Que faire en cas de ménopause ?

Que faire en cas de ménopause ?

Qu’est-ce que réellement la ménopause?

la menopause 0

La ménopause est la fin de la période de fertilité de la femme et a lieu aux alentours des 50 ans. Le signe le plus évident est l’arrêt des règles, ce qui correspond également à l’arrêt de l’ovulation et de la sécrétion d’hormones sexuelles (œstrogène et progestérone).
La ménopause est confirmée après 12 mois consécutifs sans règles.

La femme est en périménopause sur une période de 2 à 7 ans avant cette ménopause. Les règles et l’ovulation deviennent irrégulières. Le taux d’hormones sexuelles peut varier et être irrégulier, ce qui a pour conséquence des bouffées de chaleur, des perturbations du sommeil ou encore des sautes d’humeur.
La nature et l’intensité des symptômes varient d’une femme à l’autre, certaines femmes n’auront pas d’autres symptômes que l’arrêt des règles et d’autres souffriront de symptômes handicapants.

La ménopause prématurée
La ménopause est considérée comme prématurée lorsqu’elle se produit avant l’âge de 40 ans. Elle peut survenir de manière physiologique ou être induite par un traitement médicamenteux ou une maladie.
La ménopause apparaît lorsque le stock d’ovocyte que la femme a depuis toujours est épuisé. Une femme possède environ 30 000 ovocytes mais seulement 500 d’entre eux subiront une ovulation. L’âge de la ménopause est déterminé par la génétique et est influencé par l’état de santé.


Conséquences de la ménopause

Les femmes ménopausées ont un risque plus important d’ostéoporose en raison de la baisse du taux d’oestrogène. Il y a également un risque d’incontinence urinaire ou de troubles cardiovasculaires.


la menopause 1
Les symptômes principaux durant la périménopause :

- bouffées de chaleur : Les bouffées de chaleur peuvent durer entre quelques secondes et quelques minutes. Elles peuvent s’accompagner de palpitations et de sueurs. 50 à 80% des femmes en souffrent durant cette période.

- menstruations irrégulières dues à une instabilité du taux d’hormones sexuelles

- sueurs nocturnes : sudation importante durant la nuit

- perturbations du sommeil : les changement hormonaux et le vieillissement général en sont la cause. Le manque de sommeil peut accentuer les troubles de l’humeur et l’irritabilité.

- troubles de l’humeur : la ménopause est souvent une période de vulnérabilité émotionnelle. La femme peut être facilement irritable, pleurer souvent, avoir des changements d’humeur, de l’anxiété ou encore un manque d’énergie.

- baisse de la libido : le désir sexuel est contrôlé par les hormones sexuelles, or leurs taux diminuent

- prise de poids : l’idéal pour la femme étant une prise de 2 à 4 kg durant cette période pour être en parfaite santé

- sécheresse des muqueuses : due à l’arrêt de sécrétion d’oestrogènes, on observe un amincissement et un assèchement des muqueuses qui peut créée des inconforts à la femme comme des démangeaisons, une sensation de brulure ou des douleurs durant les rapports sexuels.

- vieillissement de la peau et des cheveux : la peau et les cheveux deviennent plus secs. La baisse d’œstrogène entraîne une diminution du taux de collagène et d’élastine qui servent à l’élasticité de la peau.


Facteurs de risques :


- facteurs psychologiques : les symptômes de la ménopause peuvent être accentués par un changement important dans la vie : départ de la maison des enfants, retraite anticipée etc.

- facteurs culturels : l’intensité des symptômes dépend du contexte culturel, par exemple en Amérique du Nord, 80% des femmes ont des symptômes, contre 20% en Asie (consommation de soja ayant une teneur élevée en phytoestrogènes et culture différente).
Les femmes occidentales ont souvent des symptômes plus accentués. Le manque d’activité physique et une mauvaise alimentation influencent également l’intensité des symptômes.

En conclusion, La ménopause est une évolution naturelle mais peut être mieux vécue grâce à un mode de vie sain. Il est donc conseillé de maintenir une activité sportive régulière et de manger équilibré, des compléments alimentaires peuvent être pris pour palier à des carences en Vitamine D, en calcium par exemple. Un suivi médical est fortement conseillé afin de vous accompagner dans cette période de la vie d'une femme. Un traitement hormonal pourra également être engagé pour diminuer les symptômes.

  Que faire en cas de ménopause ?, publié par MEDAdvice le 14 Septembre 2016
Les indispensables maquillage
MEDAdvice
0 COMMENTAIRES
ECRIRE UN COMMENTAIRE :