Apprendre à voyager seul

Apprendre à voyager seul

Les vacances d’été approchent et vous ne savez pas encore où partir et avec qui partir ?

Vous aimeriez bien faire quelque chose d’inédit cette année au lieu de simplement lézarder sur une plage ou dans votre jardin ?

La solution, c’est peut-être bien d’entreprendre un voyage avec… vous-même !

 apprendre a voyager seul 0

Ah, je sens que cette idée vous fait peur ! Vous vous dites :

« Tout seul ? Mais ça va être nul, je vais m’ennuyer si je n’ai personne avec moi ! »

Ou encore :

« Oui, mais si j’ai un problème, je fais comment ? »

Ou bien encore :

« Je ne suis pas solitaire de toute façon, j’ai besoin d’être entouré, sinon je vais déprimer ! »

Alors finalement, quel pourrait être l’intérêt à sauter dans un avion, à monter dans un bateau, à enfourcher sa moto ou son vélo ou à utiliser ses gambettes pour partir à l’autre bout du monde ou à quelques centaines de kilomètres de chez soi ?

apprendre a voyager seul 1

Faites ce que vous voulez !

La réponse vient déjà d’être donnée en partie. Si vous aimez marcher, faire de la moto ou du bateau ou même sauter dans un avion au hasard pour une destination inconnue, c’est le moment d’en profiter maintenant que vous avez un peu de temps devant vous !

Etant seul, vous ferez rugir votre moto sur les routes que vous voulez, vous vous arrêterez dans les villes qui vous font rêver et vous naviguerez sur les rivages les plus accueillants selon votre goût. Vous avez la main et vous vous affranchissez ainsi de toutes les contraintes de la vie sociale : Travail, vie maritale, logement… .

apprendre a voyager seul 2

Rencontrer des gens

Mais en plus d’aller là ou vous le voulez et quand vous le voulez, vous n’allez absolument pas être seul. Et c’est peut-être cela qui peut paraitre surprenant : voyager seul, c’est avant tout rencontrer des gens.

Un brin de discussion avec un cycliste passant près d’une petite bourgade que vous êtes en train de visiter, un conseil pour la suite de votre voyage provenant du propriétaire du Café où vous vous êtes arrêté pour manger un morceau,  un flirt passager avec une jeune femme montée sur le même bateau que vous (mais que vous ne mènerez pas en bateau).

apprendre a voyager seul 3

« Oui, mais si j n’ai pas le contact facile » ?

Gardez en tête que les choses se font naturellement, dites-vous que vous ferez plus de rencontres en étant tout seul qu’en étant accompagné. Les gens qui partent en voyage à plusieurs y vont la plupart du temps (je dis bien la plupart du temps) pour s’amuser entre eux.

Le groupe reste donc ensemble et ne cherche pas forcément à rencontrer d’autres gens. Les personnes seules, elles, attireront d’autres personnes seules. L’être humain est fait pour se rencontrer, c’est mathématique. Et qu’elle soit bonne ou mauvaise, chaque rencontre peut nous apporter quelque chose au final. Toute expérience est donc bonne à prendre.

Vous allez aussi et surtout découvrir le monde et vous ressentirez un vrai sentiment de liberté. Vous aurez envie d’aller partout, de voir le plus de choses possibles, de profiter au maximum des instants que vous passerez. Clairement, vous ne chômerez pas, vos vacances seront riches et actives.

apprendre a voyager seul 4

Apprendre par soi-même

L’avantage de partir seul, c’est aussi de pouvoir apprendre des choses par soi-même, se laisser surprendre et se débrouiller. Eh oui, il ne vous sera possible de compter que sur vous-même et c’est tant mieux. Rien de tel pour apprendre.

Alors osez et partez là où votre cœur vous emmènera ! Si vous ne voulez pas faire le grand saut tout de suite en partant sur une petite ile perdue au milieu de l’océan, prenez votre voiture (ou le train) pour une ville à une centaine de kilomètres de chez vous.

Passez-y une journée complète et visitez le plus de choses possible, prenez des photos, discutez avec des gens, posez-vous à la terrasse d’un café pour ressentir l’ambiance de la ville, regarder les gens passé… bref, amusez-vous !

apprendre a voyager seul 5

Puis, petit à petit, partez plus loin, plus longtemps, plus souvent ! Prenez des risques, arrêtez-vous dans des endroits où tout le monde n’irait pas forcément, peut-être y  découvrirez-vous quelque chose d’exceptionnel. Il ne faut pas oublier qu’un voyage est fait d’imprévu et de surprises, encore plus lorsque l’on est seul.

apprendre a voyager seul 6

Savoir économiser

« C’est bien beau de vouloir voyager, mais même tout seul, ça peut coûter cher non ? »

Il est certain que si vous ne fréquentez que les suites royales des hôtels cinq étoiles, vous serez rapidement ruiné. En France et ailleurs, nombreux sont les gites, campings, chambres d’hôtes ou habitants qui proposent de vous loger pour pas très cher ou en échange de votre bonne humeur.

Pour les repas, même topo : Préférez les plats du jour accompagnés d’une carafe d’eau aux grands restaurants et ne mangez pas entre les repas (en plus, il parait que c’est déconseillé) et votre budget nourriture sera sauvegardé.

apprendre a voyager seul 7

Dans tous les cas et à moins que vous ne décidiez de faire un tour du monde à pied, l’investissement le plus cher sera toujours votre déplacement. Mais vous pouvez là aussi limiter les coûts en choisissant avant votre départ le moyen de transport le mieux adapté à votre voyage.

Peut-être est-ce une meilleure option de trouver un bus qui relie Atlanta à New-York plutôt que de louer un 4x4 hors de prix ? Est-il plus judicieux de prendre la voiture ou le train pour aller passer une journée à La Rochelle, vu le prix de l’essence et tous les péages qui se dressent sur votre route ?

apprendre a voyager seul 8

Voyager seul est avant tout une envie et une question de volonté. Mais une fois franchi le pas, il ne vous reste plus qu’à profiter. Le monde vous appartient.

  Apprendre à voyager seul, publié par Philippe Schnee le 8 Juin 2015
Les indispensables maquillage
Philippe Schnee
0 COMMENTAIRES
ECRIRE UN COMMENTAIRE :