Expérience de mort imminente : explications

Expérience de mort imminente : explications

Qu'y a-t-il après la vie ? Les expériences de mort imminente ne donnent aucune réponse à cette question, mais prolongent aujourd'hui modestement notre connaissance sur les premiers instants de la mort. Le bien-être exceptionnel, la sensation d'amour ou de connaissance universelle peuvent trouver quelques débuts d'explications apportées par les neurosciences mais aussi notre façon de vivre, notre culture, notre sensibilité.

 

Définition du mot "expérienceur"

 

Le mot "expérienceur" est issu de l'anglais. Il signifie alors "celui qui fait l'expérience de".

 

Expérience de mort imminente (NDE) : les récits

 

L'expérience de mort imminente (NDE = Near Death Experience, en anglais) est un ensemble de sensations vécues dans un état de mort clinique. C'est avant tout un état modifié de conscience mais offrant des impressions réalistes. Ces expériences marquent profondément et durablement ceux et celles qui les ont vécues. L'expérience de mort imminente est soit positive (la majorité), soit négative.

 

La NDE positive

 

Les récits de NDE positives ont des points communs. En fonction de l'avancement de l'expérience, différents stades sont souvent racontés (avec les variantes personnelles de chacun bien sur). Le psychologue Kenneth Ring propose les 5 étapes suivantes :

 

1. Disparition soudaine de la douleur (100% des cas). L'expérienceur atteint un apaisement exceptionnel, un calme parfait, un sentiment de légèreté, de relaxation. Certains perçoivent déjà que le corps n'est plus le support de la pensée.

 

2. Décorporation (60% des cas). L'expérienceur a la sensation de sortir de son corps (OBE = Out of Body Experience), de flotter au dessus comme un astronaute. Il se voit lui-même souvent d'en haut (souvent au plafond) et peut parfois lire les pensées des autres ou traverser les murs. Les expérienceurs peuvent raconter leur réanimation et parfois les visites des proches. Le toucher est absent, il n'est pas possible de toucher ce qu'on voit. La parole est impossible, même si tout est entendu et vu. L'apparition d'un corps "éthérique" (ou corps astral) est plutôt rare, alors comparée à un corps humanoïde ou un brouillard informe. L'expérienceur est encore récepteur (il entend, voit, et sent) mais n'agit évidemment plus (plus de parole, plus de gestes du corps) !

 

3. Tunnel (23% des cas). Le sujet a l'impression de flotter dans un lieu sombre silencieux, avant d'être dans un tunnel, avancer à grande vitesse. Le tunnel peut être une vallée, un couloir, un tube, un immense tuyau... La sérénité prédomine mais l'aspect étrange de la situation peut donner une angoisse passagère. Des consciences ou de la musique peuvent être des guides rassurants. L'expérienceur n'a plus de corps mais garde ses sens.

 

experience de mort imminente explications 0

Vue d'artiste (film The Fountain, Darren Aronofsky)

 

4. Rencontres (16% des cas). Le sujet peut revoir des proches. Sa vie défile en accéléré devant lui. Une lumière brillante qui n'est pas éblouissante apparaît.

 


experience de mort imminente explications 1

 

5. Eléments de transcendance (10% des cas). C'est aussi la phase de rencontre avec les guides et les proches : parents, amis, anciens voisins. Le sujet pénètre dans la lumière, dans des lieux d'une beauté ineffable, sublime et vit une extase profonde. Certains ressentent un amour inconditionnel, une tendresse infinie. La lumière est parfois déjà perçue dès l'espace sombre sous forme d'un point lumineux qui grandit au fur et à mesure. Les couleurs évoquées vont du blanc très brillant à l'orangé ou au doré, ou parfois rouge ou bleu. C'est l'intensité et le rayonnement de la lumière qui sont mis en avant plutôt que la couleur. Tandis que toute notre vie, nous avons ignoré des choses et dû apprendre et apprendre encore, l'expérience de mort imminente offre une sensation de connaissance universelle et de perception infiniment supérieure à l'état habituel ("ultraclairvoyance"). La symbiose avec l'univers correspond à l'expansion de la conscience. De la sensation d'avoir l'explication de toute chose, il ne reste qu'un souvenir flou alors que le bouleversement émotionnel est décrit précisément.

 

Cette 5ème et dernière étape de l'expérience de mort imminente a un caractère sacré ou mystique. Certains y voient même le fondement des religions.

 

La NDE négative

 

Certaines expériences de mort imminente (4% à 15%) ont au contraire un caractère extrêmement angoissant. Voici quelques caractéristiques :

 

- angoisse initiale de plus en plus grande
- lieux effrayants, souvent sombres
- personnages menaçants
- souffrance extrême, inhumaine
- impression de solitude et d'abandon définitif
- mais... intervention salutaire d'un être qui transforme la NDE négative en NDE positive

 

L'aspect négatif de la NDE découle de l'absurdité de son existence (qui n'aurait été qu'illusion ?) qui ne trouve pas de sens. Des récits décrivent une solitude pour l'éternité dans les ténèbres ou encore une incapacité à aider des personnes souffrantes dans des milieux moites et sombres où la chaleur est insupportable. Certains s'entendent dire que leurs familles n'ont jamais existé. L'absence de sens à notre vie, c'est peut-être l'enfer.

 

Le bilan de sa vie

 

L'expérience de mort imminente fait revivre des passages de sa vie passée. Elle défile en détails sous les yeux sans effort de mémoire, pas toujours dans l'ordre chronologique. Cela offre un temps d'auto-jugement sur l'effet de ses actes, ce qui peut être culpabilisant ou gratifiant. Il s'agit de s'interroger sur ce qu'on a fait de sa vie.

 

La fin de l'expérience de mort imminente

 

La NDE se termine souvent de deux façons possibles : l'expérienceur choisit de "revenir" ou il se sent poussé à le faire. Le sentiment de responsabilité par rapport à ses proches (en particulier ses enfants), l'impression d'"avoir encore des choses à faire" ici bas motivent ce retour.

 

experience de mort imminente explications 2

 

Bienvenue à bord du monde réel. Il est souvent difficile de réintégrer l'enveloppe de son corps meurtri, douloureux, alors qu'on revient de sentiments d'amour et de paix extraordinaires. Ce retour à la vie est parfois vu comme le fait d'enfiler une combinaison, celle de son corps. L'expérienceur, en hôpital, peut se voir lutter contre les machines d'assistance respiratoire qui l'attirent alors irrésistiblement vers son corps. C'est le pénible retour à la vie.

 

Explications scientifiques de la NDE

 

Voici quelques explications scientifiques de la NDE :

 

experience de mort imminente explications 3

 

Anoxie cérébrale

 

L'expérience de mort imminente provient suite à un arrêt cardiaque. Le flux sanguin tombe à zéro, le cerveau est alors privé d'oxygène (anoxie cérébrale). Au delà de 5 minutes d'anoxie, des dommages irréversibles existent. Ceci est aussi connu dans le jeu du foulard ou de la tomate (strangulation, blocage de la respiration). Ces jeux extrêmement dangereux sont motivés par une recherche d'états modifiés de conscience qui sont proches de la NDE (de tomber dans les vaps à l'expérience mystique). L'anoxie déclenche une libération excessive de neurotransmetteurs glutamate dans le cerveau.

 

 

experience de mort imminente explications 4

Récepteur NMDA

 

Décorporation (sortie du corps)

 

La kétamine est hallucinogène et peut provoquer une sensation de sortie du corps. Elle se fixe sur les récepteurs NMDA et les bloque. En temps normal, les récepteurs NMDA sont activés par le glutamate. La sensation de dissociation du corps peut être ressentie comme effrayante. Si l'expérienceur accepte de se laisser aller, la sortie du corps peut atteindre l'extase.

 

La stimulation électrique du gyrus angulaire crée une sensation de sortie hors du corps. Plus la stimulation est intense, plus la sensation est prononcée, accompagnée d'hallucinations. Un dysfonctionnement du gyrus angulaire pourrait expliquer la sortie du corps. Les images perçues sont une reconstitution que les souvenirs permettent.

 

Des techniques de méditation permettent aussi aux initiés une sensation de sortie du corps. La décorporation ne prouve nullement l'existence de l'esprit ou de l'âme, il s'agit plutôt d'un délire hallucinatoire.

 

Isolement et retrouvailles dans la mort ?

 

Le cerveau se coupe progressivement des signaux nerveux qui l'informent de l'environnement extérieur. Lorsqu'aucune information n'arrive plus de l'extérieur, l'expérienceur passerait de l'étape où il voit et entend (au dessus de son corps) vers l'étape du tunnel où se concentrent les souvenirs et les émotions. Le monde extérieur dont nous ignorons tant de choses ne nous interroge plus puisque le cerveau n'en perçoit plus rien. Il n'y a donc plus rien de perceptible que nous ne connaissons pas : c'est peut-être la sensation de connaissance universelle. Une clairvoyance exceptionnelle est possible dans ce vide rempli de souvenirs. La faible lumière des étoiles n'est visible que dans la vraie nuit, beaucoup moins au clair des projecteurs. Dans la mort, nous ne nous perdons pas, mais nous retrouvons nos souvenirs oubliés (d'où revoir défiler sa vie). La paix se fait et laisse place aux retrouvailles intérieures dans une intimité bienheureuse.

experience de mort imminente explications 5

Vision de la réalité ou souvenir ?

 

Explications de la NDE négative

 

L'image de soi négative

 

La psychanalyse apporte aussi le refoulement des instances du surmoi (parents, autorité, lois, règles, etc). Une mauvaise image de soi pourrait conduire à une NDE négative qu'on croit à tort méritée. L'expérienceur enfermé dans sa culpabilité ne pourrait pas se laisser aller à l'émerveillement de la NDE, se sentant indigne de l'éblouissante beauté de l'expérience.

 

La description de l'enfer faite par les religions est une vision un peu manichéenne déjà bien présente dans leurs connaissances, un ensemble d'images "prêt à l'emploi" qui concrétise cette expérience de la mort.

 

Le refus de sa mort

 

La NDE négative (ou NDE inversée) pourrait bien être liée au refus de mourir et à l'appréhension de la poursuite du phénomène. L'expérienceur refuse de lâcher prise mais se sent incapable de faire machine arrière, d'où une anxiété accrue. Il tente frénétiquement de résister à sa mort.

 

Très simplement, on ne peut pas se sentir bien si on refuse ce qui arrive. Accepter le cours des événements (donc sa mort) permettrait de transformer une NDE négative en NDE positive.

 

Et après la vie ?

 

L'expérience de mort imminente ne répond en rien à ce qui se passe après la vie. Personne n'en connait la suite possible. Les expérienceurs qui l'ont poursuivie ne sont pas revenus à la vie pour nous raconter ! Nous n'entrevoyons que les premières minutes qui suivent la fin de la vie. Nous repoussons de ces quelques minutes le seuil de notre connaissance actuelle. Pourtant, nous poursuivrons tous un jour cette expérience jusqu'à son terme final, laissant les vivants à cette ignorance qui les rend si humains.

 

Conclusion sur l'expérience de mort imminente

 

L'expérience de mort imminente est probablement déclenchée par la mort progressive du cerveau. Privé d'oxygène, le cerveau perd ses fonctions petit à petit. Le dysfonctionnement du gyrus angulaire peut provoquer la sensation de décorporation. Les informations nerveuses venant du corps disparaissent et ne dérangent plus le cerveau qui se retranche du monde extérieur et des douleurs issues du corps. Livré à lui-même, déconnecté du corps, en paix au milieu de tous ses souvenirs, le cerveau accède seul à une plénitude proche de la connaissance universelle et de l'amour absolu.

experience de mort imminente explications 6

Avis des internautes en moyenne 2.67 pour 3 votes
  Expérience de mort imminente : explications, publié par nina67 le 23 Juillet 2012
Les indispensables maquillage
Nina67
6 COMMENTAIRES
explications

comment tu expliques que pendant l'expérience de mort imminente le témoin est capablede voir a 360 degré alors qu'il n'en n'a pas fait l'experience avant. si ca avait été le cas comme dans un reve ce serait impossible de le vivre car cela precede toute experience il en est de meme pour les couleurs tant qu'on n'a pas vu par exemple la couleur verte le cerveau est incapable de l'imaginer ou de savoir comment elle est si le cervau n'en n'a pas fait l'expérience. de plus je tiens a t'informer que que quand une personne sort de son corps elle est capable de tout entendre meme si ce qu'elle entend est a lautre bout du couloir faculté impossible aux humains que ca soit en revant ou en étant inconscient on ne peut donc pas dire que ce soit une halucination car le corps est incapable d'entendre des choses aussi loin meme si on halucine on peut conclure alors que l'experience de mort imminate est vraie

explications

apres je me trompe peut etre mais je connais qqn qui en a vécu une et cette personne a dit au medecin ce qu''ils avaient dit pendant l'opération alors que le cerveau n'a plus aucune activité et comment expliquer tout ca si ce n'est que pure halucination? et la sensation de tout savoir est impossible si on halucine car on ne peut pas savoir ce qu'on ne sait ici il est encore question d'expérience alors j'en deduis que ce ne peut etre une halucination si tu n'est pas d'accord alors explique moi apres je ne dis pas que ce que tu dis est faux tu as aussi ton opinion je ne suis peut etre pas claire quand je m'exprime si c'est le cas prévenez moi

nina67

Bonjour, on peut (prop)oser quelques tentatives d'explications, ou à défaut, de comparaisons. On remarque que les consciences (je ne peux pas dire les personnes...) sorties de leur corps peuvent entendre et voir (recevoir) mais pas parler (émettre). Cela peut faire croire que les sens fonctionnent encore mais plus la capacité à se localiser dans l'espace. Le cerveau reconstitue une sorte de scénario vraisemblable, comme quand on fait un rêve pour ne pas se réveiller à cause d'un élément extérieur (bruit, secousse, etc). On peut ressentir artificiellement la décorporation en prenant de la kétamine, ce qui peut appuyer l'hypothèse chimique. Quant à la conscience, ce fait est très surprenant et il n'y a peut-être pas d'explication scientifique à cela aujourd'hui. Certains croient à une sorte d'expansion de la conscience, ou que la conscience existe vraiment hors du corps. A ce propos, le mot "exister" a une éthymologie qui interpelle : ex sistere. Mais de quelle conscience parlez-vous ? Celle d'avoir froid, faim ou de souffrir ? Celle-là, visiblement, on ne l'a plus. Celle de son existence ? Celle-là semble subsister jusque vers la fin. Et pour cause ! Il serait absurde d'avoir conscience de ne pas (ou plus) exister. "Je pense donc je suis" n'est pas un concept récent... Pour la connaissance universelle, c'est peut-être ignorer qu'on ignore. Par exemple : les imbéciles heureux qui, donc, croient "tout savoir". Ne pas tout savoir, c'est savoir qu'on ignore, c'est prendre conscience de l'inconnu, et c'est aussi avancer dans la vie... Bien cordialement

nina67

bonjour, concernant les souvenirs, je ne suis pas d'accord. Les souvenirs conscients n'existent effectivemnt qu'à partir de 2 ans, mais les premiers mois de sa vie sont tout de même marqués : on y acquiert un tempérament, des attachements affectifs profonds pour ses parents, etc etc. Notre corps conserve les cicatrices tout au long de sa vie, même nos blessures de guerre de quand on était bébé. Il y a même une relation prénatale intime qui façonne déjà des futurs traits de caractère (angoisse de la mère, stress, etc). La trace est donc bien là dans notre mémoire, mais il nous manque le chemin d'accès, l'adresse où loge le souvenir. Et pourquoi, dans la détresse du cerveau, ces souvenirs ne pourraient pas devenir conscients dans l'inconscience ? Il me semble que le vécu commun des NDE est en faveur d'une hallucination due à des mécanismes biologiques et chimiques du cerveau, de même que toutes les voitures tombent en panne d'essence si on ne fait pas le plein. Ici, on est en panne d'oxygène. Quant à la musique, les expérienceurs qui en parlent sont forcément ceux qui ont une sensibilité musicale. Est-il alors étonnant de rêver de Mozart ? Certains pensent aussi qu'après la mort, il arrive ce qu'on croie. Quant à la mort elle-même, il y a la mort du corps qu'on connaît bien, et la mort de la conscience doit ressembler au sommeil. Avant de naître, nous n'étions pas vivants... et ce n'était pas si traumatisant, après tout. Nous sommes des êtres de relations et nous mourrons déjà chaque fois que nous renonçons à un projet, à un lien humain. Tout à la fin, nous perdrons notre conscience, mais peut-être aurons nous alors déjà perdu la conscience de l'autre, du temps, de l'espace. Cordialement

explications

Encore merci d'avoir répondu tout ce qui est dit tiens la route mais malheuresement rien n'explique que la personne qui par exemple est dans le coma est capable de décrire une personne qui lui a rendu visite alors qu'elle est censé être dans le coma comment peuvent ils décrirent exactement ces personnes les vêtements qu'elles portaient? et par rapport au son comment vous expliquez que la personne qui était dans le coma et qui à vécu une expérience de mort imminente ait pu entendre des infirmières qui étaient à l'autre au moins à l'autre bout du couloir CAD quelquechose qu'on aurait la difficulté d'entendre voir pas du tout? pour tout ce que vous avez pu dire je veux bien mais certaines choses demeurent encore étranges; je suis désolé pour toutes ces questions maisje veux vérifié les théories jusqu'au bout. Après tout beaucoup choses sont étranges déjà pour commencer par rapport à la façon dont est constitué l'univers comment concevoir quelquechose qui ne se finit jamais, après il ya aussi la façon dant est créée la terre par un hasard assez étranges il y a une chaine où si un mayon manque tout s'écroule après il y a tout ceux qui ont pu rapporter certaines choses sur des religions des événements inexplicables, des personnes qui sont capable de prévoir certaines choses à l'avance, mais aussi des persones qui sont capables de voir des choses surnaturels et je connais des gens qui ont vécu ces expériences et ils sont beaucoup, puis les expériences de morts imminentes qui n'ont pas encore trouvées toutes leurs réponses même si l'hallucinations restent probables néanmoins peut etre que toutes ces choses sont explicables après tout il faut aussi ce dire que ce n'est pas parce qu'on a jamais vu senti toucher ... que ça n'existe pas car si on prend un exemple c'est comme ça que fonctionnent les ondes ce que je regrette c'est que bcp pensent comme ça bon je ne vais pas vous ennuyez plus c'est déjà très aimable d'avoir répondu merc devotre attention

nina67

Bonjour, c'est vrai que cela semble incompréhensible qu'on puisse entendre des personnes dans des pièces où il était impossible normalement de les entendre. Les explications scientifiques ne répondent pas à tout et ne font que repousser les limites de notre savoir encore modeste. Un point qui me semble crucial est la conscience. Est-elle seulement d'origine biologique, issue du travail coopératif des neurones du cerveau ? Un animal a conscience du chaud, du froid, mais aussi d'exister (un chat ne se fait pas avoir dans un miroir, il se reconnait !). Et ce qui change avec l'homme, c'est de se demander d'où il vient et ce qui advient après la vie ? Notre raisonnement s'appuie sur le langage et l'abstraction. D'autres sont seulement convaincus que la NDE est issue de la chimie du cerveau, lors d'un état modifié de conscience, un peu comme quand on prend certaines drogues qui permettent de vivre une sortie du corps (lié au dysfonctionnement de la localisation dans l'espace, rien de plus !). C'est le mystère de la vie, et si les religions animent et font vivre encore aujourd'hui, c'est bien la preuve que ce questionnement existe toujours. C'est peut-être même ce qui fait que l'homme est homme.

ECRIRE UN COMMENTAIRE :