Le triac: schémas simples de commande

Le triac: schémas simples de commande

Pour commander un triac en tout ou rien, un circuit de commande de gâchette est nécessaire. Les réalisations pratiques devront être faites en ayant à l'esprit que le circuit de commande est aussi en contact avec le secteur. Aucune isolation ne protège l'utilisateur !

le triac schemas simples de commande 0

Dans les 2 montages qui suivent, le triac commute une lampe en tout ou rien sur le secteur 230V.

Tension de gâchette négative pour éviter le quadrant 4

Le plus simple est de commander la gâchette par une tension continue qu'on peut couper. Le courant d'anode est alternatif, on est donc dans les quadrants où figurent "A2+" et "A2-". Pour éviter le quadrant 4 (A2-, G+) qui est le plus mauvais, on a intérêt à utiliser un courant de gâchette négatif, c'est-à-dire brancher A1 au "+" de l'alimentation et la gâchette à la masse via un interrupteur. Le triac travaille ainsi tantôt dans le quadrants 2 (A2+, G-) et le quadrant 3 (A2-, G-).

Commande de la gâchette avec 9V


le triac schemas simples de commande 1
Lorsque l'interrupteur K est ouvert, il n'y a pas de courant de gâchette. Le triac est bloqué, la lampe est éteinte

Lorsqu'on ferme K, le triac est amorcé et la lampe s'allume. Si on rouvre K, le triac bloque et la lampe s'éteint. En effet, le passage par zéro du courant (qui se produit 2 fois par période) met fin à la conduction.

Le même montage fonctionne aussi avec une tension d'alimentation continue. Quand on ferme K, la lampe s'allume, mais quand on rouvre K, la lampe ne s'éteint plus. En effet, pour désamorcer le triac, le courant d'anode doit s'annuler.

Application

La tension de 9V peut être modifiée et la résistance de 100 Ohms en conséquence pour garantir un courant de gâchette de 50 à 100mA. L'interrupteur ne commute pas le courant de la lampe et peut donc être bien plus petit. Il peut être utilisé fréquemment sans usure prématurée.


Commande de la gâchette par porte logique


le triac schemas simples de commande 2

On peut modifier le montage en remplaçant l'interrupteur par un transistor. Ce transistor est commandé en niveau logique 0V/5V par n'importe quelle porte logique, la classique 7400 par exemple. L'entrée "Commande" est connectée à la sortie de la porte logique. La "Masse" est connectée à la masse de la porte logique.

A l'état logique bas, la tension de sortie vaut 0V. La base du transistor ne reçoit aucun courant, le transistor est ainsi bloqué, et bloque la triac. La lampe est éteinte. Le datasheet du 7400 donne "VOL = 0.5V max" (tension de sortie correspondant au niveau bas = 0.5V max). Comme la jonction base-émetteur entre en conduction vers 0.6V, le transistor est bien bloqué, même si la tension de commande atteint 0.5V.

A l'état logique haut (5V), le transistor est saturé (il se comporte comme un fil). Le courant de gâchette amorce le triac et la lampe s'allume.

On peut utiliser n'importe quel transistor NPN qui supporte 100mA, 9V et dont le gain vaut 100 minimum. Un BC547 ou BC548 fera l'affaire.

Avis des internautes en moyenne 3.25 pour 8 votes
  Le triac: schémas simples de commande, publié par nina67 le 5 Février 2010
Les 10 outils indispensables pour l'électronique
Nina67
6 COMMENTAIRES
alimental

Bonjour et merci pour ses explication elles me seront très utile car je me lance dans l'électronique et j'aimerais pouvoir te poser de temps en temps quelques questions si c'est possible merci par avance je compte bientôt acheter une carte Arduinopour commander un robot creer faire de la domotiquecar j'ai une maison en Algérie que j'aimerais surveiller et commander l'arrosage des plantes dans un premier lieu

regdej

Bonjour, Merci a vous pour tous ces cours si précieux. Je fais mes débuts et j'ai du mal a comprendre comment est commander le triac, lorsqu'on parle de gâchette est-ce un interrupteur commander par l'homme ? Car au premier schéma on voit un interrupteur en série sur un triac mais je vois pas l'utilité du triac si l'interrupteur permet déjà d'allumer la lampe et leteindre. De même pour le transistor par quoi est il commander ? Est ce qu'il laisse passer le courant via une petit gâchette commander par lhomme ? Car quand on regarde un transistor ou un triac sur une carte ce n'est qu'un composant a 3broches et on ne voit pas comment et par quoi il laisse passer le courant. Dernière question quelle est la différence entre un triac et un transistor. Merci d'avance pour vos reponses

nina67

Bonjour, l'interrupteur K représenté sur le 1er schéma est manoeuvré à la main. L'intérêt, c'est qu'il n'a pas à supporter de fortes tensions ni de forts courants. C'est un schéma de principe destiné à faire comprendre le fonctionnement. Le triac est donc un interrupteur (A1 et A2) piloté par un petit signal électrique (G). La différence entre un triac et un transistor, c'est que le triac reste passant une fois que l'impulsion à la gachette a été donnée. Ensuite, le triac s'éteindra naturellement dès que le courant de l'anode revient à 0 (dans le cas d'un courant alternatif issu du 230V par exemple). Cordialement

bib1dum

Cordialement

alain

Bonjour monsieur, je me présente Alain Trantik actuellement en seconde année de prépa intégrée en ecole d'ingénieurs. J'ai pour projet de réaliser une lampe à LED qui adapte son intensité lumineuse en fonction de la luminosité ambiante de la pièce. Ma lampe sera branché au secteur et controllée par une carte arduino UNO. Mon problème réside dans le fait de faire varier l'intensité lumineuse. J'ai bien entendu lu votre tuto mais j'ai du mal à comprendre étant donné que je suis débutant dans le domaine de l’électronique. J'ai compris que je devais utilisé un triac mais pouvez vous m'en dire un peu plus sur la facon de m'y prendre et les pièces dont j'aurai besoin (j'ai deja mon ampoule et le micro controleur) Dans l'espoir d'une réponse de votre part. Merci d'avance Alain

nina67

Bonsoir alain, concernant votre projet de lampe LED, vous pouvez peut être partir d'une alimentation 5V issue d'un port USB ou d'un chargeur de téléphone et utiliser une LED ou plusieurs LED pilotées par un transistor simple. La carte arduino peut piloter un transistor ou un transistor multiple (type ULN2803 ou ULN2803A, un classique de l'électronique). L'utilisation d'un triac repose sur un montage relié au secteur, et donc dangereux. Cordialement

ECRIRE UN COMMENTAIRE :