Soigner un ongle incarné

Soigner un ongle incarné

soigner un ongle incarne 0Enfants, adolescents, jeunes et personnes âgées peuvent faire les frais d’un ongle incarné. Souvent à l’origine des douleurs, voire de l’infection au niveau de la chaire au niveau des pieds, cette affection est source de malaise pour les victimes. Notez toutefois qu’il est possible de la soigner chez soi. Il suffit de comprendre les mêmes principes utilisés en milieu médical. Autrement, l’intervention chirurgicale est de mise.

 

 

Les caractéristiques Onychocryptose, c’est nom indiquant cette maladie dans le jargon médical. Se présentant sous forme de rougeur, accompagnée de gonflement et de douleur, voire une infection, cette affection survient lorsque la chair du pied est pénétrée par un coin supérieur de l’ongle. Souvent, cette maladie touche les adolescents et les jeunes. Le début des ongles incarnés juvéniles se présente de la sorte : sensation de douleur à l’issue d’une pression au niveau du rebord de l’ongle, formation de bourrelet de couleur rouge et présentation d’une éventuelle infection. Mais les personnes âgées aussi peuvent être victimes d’une telle affection. Tout au long de sa vieillesse, le senior peut rencontrer une déformation au niveau des os, surtout quand ses chaussures occasionnent souvent des frottements. Ce qui se met souvent à l’origine de la maladie chez un senior.

Le traitement à domicile Fort heureusement, les ongles incarnés peuvent bel et bien être soignés à la maison. Pour cela, il est important de commencer par le nettoyage des pieds. L’idéal est de les laisser trempés pendant environ 15 minutes dans de l’eau tiède à laquelle vous avez ajouté une petite quantité de sel ou du savon antibactérien. Usez d’une pince à épiler, nettoyée avec de l’alcool isopropylique, pour découvrir le bord de l’ongle. Après cela, vous aurez intérêt à placer du coton (ou de la soie dentaire) stérile dessous. L’application d’un onguent antibiotique sur la partie douloureuse est également recommandée. À partir de ce moment, le port de chaussures adaptées, c’est-à-dire molles et confortables, ou de sandales devient obligatoire. La pratique du bain de pieds et le changement de coton, deux fois par jour, ne doivent pas être minimisés. Une fois l’inflammation disparue, vous pouvez commencer à couper l’ongle convenablement.

Prise en charge en milieu médical Notez que les soins notés ci-haut ne sont pas recommandés en cas d'infection ou présentation d'une partie saillante autour de l’ongle. Si de tels symptômes surviennent, c’est qu’il y a besoin de procéder à une opération ongle incarné ou une onyxectomie partielle. Pour ce faire, les médecins doivent faire une anesthésie partielle, au niveau de l’orteil. Par la suite, ils retireront le bord de l’ongle s’incrustant dans la peau. La prise d’antibiotique ou l’application d’onguent suivra cette étape jusqu’à ce que cicatrisation s’en suive. À noter par ailleurs qu’une extraction chirurgicale de la racine, se trouvant à côté de l’ongle, s’impose en cas de récidives. Cette opération vise la destruction de la matrice, par procédé chimique ou phénolisation, responsable de la production des ongles incarnés. L’opération ongle incarné peut être couteuse, mais très bénéfique quant aux résultats.

Mise en garde Certes, les soins à domicile peuvent sembler aisés, mais dès qu’une infection se présente, vous êtes tenu consulter un médecin. La même consigne est également valable pour toute personne diabétique ou tout individu connaissant des problèmes de circulation de sang ou victime de neuropathie périphérique. Et si l’affection se présente chez un enfant, autant recourir aux soins d’un spécialiste illico.


  Soigner un ongle incarné, publié par jenna le 17 Septembre 2015
Les indispensables maquillage
Jenna
0 COMMENTAIRES
ECRIRE UN COMMENTAIRE :