Le thyristor : association anode et cathode commune

Le thyristor : association anode et cathode commune

Il existe 3 grandes règles pour l'association des thyristors, de même que pour les diodes.

1 : Dans un ensemble de thyristors à anodes ou cathodes communes, la conduction d'un thyristor impose le blocage des autres.

2 : Dans un ensemble de plusieurs thyristors à cathodes communes, le seul thyristor susceptible de conduire est celui dont l'anode est au potentiel le plus haut. Si il est conducteur, il impose son potentiel d'anode aux cathodes des autres thyristors.

 

le thyristor association anode et cathode commune 0

On peut faire la comparaison suivante :
on étudie la hauteur d'un piston dans un cylindre vertical. Le piston est soumis à son poids, mais il peut être retenu par des tiges fixées à l'intérieur du cylindre. C'est la tige la plus haute (potentiel d'anode le plus élevé) qui retient le piston et fixe ainsi sa hauteur (potentiel de cathode des thyristors) à l'intérieur du cylindre.


le thyristor association anode et cathode commune 1

3 : Dans un ensemble de plusieurs thyristors à anodes communes, le seul thyristor susceptible de conduire est celui dont la cathode est au potentiel le plus bas. Si il est conducteur, il impose son potentiel de cathode aux anodes des autres thyristors.

 

le thyristor association anode et cathode commune 2

  Le thyristor : association anode et cathode commune, publié par nina67 le 27 Janvier 2010
Les 10 outils indispensables pour l'électronique
Nina67
0 COMMENTAIRES
ECRIRE UN COMMENTAIRE :