Facebook : la gendarmerie encourage la protection des enfants

Facebook : la gendarmerie encourage la protection des enfants

Sur Facebook, nait régulièrement des défis qui mettent les utilisateurs à l'épreuve. Il y a eu, par exemple, le Ice Bucket Challenge qui demandaient aux utilisateurs de se filmer entrain de recevoir un seau d'eau glacé sur la tête avant de désigner trois de ses contacts, les encourageant à faire la même chose.

 

1- La déclaration des gendarmes

Depuis quelques temps maintenant, il y a un nouveau défi, ou plutôt une nouvelle chaine, qui prend de plus en plus d'ampleur : "Si tu es fière de tes enfants, poste 3 photos et nomine 10 de tes amies pour faire pareil !".
La gendarmerie a réagit, notamment via sa page facebook, pour prévenir les parents que ce geste n'était pas anodin et que la population devait faire attention et préserver ses enfants. Publié ce Mardi 23 Février, la gendarmerie a déclaré  que "vous pouvez être toutes fières ou fiers d'ailleurs d'être une maman ou un papa de magnifiques bambins", il faut toutefois prendre quelques précautions. "Nous vous rappelons que poster des photos de ses enfants sur Facebook n'est pas sans danger ! ".

 

2- Les dangers de Facebook

Elle souligne donc que la publication de photos d'enfants mineurs n'est pas sans danger et que Facebook lui-même n'est pas sans danger. En effet, il ne faut pas oublier la présence de prédateurs, présents et cachés sur le net plus que partout ailleurs, mais aussi le traumatisme futur possible de ces enfants. En effet, à l'heure d'une société ou l'apparence compte beaucoup trop, certains jeunes pourraient ne pas assumer certaines photos diffusées par leurs parents, développer des complexes et une mauvaise estime de soi, d'autant plus que ces photos ne sont jamais réellement supprimées.
Pour pallier à ce genre de comportements, Facebook songe a développer quelques outils rappelant aux parents que la diffusion d'enfants mineurs n'est pas sans danger (par des alertes et autres notifications par exemple).


3 - Deux conseils pour une diffusion plus sécurisée

  • Demandez à votre enfant s'il est d'accord que vous postiez cette photo. Expliquez-lui, de manière simple, ce qu'il peut se passer et assurez-vous que votre enfant aime cette photo et ne s'y sente pas diminué.
  • Prenez garde à limiter le public capable d'accéder à cette photo (via les paramètres de confidentialité). Ne la postez pas sur un profil public (que tous le monde peut voir) mais limitez-le à vos amis, voire vos amis proches (via Facebook, on peut maintenant faire des listes d'amis).
  Facebook : la gendarmerie encourage la protection des enfants, publié par Lorine le 1 Mars 2016
Lorine
0 COMMENTAIRES
ECRIRE UN COMMENTAIRE :