Tromperie ou pas ?

Tromperie ou pas ?

tromperie ou pas 0Siffler une fille dans la rue, regarder des films érotiques,  fraterniser avec un ou une collègue, embrasser des gens en soirée, parler de détails intimes à d’autre personnes, envoyer des textos à une personne proche à longueur de journée…

 

L’époque ou la fidélité se mesurait uniquement au niveau de l’acte sexuel est révolue !

 

Cette lecture plus fine de la fidélité donne beaucoup de souplesse aux relations actuelles… Mais elle est également d’avantage sujet aux conflits en tout genre !

 

Alors au lieu de faire immédiatement une scène terrible à son ou sa partenaire, prenons le temps de réfléchir…

Evidemment si les fondamentaux de la fidélité ont été franchi, votre moitié comprendra sans difficulté les motifs de votre crise.

Mais si les faits reprochés sont plus nuancés, attention à deux choses : faites une crise à la mesure de la faute car toute démesure entrainera l’évitement de la confrontation ET exprimez clairement sur quels faits précis porte la dispute, car il se sert à rien de s’énerver « dans le vent », c’est la lassitude assurée sans le moindre résultat !

De plus, je vous conseil de parler d’avantage de la souffrance que vous ressentez, que du jugement que vous portez sur votre partenaire. La culpabilisation aura de bien meilleurs effets que le dénigrement qui risque d’avoir l’effet inverse (braquage et sentiment de toute puissance).

Enfin, une personne calme, tout en retenu et en froide distance, aura beaucoup plus d’impact qu’une personne qui perd ses moyens, dans les pleurs comme dans les cris… Donc prenez le temps de vous calmer avant la confrontation… Toutefois si c’est sincère, pleurer quelques instants à la fin de la confrontation ne peut que vous être bénéfique (détente de votre corps, relâchement psychologique et surtout renforcement de la culpabilisation).

 

En ce qui concerne les sanctions, s’il y a lieu d’en avoir, attention également à la gradation. Les sanctions disproportionnées sont complètement inutiles et vous décrédibilise plus qu’autre chose.

Dans le cas où l’objet du litige n’était pas perçu par votre partenaire comme proscrit, je vous conseil même de ne pas sanctionner du tout…

 

Mon astuce pour éviter tout malentendus présents et avenirs : définir ensemble ce que chacun considère comme une tromperie, afin qu’il n’y ait aucun mal entendu et que chacun connaisse les limites.

  Tromperie ou pas ?, publié par lolerie68 le 21 Avril 2011
Les indispensables maquillage
Lolerie68
2 COMMENTAIRES
Tatiana

Bonjour, cela fait un ans que j'ai repris contact avec mon premier amour. Depuis on s'envoie des textos très souvent, le problème c'est que ce sont des textos très intimes. Il est marié très heureux en ménage, moi de mon côté c'est pareil. En ayant une vie heureuse chacun de son côté, on ne peux pas s'empêcher de s'écrire tous le temps et d'avoir une attirance l'un pour l'autre . Moi je ne sais pas si c'est normal ou pas, ci quelqu'un pourrait m'aider. .......

salut

J'ai 37 ans et pas mal d'expérience en amour et a mon avis, si tu envoies des textos très intimes (voire plus j'imagine) à quelqu'un qui fait pareil avec toi, tandis que vous êtes mariés et "très heureux" en ménage, et bien il y a un déni quelque part. Soit tu aimes ton premier amour, soit ton "ménage très heureux" n'est pas complet.

ECRIRE UN COMMENTAIRE :