La recherche de l'excellence

La recherche de l'excellence

La vie semblerait triste et terrifiante si à l'âge adulte, toute croissance était terminée et le déclin commençait. Face à son propre vieillissement, la recherche de l'excellence pourrait être une motivation qui nous stimule tout au long de notre vie, pas seulement jusqu'aux diplômes ou au mariage.

 

Domaines d'excellence

 

L'excellence est à la fois absolue et relative. Sans doute inférieure à la perfection, l'excellence est une valeur relative, propre à chacun(e) en fonction des objectifs qu'il ou elle se fixe. Pourtant l'excellence se mesure aussi par rapport aux autres (par exemple : être le meilleur dans telle ou telle situation, compétence, savoir faire, etc). Cette recherche peut déboucher sur l'idée d'un certain élitisme social, où l'excellence est réservée à une minorité, les plus riches en général.

 

Il ne faut pas rechercher l'excellence dans un domaine particulier, et on ne devrait pas porter de jugement de valeur sur tel ou tel domaine. Un scientifique médiocre ne vaut pas mieux qu'un excellent cuisinier. Le chercheur stérile n'est pas supérieur à l'ouvrier compétent. En sachant reconnaître l'excellence dans la diversité des domaines, on favorise l'égalité des chances.

 

Art de vivre et art de mourir

 

Jusqu'à ses derniers jours, il est possible de s'améliorer dans une recherche plus intellectuelle, spirituelle et émotionnelle. Trouver du sens à sa vie qu'on est en train de relire et d'abandonner est l'ultime étape de la croissance de la personne selon Elizabeth Kubler Ross. L'excellence pourra encore trouver sa place dans cette dernière étape où la sérénité et la réconciliation avec soi-même et les autres deviennent essentielles.

 

Saint Exupéry décrit son acceptation à peut-être devoir laisser sa vie, alors qu'il est perdu  et assoiffé dans le désert : "Maintenant que je ne crois plus en ce qui m'entoure, je me retire chez moi, je ferme les yeux et je ne remue plus un cil. Tout ce torrent d'images m'emporte, je le sens, vers un songe tranquille, les fleuves se calment dans l'épaisseur de la mer" (Terre des hommes). On devine la naissance d'une sérénité absolue.

 

Art de vivre, la recherche de l'excellence peut nous accompagner jusqu'aux frontières de la vie dans toute sa perspective. Dans le processus du deuil se développe un art de mourir comme ultime art de vivre.

 

Les 4 éléments du corps

 

Un modèle assez classique décrit chaque individu selon 4 éléments interdépendants : le physique, l'émotionnel, le mental et le spirituel. La recherche d'excellence doit se poursuivre dans les 4 éléments pour donner à notre vie une plus grande unité.

 

la recherche de l excellence 0

Eléments interdépendants : le physique, l'émotionnel, le mental et le spirituel

 

NDLR : Avez-vous reconnu ces couleurs si typiques ?

 

Le physique

 

Notre corps physique représente la partie matérielle de nous-mêmes. On peut se représenter son corps comme un véhicule qui nous emmène (presque) partout où on souhaite et qui nous permet de nous accomplir par nos actions matérielles. Mais on ne peut pas le changer comme on changerait de voiture ! L'excellence se trouve dans la bonne santé, mais aussi dans l'allure physique ou la capacité à séduire.

 

L'émotionnel

 

L'état émotionnel conditionne notre façon de voir et vivre les choses, mais influencerait aussi beaucoup l'état de santé physique. Certaines maladies du corps auraient des origines psychologiques : stress au travail, gros chagrin d'amour, deuil douloureux, etc. Les états émotionnels négatifs peuvent être constitués de peur, de rancoeur, de frustration, de haine, de culpabilité, etc.

 

Rechercher l'excellence peut passer la pratique de la méditation ou un travail sur soi qui consiste à modifier son point de vue, à juger les autres de façon plus positive. "Le monde est ce que tu crois", ou "Le monde est ce que tu en fais" sont des proverbes qui soulignent que notre perception du monde et des autres joue un rôle essentiel. "Ferme les yeux, tout ce que tu vois t'appartient", écrit Giraudoux. Etre souriant et agréable face aux autres (parce qu'on pense ou qu'on se convainc que les autres sont bénéfiques pour nous) rendra certainement davantage de retours positifs qu'avoir une impression de haine persistante.

 


la recherche de l excellence 1

"Le plus beau moment de l'amour" : "le consentement" (Giraudoux)

 

Le mental

 

L'élément mental (ou intellectuel) se cultive par l'apprentissage et l'acquisition du savoir et du savoir faire. L'excellence la plus évidente se trouve dans la réussite aux concours et dans sa carrière professionnelle. Mais on peut aussi être écrivain ou artiste, créateur de ses idées.

 

Le spirituel

 

L'élément spirituel est sans doute le plus vaste et le plus abstrait. Historiquement rattachée à l'idée d'un être supérieur et aux religions, la spiritualité oppose le corps à l'esprit. Développer sa spiritualité est une démarche personnelle et intérieure qui peut passer par la prière ou la méditation. Les médecines non conventionnelles font très souvent appel à la spiritualité, une notion alors toute relative où il est parfois difficile de trouver une vérité ou une objectivité raisonnables. La recherche de sa propre excellence doit aussi protéger contre d'éventuelles dérives sectaires.

 

Approche lifespan

 

L'approche lifespan est un concept de psychologie du développement qui affirme que l'individu peut progresser durant sa vie entière. Le développement est une processus continu qui nous fait évoluer toute notre vie, jusqu'à 120 ans. En cultivant nos 4 éléments, nous pouvons développer un plus grand bien-être et une vie plus harmonieuse.

 

la recherche de l excellence 2

Cultiver l'excellence de son jardin

 

Par exemple, les capacités de la mémoire baissent avec l'âge. Même si nous apprenons moins vite à 60 ans qu'à 15 ans, nous pouvons continuer à apprendre. En avançant en âge, nous pouvons surtout améliorer notre capacité à trouver du sens, à synthétiser nos pensées, à reconnaître l'essentiel.

 

Besoins ou désirs ?

 

La recherche de l'excellence est une forme d'accomplissement de soi. Pourtant, d'autres besoins doivent être satisfaits avant de se préoccuper de progresser intellectuellement ou spirituellement. La pyramide de Maslow hiérarchise les besoins de la personne en 5 types. Pour plus de détails :

 

http://www.astuces-pratiques.fr/sante/la-pyramide-de-maslow

 

Critique de la recherche de l'excellence

 

Etre toujours en recherche du meilleur écarte sans doute de l'instant présent et crée une frustration perpétuelle. On risque de passer son temps à chercher mieux, toujours mieux, et ne voir que ce qui manque ou dérange. Nous passons parfois trop de temps à imaginer, à fantasmer, à complexifier le réel par nos pensées tumultueuses et angoissées.

Retrouver sa juste mesure dans l'environnement familier décrit un autre versant du bonheur. Il est parfois positif de ne pas se projeter dans l'avenir ni regretter certains instants passés.

 

la recherche de l excellence 3

Transition du souvenir au futur souvenir

 

On pourrait citer Pindare : "N'aspire pas, ô mon âme, à la vie éternelle mais épuise le champ du possible". Accepter ce qu'on a à portée de mains permet de vivre à pleins poumons notre existence : ici et maintenant, ressentir notre présence au monde, l'excellence terrestre de notre présence au présent.

 

Conclusion

 

La recherche de l'excellence est un mode de vie sain et stimulant qui propose une recherche constante d'amélioration personnelle, mais sans oublier la capacité à vivre l'instant et apprécier ce qu'on a. Le développement émotionnel, le progrès intellectuel, le travail de son corps et le chemin spirituel sont des bases de la recherche de sa propre excellence. Devenir celui ou celle qu'on est en visant le meilleur est une voie tracée. Rechercher l'excellence, c'est devenir meilleur pour accéder au meilleur.

 

 

  La recherche de l'excellence, publié par nina67 le 10 Mars 2014
Les indispensables maquillage
Nina67
0 COMMENTAIRES
ECRIRE UN COMMENTAIRE :