Les besoins de la personne et la gestion des conflits

Les besoins de la personne et la gestion des conflits

Besoin d'espace vital, d'organisation, de confiance, d'être écouté ? Comment peut-on classer les besoins de la personne pour mieux les comprendre ? Les conflits viennent très souvent de besoins incompatibles entre des personnes. On peut en fait classer les besoins de la personne en quatre grandes catégories qui correspondent à quatre instances : le corps, l'affectif, le mental et l'être.


Représentation des 4 instances de la personne sous forme de mots clé

- le corps : organes, fatigue, maladie, douleurs, confort, sommeil, les 5 sens...
- l'affectif : émotions, sentiments, frustration, souffrance, colère, joie, tristesse, peur, plaisir...
- le mental : pensée, réflexion, langage, culture, éducation, volonté, analyse, décisions...
- l'être : identité, créativité, intuition, spiritualité, aspirations profondes...

Les besoins des 4 instances de la personne

Les 4 instances de la personne ont des besoins spécifiques qu'on peut présenter ainsi :

- le corps : besoin vitaux, exercice physique, plaisir, sexualité, soins, repos, détente, souci esthétique, développement, accepter le vieillissement...
- l'affectif : se sentir en confiance, en sécurité, protégé, exprimer ses émotions, recevoir de la reconnaissance, être encouragé, se valoriser, estime de soi, relations, échanges...
- le mental : repères, connaissances, organisation, s'affirmer, convaincre, expliquer, défendre son point de vue...
- l'être : être authentique, sentir sa dignité, être écouté, s'épanouir, être conscient de ses qualités et de ses limites, rencontrer l'autre, s'ouvrir aux autres, partager, rechercher du sens, réaliser ses aspirations profondes, évoluer...

Les besoins de la personne et la gestion des conflits 0
Parler d'amour fait sourire. En demander fait parfois détourner le regard.

Situation de conflits

Nous possédons chacun un système de pensée différent. De ces différences viennent des différences de perception, de compréhension, ce qui engendre des conflits. En général, les changements entraînent des conflits parce que le changement inspire l'inconnu inquiétant, la perte de ses repères et d'un environnement établi et sûr.



Les besoins de la personne et la gestion des conflits 1
Différence de points de vue : 6 ou 9 ?

Un conflit entre personnes existera lorsque des besoins ne seront pas satisfaits. Nous avons tous vécu des situations de conflits (entre collègues, en famille, entre amis, dans un travail de groupe, etc) où nous étions impliqués directement.

Par exemple, dans une conversation lors d'un conflit, l'un n'écoute pas vraiment l'autre mais prépare ce qu'il va dire pendant que l'autre parle. Pour chacun, le but est avant tout de parler !

La réponse excessive de chacun, touché dans son côté affectif, est excessive et vise à s'attaquer au côté affectif de l'autre. C'est une sorte de réaction en chaîne. Il peut aussi y avoir le repli d'une des personnes, ce qui ne peut pas satisfaire complètement l'autre. En effet, l'autre ne se sent alors ni écouté ni compris. Celui qui se replie n'honore pas la relation.

 

Les besoins de la personne et la gestion des conflits 2

L'esprit combatif est parfois valorisé. Dans un conflit interne à un groupe, une entreprise, la famille, il est souvent un non-sens. Le conflit n'a pas d'effet créatif : l'esprit de chacun est utilisé dans le but de contredire l'autre et non d'améliorer une idée. L'idée qui prend le dessus est l'idée avancée par le plus fort, ce n'est pas forcément la meilleure !

 

Comprendre le besoin de l'autre

Pour gérer des conflits entre personnes, il faut d'abord savoir gérer des conflits où on est soi même impliqué. Comprendre le besoin de l'autre passe par la compréhension de son propre besoin.

Lors d'une conversation, il est essentiel de faire table rase de soi et d'écouter vraiment l'autre, de le laisser faire part de son besoin, et si possible voir les raisons profondes qui l'animent.

Proposition de méthode de gestion d'un conflit

Quelques étapes peuvent être proposées pour gérer un conflit en comprenant le besoin de l'autre. Le but est de rester objectif dans les faits. La critique ne porte que sur les faits, pas sur la personne. Il ne faut pas interpréter, mais se contenter d'une description claire.

- phase d'approche

- faire parler l'autre sur son besoin et l'écouter vraiment. Cela permet de comprendre ce que l'autre ressent.

- et lui, s'intéresse-t-il à mon besoin ? On peut essayer d'inverser les rôles et de défender les besoins de l'autre !

- reformulation des deux besoins. Par exemple : "Je comprends bien que tu...", "Je peux entendre que tu aies besoin de... et en même temps, j'aurais besoin..."

- recherche de fonctionnement en commun. On peut laisser l'autre proposer en premier. Il ne doit plus camper sur sa position. Il est important de reconnaître les compétences de l'autre pour mieux résoudre, en groupe, les problèmes futurs dans une meilleure collaboration.

Attitudes positives faces au conflits

Respect de l'autre et de ses sentiments
Remise en question perpétuelle de soi
Compréhension de l'autre
Ecoute active et ouverture d'esprit
Poursuite des objectifs communs

 

Les besoins de la personne et la gestion des conflits 3

Harmonie retrouvée d'un matin

Avis des internautes en moyenne 5 pour 1 votes
  Les besoins de la personne et la gestion des conflits, publié par nina67 le 18 Février 2012
Les indispensables maquillage
Nina67
0 COMMENTAIRES
ECRIRE UN COMMENTAIRE :