Comment mettre Prince of Persia les sables du temps en HD

Comment mettre Prince of Persia les sables du temps en HD

 

comment mettre prince of persia les sables du temps en hd 0

 

Vous venez de réinstaller ce bon vieux Prince of Persia les sables du temps afin d’y jouer maintenant sur un téléviseur HD mais pas de chance car le jeu ne permet pas de sélectionnez une résolution HD tel que le 720p ou le 1080p et vous êtes obliger d’y jouer dans une résolution d’affichage préhistorique.

En effet, jouer avec une résolution inadaptée à un téléviseur HD n’est pas très pratique en termes de netteté d’image lorsque l’on joue sur un téléviseur HD.

C’est pour cela que je vous invite à télécharger un patch HD nommé Universal Widescreen Patcher pour Prince Of Persia les sables du temps à cette adresse Internet : http://www.wsgf.org/downloads/uniws.zip


Dans l’archive de UniWS, lancez le patch.

 


comment mettre prince of persia les sables du temps en hd 1


Commencez tout d’abord, par sélectionner le jeu que vous voulez patcher (1).
Pour Prince of Persia les sables du temps, il faudra sélectionner Prince Of Persia sands of time.

Ensuite, il faut indiquer le répertoire d’installation de ce même jeu (2).

Puis indiquer la résolution HD Horizontale et Verticale (3).

Avec Prince Of Persia les sables du temps, je n’ai pas réussi à mettre la résolution HD 1080p, j’ai donc entré la résolution 1280 par 720.

comment mettre prince of persia les sables du temps en hd 2


Et enfin, il faut cliquer patch (4) pour appliquer la mise à jours HD à votre Jeu.


Sur la fenêtre de confirmation, cliquez sur OK.

comment mettre prince of persia les sables du temps en hd 3


Puis fermez le patch.

Dans le menu des graphismes de Prince Of Persia les sables du temps, vous pouvez maintenant sélectionnez la résolution HD que vous aviez entrée au niveau du patch.



 

 

Avis des internautes en moyenne 2 pour 1 votes
  Comment mettre Prince of Persia les sables du temps en HD, publié par Sebby le 19 Octobre 2016
Sebby
0 COMMENTAIRES
ECRIRE UN COMMENTAIRE :