La paraskevidékatriaphobie

La paraskevidékatriaphobie

La peur du vendredi 13 (appelée paraskevidékatriaphobie) trouve de nombreuses explications et est encore remarquable aujourd'hui. Le vendredi 13 a toujours été considéré comme un jour particulier, porte malheur ou porte bonheur selon les tempéraments. Les superstitions sont une expression de notre sentiment d'incapacité à résoudre des problèmes, on préfère s'en remettre au hasard ou à ces jours fétiches.

 

Sans aller jusqu'au vendredi 13, la peur du nombre 13 est une superstition bien ancrée dans notre vie. cela s'explique par une culture chrétienne diffuse où le nombre 13 joue un rôle particulier. Les interprétations sont parfois tirées par les cheveux.

 

Les nombres : 13 ou 42 ?

 

Observez bien ces nombres : 13 et 42.

 

On remarque tout de suite que les chiffres 1, 3, 4 et 2 sont liés par :

 

1+3 = 4

3-1 = 2

 

Il est établi aujourd'hui que 42 est la réponse à "La Grande Question sur la vie, l'univers et le reste" (The Ultimate Question of Life, the Universe and Everything) dans Le guide du voyageur galactique (Douglas Adams).

 

Dans les pièces de scrabble d'Arthur, on peut trouver cette réplique : "6x9=42"

 

Evidemment, 6x9=54. Mais 6x9=42 en base ... 13 ! 54 s'écrit 42 !

 

En effet, en base 13, 42 = 4 x 13 + 2 x 1, tout comme en base 10 classique, 54 = 5 x 10 + 4 x 1.

 

On comprend donc l'intérêt du nombre 13 pour arriver à la réponse à la grande question sur l'univers et la paraskevidékatriaphobie.

 

la paraskevidekatriaphobie 0

Paraskevidékatriaphobie face à un vendredi 13 ?

 

Rimes en 13

 

L'année 2013 a pu trouver de nombreuses rimes :

 

13 comme braise

13 comme fraise

13 comme charantaise

13 comme parenthèse

13 comme terre glaise

13 comme seize

 

Et quelques classiques :

 

13 et 3 (prononcez "très étroit") = 16

13or = trésor

 

Ce n'est pas le cas pour l'année 2014, les rimes en "orze" étant inexistantes...

 

Vendredi 13, le film

 

Vendredi 13 est aussi un film d'horreur réalisé par Cunningham, relativement inspiré du film Halloween, la nuit des masques. L'histoire y commence un vendredi 13 (vendredi 13 juin 1957), idéal pour stimuler sa paraskevidékatriaphobie.

 

Aujourd'hui, 57 années ont passé depuis la date où commence l'histoire du film.

 


la paraskevidekatriaphobie 1

Un vendredi 13 comme un autre

  La paraskevidékatriaphobie, publié par nina67 le 13 Juin 2014
Les indispensables maquillage
Nina67
0 COMMENTAIRES
ECRIRE UN COMMENTAIRE :