Potentiomètre : principe de fonctionnement

Potentiomètre : principe de fonctionnement

Un potentiomètre rectiligne est formé d'une piste résistive et d'une piste conductrice. Ces deux pistes sont côte à côte et le contact est établi par le curseur mobile du potentiomètre rectiligne. Ici, un potentiomètre rectiligne a été démonté.

Les potentiomètres rectilignes

Les potentiomètres rectilignes (slide potentiometer) sont utilisés dans les tables de mixage pour DJ, les consoles audio et lumière (commande d'une valeur DMX). Ils peuvent être simples (une seule voie : "single gang") ou double (deux voies pour stéréo : "dual gang"). Mécaniquement, ils se caractérisent par la course du curseur (par exemple : 45mm, 60mm) et par la longueur du levier du curseur (la partie qui dépasse sur laquelle on met le bouton (knob). Electriquement, on trouve des valeurs standard comme 10k, 50k, 100k, 250k, 500k.

Principe des potentiomètres

Ici, on voit un potentiomètre rectiligne démonté. Il possède 4 broches, numérotées 1, 2, 2 et 3. Les deux connexions "2" sont reliées électriquement :

potentiometre principe de fonctionnement 0

Potentiomètre rectiligne : principe de fonctionnement

On voit le curseur, le boitier métallique, et les pistes (piste résistive et piste conductrice).

potentiometre principe de fonctionnement 1

Pistes et fonctionnement d'un potentiomètre rectiligne simple

On voit les 2 pistes du potentiomètre :

- piste noire qui est la piste résistive. Entre ses extrémités (borne 1 et 3), il y a environ 50kOhms (la valeur du potentiomètre) qu'on peut mesurer à l'ohmmètre. Lorsqu'on fixe une borne de l'ohmmètre à une extrémité de la piste et qu'on promène l'autre borne sur la piste, on peut voir la résistance varier de 0 à la valeur maximum. Plus le bout de piste à tester est long, plus la résistance est grande. La relation entre résistance électrique et déplacement du contact peut être linéaire ou logarithmique.

- piste très conductrice (quelques Ohms) qui possède une connexion électrique à chaque extrémité, ce sont les bornes 2 et 2.

Le curseur, quant à lui, assure la liaison entre sa partie qui frotte sur la piste résistive et qui touche aussi la piste conductrice.

potentiometre principe de fonctionnement 2

Curseur du potentiomètre rectiligne

Son principe, c'est de relier la piste de gauche à la piste de droite. Il "transmet" la connexion de la position sur la piste résistive vers les broches 2

Lorsque le curseur est tout à gauche en butée, la broche 2 est reliée à la broche 3.

Lorsque le curseur est tout à droite, la broche 2 est reliée à la broche 1.

potentiometre principe de fonctionnement 3

Détail sur le potentiomètre rectiligne

Nettoyage et démontage de potentiomètres rectilignes

Comme vous pouvez le voir, on peut ouvrir un potentiomètre rectiligne pour le dépoussiérer et nettoyer la crasse qui s'y met à cause de la graisse qui est sur les pistes. Il faut détordre les pattes métalliques du boitier et libérer doucement la partie inférieure brune où se trouvent les broches électriques.

potentiometre principe de fonctionnement 4

Pattes à détordre pour libérer la partie (sur la photo, le démontage a déjà eu lieu)

Attention au curseur qui va partir ! Une fois le potentiomètre bien nettoyé vous pouvez replacer la partie avec les pistes et retordre les pattes métalliques du boitier. Testez à l'ohmmètre, le potentiomètre doit fonctionner.

Potentiomètres rectilignes doubles (stéréo)

Si vous souhaitez voir un exemple de potentiomètre rectiligne stéréo, vous pouvez regarder cet article :

Potentiomètre rectiligne : principe de fonctionnement

potentiometre principe de fonctionnement 5

Les potentiomètres rectilignes sont très utilisé au audio

Avis des internautes en moyenne 3.6 pour 5 votes
  Potentiomètre : principe de fonctionnement, publié par nina67 le 26 Janvier 2016
Les 10 outils indispensables pour l'électronique
Nina67
0 COMMENTAIRES
ECRIRE UN COMMENTAIRE :