Que faire en cas d'appendicite?

Que faire en cas d'appendicite?

que faire en cas d appendicite 0


Qu’est-ce que l’appendicite?


L'appendicite est une inflammation de l'appendice, un segment d'intestin d'une dizaine de centimètres situé au niveau de la première partie du gros intestin. Il s'agit d'une maladie rare, notamment avant 5 ans, et exceptionnelle avant 3 ans.

La plupart du temps le diagnostic de l'appendicite est relativement difficile à réaliser. Les causes exactes de l'appendicite sont encore floues. Il semblerait qu'elle soit liée à des matières fécales accumulées au niveau de l'appendice provoquant une inflammation, voire une infection avec présence de pus. Elle provoque des douleurs abdominales, de la fièvre ou des troubles digestifs. Le traitement repose le plus souvent sur la résection de l'appendice infecté

que faire en cas d appendicite 1


Quels sont les symptômes de l'appendicite?


Une douleur apparaît brutalement et violemment à droite et en bas de l'abdomen, la douleur peut irradier jusque dans la jambe. Une douleur uniquement située à gauche n'est pas une appendicite, néanmoins la douleur peut ne pas se situer uniquement à droite et être plus diffuse.

Les autres symptômes sont notamment des nausées, des vomissements, des maux de tête, une fièvre modérée vers 38°5C ou encore une constipation.
Les manifestations ne sont pas toujours présentes : nausées et vomissements par exemple ne sont pas toujours constatés.

En cas d'apparition de ces symptômes, il est conseillé de ne pas donner à manger ni à boire et de téléphoner en urgence au médecin ou appeler le 15.


Que va-t-il se passer une fois chez le médecin ou aux urgences ?


Avant d’aller chez le médecin vous pouvez réaliser un geste simple : Appuyer sur le côté gauche de l’abdomen et si la personne réagit avec une douleur accentuée à droite vous pouvez en déduire que la personne souffre d’appendicite.
On vous examinera physiquement pour vérifier la douleur, chercher un signe de péritonite (inflammation ou infection du péritoine, suite à la rupture de la paroi de l'appendice.)
On analysera vos urines : une infection urinaire peut ressembler à une appendicite.
Un prélèvement sanguin (prise de sang) pour mettre en évidence des signes d'infection ou d'inflammation : augmentations des globules blancs, présence de marqueurs spécifiques.
Des examens d'imagerie (scanner ou échographie) pour visualiser la taille de l'appendice : si la taille est augmentée, cela confirme le diagnostic.


Si l’appendicite est confirmée
Si le diagnostic de l'appendicite est confirmé, le traitement recommandé est l'appendicectomie. L'opération chirurgicale classique consiste à retirer l'appendice grâce à une incision de quelques centimètres près de la fosse iliaque droite ou par laparoscopie, en pratiquant trois incisions de quelques millimètres et en insérant une petite caméra. L'opération de l'appendicite est pratiquée sous anesthésie générale et ne dure pas plus de 20/30 minutes.
Le recours à certains antibiotiques peut parfois retarder ou remplacer la chirurgie.
Après l’opération le patient est très vite remis sur pied, au bout de 24h il a de nouveau un transit normal, et n’a ni de cicatrice ni douleur. Il peut sortir au bout de 3 jours et peut reprendre ses activités 2 à 4 jours après sa sortie.

  Que faire en cas d'appendicite?, publié par MEDAdvice le 4 Août 2016
Les indispensables maquillage
MEDAdvice
0 COMMENTAIRES
ECRIRE UN COMMENTAIRE :