Le trouble déficits de l'attention avec ou sans hyperactivité

Le trouble déficits de l'attention avec ou sans hyperactivité

Le trouble déficits de l'attention avec ou sans hyperactivité

 le trouble deficits de l attention avec ou sans hyperactivite 0

 

Selon le manuel diagnostique et statistique des trouble mentaux, il s'agit d'un trouble neurodéveloppementale, le système dopaminergique serait touché. Ce système favorise les apprentissages, dans ce trouble la dopamine est en hypofonctionnement. Selon le DSM, il y aurait une concomitance entre ce trouble et l'autisme.

Ce trouble touche 2 à 5% des enfants en âge d'aller à l'école , environ un enfant par classe est touché par ce trouble. Le diagnostic de ce trouble est effectué généralement entre 6 et 11ans. Les principaux symptômes de ce trouble son l'hyperactivité, l'inattention ainsi que l'impulsivité. Ces symptômes doivent se retrouver dans deux contexte au moins et doivent entraver le fonctionnement de l'enfant. Ces symptômes entraînent des difficultés d'apprentissage et donc de mémoire, a cause de ces problèmes ils peuvent être en échec scolaire. Ils peuvent aussi avoir des difficultés d'empathie, un comportement perturbateur ainsi que des comportement à risque. À l’école ces enfants perturbent le fonctionnement de la classe, ils sont plutôt rêveurs. Ces difficultés engendres un rejet de la part de leurs camarades de classe, ils peuvent être perçu négativement par leurs professeurs, cela peut bien sure entraîner une baisse de l'estime de soi.

Pour soigner ce trouble le médecin peut prescrire un médicament qui s'appelle la méthylphénidate, ce médicament peut être prit en continu ou il y a possibilité de l'arrêter durant la période de vacance scolaire. Tout dépend du souhait de la famille. La durée du traitement peut varier, celui-ci peut être arrêté à la puberté car les troubles s'atténuent. Par contre comme tout médicament, il peut y avoir des effets secondaires comme la perte d'appétit, l'insomnie, l'enfant peut être irritable, des tics peuvent apparaître et l'enfant peut souvent se mettre à pleurer.

Cependant, il n'y a pas de retard de croissance engendré par ce médicament ni de dépendance ou de toxicomanie, au contraire il y a une baisse de la délinquance, des accidents et une augmentation du niveau d'étude.

En parallèle du traitement médicamenteux vous pouvez vous orienter vers un psychologue spécialisé en thérapie cognitivo-comportementales pour faire une thérapie.

Extrait de cour de psychologie du développement master 1

  Le trouble déficits de l'attention avec ou sans hyperactivité, publié par doudou le 13 Janvier 2016
Les indispensables maquillage
Doudou
0 COMMENTAIRES
ECRIRE UN COMMENTAIRE :