande des transistors. Il faut des transistors plus puissants et la commande par ampli op et inductance de mode commun risque d'être très dégradée (pas assez de courant dispo). Le plus simple est alors d'utiliser un IR2153D. Côté transistors, il faudrait trouver des mosfet 40A ou mettre en parallèle des 20N60C3. Et le transfo doit être changé. Coté diodes secondaires, c'est moins critique, il existe un large choix de diodes. Cordialement

bricoleur ( 3 Juillet 2014 23:19 )

Bonjour, Merci Nina67 pour cette réponse rapide. Plus qu'à regarder de près les modifs nécessaires...mais bon, peut être plus simple alors de fabriquer une alim d’après votre schéma, par module ampli ? Cordialement

nina67 ( 4 Juillet 2014 17:03 )

Bonjour oui, ce serait plus simple. L'avantage c'est que chaque alim traite une puissance limitée, 500W environ. Cordialement

ECRIRE UN COMMENTAIRE :
  Pseudo (*Requis)
  Email non divulgué (*Requis)