Regarder la TV du passé !

jenna

Jenna - Le 11 juil. 2019 12:27
Mise à jour : Le 11 juil. 2019 12:27

En France, il est désormais rare de finir une semaine sans un scandale télévisuel : talkshow, émission politique, télé-réalité… Chaque semaine, une scène choque et l’indignation se caractérise par des signalements au CSA. Alors de nombreuses voix s’élèvent : « La télévision c’était mieux avant ! ». On cite alors les émissions de Bernard Pivot ou de Michel Polac. Mais était-ce vraiment mieux avant ? Il y a désormais un moyen de le savoir. Plusieurs émissions s’offrent une seconde vie sur Internet en repostant leurs vieux numéros. Alors pourquoi maintenant et dans quel but ? Vous voulez revoir une émission disparue qui vous plaisait ? On vous explique comment faire.

regarder tv du passe

L’INA, le devoir de mémoire

En 1999, l'Institut national de l'audiovisuel (INA) a lancé un grand plan de sauvegarde. Les supports anciens devenant obsolètes et risquant de devenir inutilisables, il devint urgent de trouver un moyen de les conserver. L’INA a donc choisi de numériser tous ses fonds audiovisuels et radiophoniques. La gestion de ces big data a été rendu possible grâce à une levée de fond. Comme le rappelle 1&1 IONOS dans son Digitale Guide, les big data sont un important volume de données que même l’unité de mesure gigabit ne suffit pas à mesurer. On parle ici de plus de cinquante ans de télévision et de radio... En 2006, le site ina.fr a été lancé afin que le public puisse consulter une partie de ces images. Pour en consulter un plus grand nombre, il faut souscrire à un compte payant. Dès lors, il est possible de revoir un très grand nombre d’émissions. Les principaux clients de l’INA sont des journalistes ou des chaines de TV souhaitant se servir d’archives pour des reportages ou des documentaires, mais le grand public peut aussi avoir accès à une partie du catalogue payant. Les chercheurs peuvent eux se rendre à Paris, à la bibliothèque François Mitterrand, pour avoir accès au catalogue complet soit près de 17 millions d’heures. Vous pouvez donc revoir d’anciennes émissions grâce au catalogue gratuit ou au catalogue payant, renseignez-vous sur ina.fr.

Youtube, monétiser et redonner vie à des émissions cultes

Ce n’est un secret pour personne, les vidéos populaires sur Youtube sont monétisées. Alors quand une production décide de publier en ligne des extraits ou bien des numéros en entier, c’est un peu comme sortir des DVD. C’est un moyen de gagner un peu d’argent et de jouer sur le côté nostalgique en donnant une nouvelle vie à quelque chose que l’on considère comme « culte ». L’émission Strip-Tease est un cas d’école en la matière. La chaine Youtube lancée en 2012 connait un vrai succès et permet aux jeunes générations de découvrir cet OVNI télévisuel. Moins organisé et surtout moins officiel que l’INA, Youtube est une sorte de bazar géant, de vide-grenier sans limite où l’on peut trouver un peu tout et n’importe quoi et évidemment de vieux extraits télévisuels. En fouillant bien, vous pourrez trouver l’émission qui vous fait penser que la télévision d’aujourd’hui n’est pas à la hauteur et ainsi comparer.

Il existe donc aujourd’hui plusieurs outils informatiques pour plonger dans la TV du passé. L’INA est une valeur sûre, la mémoire de l’audiovisuel français. Le site gratuit, ainsi que sa chaine Youtube, proposent un vrai contenu mais, avec un compte payant, c’est une vraie source de données qui s’ouvre à vous. Sur Youtube, vous pourrez trouver quelques chaînes officielles qui vous permettront d’explorer du contenu sinon, c’est un peu au petit bonheur la chance. Mais entre les millions de vidéos postées sur Youtube, on finit souvent par tomber sur ce que l’on cherche.