Variateur de lumière DMX à triac

Variateur de lumière DMX à triac

Un variateur de lumière DMX est basé sur une commande de triacs, cette commande est faite par des optotriacs qui assurent l'isolation électrique entre le secteur et la partie basse tension DMX.

Partie commande : basse tension et contrôle DMX

Lorsqu'on ouvre le variateur de lumière 4 canaux 1000W chacun :

 

variateur de lumiere dmx a triac 0


variateur de lumiere dmx a triac 1

Variateur de lumière DMX 4 canaux 4 x 1000W

La carte électronique de commande est alimentée par un petit transfo 50Hz qui donne environ 20V alternatifs. Sur cette carte, on trouve toute la partie commande ainsi que les triacs (partie puissance) :

variateur de lumiere dmx a triac 2

Carte de commande DMX du variateur de lumière

Un petit convertisseur crée du 5V pour la partie numérique. Il est basé sur un convertisseur abaisseur de type Buck :

variateur de lumiere dmx a triac 3

Convertisseur Buck

Le circuit intégré principal (un microcontrôleur...) garde son mystère : la référence a été effacée vigoureusement par un procédé manuel :

variateur de lumiere dmx a triac 4

Référence grattée du circuit de contrôle DMX

Partie puissance : triacs, optotriacs et secteur

Les triacs utilisés sont des BTA16-600B. Leurs caractéristiques principales sont :

- 16A 600V (c'est bien suffisant pour chaque canal qui est donné pour 5A)
- boitier isolé (triac BTA et non BTB)

Les triacs sont donc directement fixés au radiateur, lui-même fixé au chassis du variateur, lui-même relié à la terre par la prise de courant. Il n'y a donc aucun danger à ce procédé si on utilise des triacs BTA. Ne jamais utiliser de triacs BTB montés sans isolation : par le boitier du triac, on relierait le radiateur en alu directement à la phase du secteur !

variateur de lumiere dmx a triac 5

Triacs du variateur de lumière : BTA16-600B 16A 600V

variateur de lumiere dmx a triac 6

Si vous souhaitez réaliser un variateur à triac, soyez très prudents lors de l'achat de triacs isolés type BTA, il faut être tout à fait sur que ces triacs garantissent une isolation fiable et sécurisée (pas de contre façon) !

Les triacs BTA16 600B (sans suffixe W) ont besoin d'un snubber : on voit bien ici chaque condensateur 100nF 280VAC et chaque résistance 100 Ohms. C'est le snubber qui est placé entre A1 et A2. Avec un triac BTA16 600BW (snubberless), on aurait pu se passer de ces composants.

Les inductances de filtrage sont toriques et en série avec le triac. Elles doivent supporter les 5A de chaque canal (si on branche le maximum de puissance possible, c'est à dire 230V x 5A = 1150W).

Les triacs sont pilotés par optotriac. L'optotriac est formé une LED (pilotée par la logique électronique côté basse tension):

variateur de lumiere dmx a triac 7

Commande isolée par optotriac MOC3021

L'isolation et la sécurité électrique reposent sur ces optotriacs MOC3021 (ainsi que sur le petit transfo d'alimentation de la carte électronique).

Pour un schéma de commande de triac par microcontrôleur (Arduino, PIC, etc) :

Commande Arduino triac

  Variateur de lumière DMX à triac, publié par nina67 le 3 Décembre 2015
Les 10 outils indispensables pour l'électronique
Nina67
0 COMMENTAIRES
ECRIRE UN COMMENTAIRE :