Le câblage cuivre

Le câblage cuivre

 

 Les câbles cuivres existent en 2 types : paires torsadées et paires coaxiales.

Modèle équivalent d'un tronçon de base du câble :

le cablage cuivre 0

 

R : résistance ohmique

L : inductance

R' : résistance de fuite

C : capacité

 

 

 

On voit que l'ensemble représente un atténuateur – filtre passe bas.

 

 

Paramètres secondaires du câble :

 

Atténuation

Retard de transmission (temps de propagation de groupe)

Impédance caractéristique (source des réflexions)

Atténuation :

Elle est normale, elle peut être compensée par un amplificateur.

Elle est gênante si elle dépend de la fréquence (compensation par un filtre correcteur ou égaliseur).

Impédance caractéristique Zc :

Définition : c'est l'impédance d'entrée d'un tronçon de câble homogène de longueur infinie

propriété : si on connecte à l'extrémité d'un tronçon de câble de longueur quelconque une impédance Zt égale à Zc, l'impédance d'entrée du tronçon Ze est égale à Zc.

Réflexions :

Si l'impédance Zt est différence de Zc, il se produit une réflexion du signal telle que :

K = Vr / Vi    

K = (Zt - Zc) / (Zt + Zc)

K : coefficient de réflexion

Vi : tension incidente

Vr : tension réfléchie

  Le câblage cuivre, publié par jonathan le
0 COMMENTAIRES
ECRIRE UN COMMENTAIRE :