Que faire en cas d'infections urinaires ?

Que faire en cas d'infections urinaires ?

que faire en cas d infections urinaires 0

Qu'est ce qu'une infection urinaire ?

L’infection urinaire est une infection bactérienne de l’urètre ou de la vessie. Elle peut remonter jusqu’au rein et provoquer une pyélonéphile.

Cette maladie touche essentiellement les femmes. Cependant, les enfants ainsi que les hommes (souvent au-delà de l’âge de 50 ans) peuvent aussi en être victime.

Quels sont les symptômes des infections urinaires ? 

Les symptômes varient en fonction de l’âge, du sexe, du type et de la gravité de l’infection. Ils peuvent consister en :

- Des douleurs ou brûlures au moment de l’urination

- Une augmentation de l’envie d’uriner

- Des urines troubles et malodorantes

- Des douleurs du rein

- De la fièvre

- Des frissons

- Des nausées

 

Les différents traitements des infections urinaires

Traitements pharmacologiques : 

- Pour une cystite simple : traitement antibiotique pendant 3 jours

- Infection urinaire plus sévère : traitement antibiotique de 7 à 14 jours

Infections urinaires récidivantes : traitements de plusieurs mois avec de faibles doses d’antibiotiques.

Traitements naturels de l’infection urinaire :

Pour le D-mannose le traitement dépend si c'est une infection urinaire aiguë ou chronique :

Infection urinaire aiguës : 1 cuillère à café dans un verre d’eau, toutes les 2 à 3 heures.

On constatera une réduction significative des symptômes dans les 24 heures et la disparition en 48 heures mais il faut continuer le traitement pendant 2 ou 3 jours après disparition des symptômes.

Infection urinaire chroniques : 1 cuillère à café dans un verre d’eau, 3 fois par jour.

Pour les huiles essentielles : les huiles essentielles les plus efficaces contre les infections urinaires sont :

- H.E de tea tree

- H.E de ravintsara

- H.E de sarriette

- H.E de canelle (egalement immuno stimulante) mais qui doit être mélangée à de l’huile végétale car dermo-caustique, comme l’H.E d’origan

Par voir orale à 1 goutte de 2 H.E sur comprimé neutre (=sucre) ou avec du miel et de l’eau tiède 3 fois par jour pendant 5 à 6 jours puis diminuer les doses. Il existe des mélanges en gélules sur de l’huile végétale ou associées à des probiotiques et pré biotiques. 

Pour un traitement local, utiliser une lotion d’hygiène intime à base de ces huiles essentielles.

L’huile de pépin de courge : recommandée pour stimuler la fonction urinaire et purifier vessie et intestins (1000 mg 3 à 4 fois par jour, aux repas).

que faire en cas d infections urinaires 1

Traitement des infections urinaires par homéopathie :

Cantharis 7 CH : Pour réduire la douleur se manifestant au niveau inférieur du ventre, la dose de Cantharis Vesicatoria 5CH recommandée est de 3 granules, à prendre toutes les 30 minutes.

Mercurius corrosivus 7 CH : En cas d’inflammations vésicales ou rénales accompagnées de violentes douleurs, placer sous la langue 5 granules de Mercurius corrosivus 9 CH, 3 fois par jour

 

Gestes de préventions pour prévenir les infections urinaires 

Il est possible de prévenir les infections urinaires de différentes façons :

- Boire de l’eau en grande quantité : il est recommandé de boire au moins deux litres d’eau chaque jour sachant qu’il est plus opportun d’en absorber 500 ml à chaque fois et non d’en boire tout au long de la journée afin d’éviter de fatiguer les reins    que faire en cas d infections urinaires 2

Ne pas se retenir d’uriner

- Uriner après les rapports sexuels

- Utiliser un gel sans savon pour l’hygiène intime

- Limiter la consommation de sucre

- Eviter le thé, le café, les épices, le vin blanc et le champagne

- Eviter de porter des pantalons serrés et des sous-vêtements en fibre (strings à bannir en cas de crise)

- Consolider la flore intestinale par la prise de probiotiques

- Restaurer la flore vaginale : Vider les gélules probiotiques dans une cuillère de yaourt et badigeonner le vagin

- La canneberge : consommer de la canneberge peut s’avérer bénéfique en cas d’infection urinaire. Cependant, le juge de canneberge en bouteille est une fausse solution dans la mesure où les fabricants ajoutent beaucoup de sucre (pour masquer le côté amer de la canneberge), or le sucre favorise les infections urinaires. Pour obtenir des effets positifs, il faudrait consommer au moins ½ litre de jus pur chaque jour. Cependant, la canneberge est déconseillée aux personnes prédisposées aux calculs urinaires et peut provoquer des effets intestinaux indésirables. Il est donc plus opportun de se tourner vers des gélules de concentré de canneberge ; le produit Uri-fort est efficace en cas d’infections urinaires. Il peut être complété par de la vitamine A afin de tempérer l’acidité de la Canneberge. 

que faire en cas d infections urinaires 3 

 

 

  Que faire en cas d'infections urinaires ?, publié par MEDAdvice le 1 Octobre 2016
Les indispensables maquillage
MEDAdvice
0 COMMENTAIRES
ECRIRE UN COMMENTAIRE :