Que faire en cas de malaise vagal?

Que faire en cas de malaise vagal?

Que faire en cas de malaise vagal ?

que faire en cas de malaise vagal 0

Un malaise vagal est dû à un déséquilibre entre les systèmes nerveux sympathique et parasympathique entraînant une chute de tension et/ou un ralentissement du cœur.

On dispose de 2 formes de système nerveux : le sympathique et le parasympathique.
En temps normal, le système nerveux parasympathique (grâce au nerf vague) possède la capacité de ralentir le rythme cardiaque. De son côté, le système nerveux sympathique peut accélérer le rythme cardiaque, et aussi entraîner une hausse de la pression artérielle. En cas de rupture d'équilibre entre les deux systèmes, un malaise est susceptible de se produire. On parle en fait de syncope qui est caractérisé par une diminution de l’irrigation du cerveau.

Facteurs de risque du malaise vagal :


Certains facteurs favorisent un malaise vagal :
- Rester debout de manière prolongée
- Demeurer dans un environnement une chaude, confinée, avec beaucoup de personnes
- Après un repas ou une émotion, suite à une douleur violente ou encore à la vue du sang, ou d’une aiguille
- La fatigue physique
- L'effort physique soudain

 

Symptômes du malaise vagal :


La victime de ce malaise va ressentir tout ou partie des symptômes suivants :
• grande sensation de faiblesse
• voile noir (vision troublée) ;
• bâillements ;
• faiblesse musculaire brutale entraînant souvent une chute si le sujet est debout (le sujet s'évanouit) ;
• sueurs ;
• nausées, voire vomissements ;
• vertiges ;
• perte de connaissance, parfois accompagnée de convulsions ;
• maux de ventre et diarrhée ;
• maux de tête
• bouffées de chaleur importantes ;
• picotements dans les extrémités (mains, pieds, sommet du crâne, juste avant de perdre connaissance).

 


Que faire en cas de malaise vagal ?


Bien qu’effrayant, le malaise vagal est sans danger. Lorsqu’il survient, la personne doit s’allonger et surélever ses jambes de façon à augmenter la perfusion sanguine des organes nobles et notamment le cerveau et le cœur.
Cette position favorisera le retour sanguin vers le cœur. Si la victime du malaise est accompagnée, au moins une des personnes présentes doit rester à ses côtés afin de lui parler et de s’assurer qu’elle retrouve rapidement ses esprits. Cette personne peut également apporter une serviette d’eau froide afin de rafraichir la victime.
En cas d’évanouissement, la personne inconsciente doit être placée en position latérale de sécurité (PLS).
Si la perte de conscience persiste ou si la personne qui fait le malaise vagal souffre d’une maladie cardiovasculaire ou de diabète, il est important de contacter les secours en faisant le 15 le plus rapidement possible.

 

Comment prévenir un malaise vagal ?

Différents gestes permettent de prévenir le malaise vagal :
• dormir suffisamment, soit environ 8 heures par nuit ;
• manger sainement et régulièrement ;
• boire beaucoup d’eau au moins 1L et demi par jour
• faire du sport régulièrement (yoga, natation, marche, etc.).


Que faire en cas de nombreuses récidives de malaise vagal?


Même si cela est rare, certains individus peuvent être atteints de malaises vagaux de façon récurrente. Si c’est le cas, un traitement médical existe : des injections sous-cutanées d’atropine qui permettent de calmer la stimulation du système nerveux parasympathique.

 

 

 

Avis des internautes en moyenne 3 pour 2 votes
  Que faire en cas de malaise vagal?, publié par MEDAdvice le 29 Septembre 2016
Les indispensables maquillage
MEDAdvice
0 COMMENTAIRES
ECRIRE UN COMMENTAIRE :