Mycose vaginale : que faire?

Mycose vaginale : que faire?

Mycose vaginale : qu’est-ce que c’est ?

mycose vaginale que faire 0

Une mycose vaginale est une prolifération de champignons dans la flore vaginale provoquant une gêne à la femme étant atteinte. Le champignon le plus souvent responsable de cette affection est Candida albicans, il est normalement présent dans la flore vaginale mais en petite quantité.
La mycose vaginale est l’infection vaginale la plus courante chez la femme. 75% des femmes ont au moins une mycose vaginale dans leur vie!

Une mycose vaginale peut être transmises lors d’un rapport sexuel mais également par bien d’autres facteurs : irritation de la muqueuse vaginale (port de serviette hygiénique, port de vêtement et/ou vêtements trop serrés, port de sous-vêtements en matière synthétique, savon trop agressif), une mauvaise hygiène ou au contraire une trop bonne hygiène, l’utilisation d’antibiotiques qui déséquilibre la flore vaginale et permet la prolifération du champignon, une diminution de l’immunité, le diabète, une infection sexuellement transmissible, certaines contraceptions (stérilets, pilule contraceptive), le stress, l’âge.

Les symptômes d’une mycose vaginale sont le plus souvent des démangeaisons, irritation ou brûlure vaginale. La vulve est souvent également irritée avec aspect rouge. Des douleurs peuvent se faire sentir lors de rapports sexuels et lorsque la personne urine. On peut également observer des pertes vaginales importantes, blanches et épaisses.
Il est conseillé de demander une consultation médicale lorsque vous présentez ces symptômes car ils peuvent également correspondre à une allergie ou à de l’herpes génital. Un prélèvement vaginal peut être nécessaire pour confirmer le diagnostic.

Comment traiter une mycose vaginale ?

Un médicament antifongique est nécessaire afin d’éliminer le surdéveloppement de champignon dans la flore vaginale.

Il existe différentes formes de traitements : ovule vaginal, crème ou lotion à usage local, comprimés.
Il est important d’écarter les facteurs de risque afin d’éviter la propagation et la récidive en traitant les zones potentiellement infectées par le champignon telles que la bouche, les mains ou encore les plus inguinaux.
Il faut également être attentifs à son partenaire sexuel, si il présente des manifestations de mycose génital, un traitement sera également nécessaire.

 

  Mycose vaginale : que faire?, publié par MEDAdvice le 14 Septembre 2016
Les indispensables maquillage
MEDAdvice
0 COMMENTAIRES
ECRIRE UN COMMENTAIRE :