La demande dommages et intérêts

En France, une personne qui subit un préjudice peut saisir le tribunal pour obtenir une indemnisation de son préjudice. C'est ce qu'on appelle plus couramment les dommages et intérêts. À savoir que la saisine du tribunal n'est pas obligatoire et que l'auteur et la victime peuvent très bien mettre au point un accord à l'amiable.

la demande dommages et interets 01 - 3 types de préjudice

  • Le préjudice matériel : préjudice qui porte atteinte aux biens matériels d'une personne (dégradation, etc...). Il concerne aussi les préjudices financiers (perte de chiffre d'affaire, par exemple).
  • Le préjudice moral : préjudice qui porte atteinte à l'honneur, la réputation ou les affections d'une personne (la victime devra, par exemple, prouver les dégâts causés par une diffamation).
  • Le préjudice corporel : préjudice qui porte atteinte à l'intégrité physique, mental d'une personne ainsi qu'à sa santé (coups et blessures, par exemple).

Note : les préjudices peuvent se cumuler et l'auteur devra payer pour chaque préjudice.

2 - La procédure

Dans un premier temps, la personne doit constituer un dossier dans lequel elle devra indiquer le montant estimé des dommages causés. Elle devra, bien sûr, amener des preuves (liste des preuves disponibles sur le site service-public.fr) mais aussi être la plus précise possible (date, heure, contexte, présence de témoins, photos, certificat médical, port de plainte, etc...).Par la suite, une fois que le dossier est constitué, il est a adressé au tribunal compétent (dépend du litige et de son montant). Le juge prendra sa décision mais ne pourra pas accorder des dommages et intérêts plus importants que ceux demandés par la victime. Ce n'est pas une obligation, mais le demandeur peut demander à ce que des conditions de paiement soient associées à la peine. Ainsi, si le débiteur paye en retard, il aura une somme de plus à payer à chaque retard, afin de le "motiver" a payer dans les temps.Toutes les informations viennent du site officiel : service-public.fr : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1422

les dommages et interets 0 Les dommages et intérêts Le harcèlement au travail Le harcèlement au travail demande casier judiciaire 0 Demande casier judiciaire Arrêt de travail Arrêt de travail demande d acte d etat civil 0 Demande d'acte d'état civil les chiffres de la violence conjugale 0 Les chiffres de la violence conjugale Adopter un enfant Adopter un enfant comment obtenir un passeport 0 Comment obtenir un passeport
Schmitt sylvain
Le 19 nov. 2019 15:09

Bonjour. je suis locataire d'une maison louée par une agence. Après une visite éclair de la maison en travaux, j'ai signé le bail. Une fois dans les lieux, de nombreux défauts et malfaçons m'apparaissent,mais ne figurant pas dans le bail. EX: volets ne fermant pas, porte de bois d'entrée de la maison, mais de récupération de chantier très difficile à ouvrir, terrain appelé faussement jardin en très mauvais état. Plantes poussant sur le toit, au feuillage bruyant, la nuit par temps de grand vent. Prises électriques défectueuses etc..etc..etc... Poteau électrique à l'entrée de la maison gênant le passage de la voiture. Ces défauts ayant été signalés à l'Agence, ont eu pour réponse: on va réparer. Cela fait plus d'un an que j'attends: Après une plainte au Tribunal, j'ai accepté de la part de l'Agence, une conciliation, qui elle aussi n'est suivie d'effets depuis plusieurs mois. Après échange de nombreux courriers, aucun résultat. J'ai toujours payé sans PB le loyer. Tout ceci a été confirmé par huissier de justice . Fatigué d'attendre, je déménage, laissant la maison en parfait état trouvé à l'entrée, il y a plus d'un an. Je souhaiterais savoir si après la visite de contrôle, je peux demander un dédommagement financier associé à la remise du dépôt de garantie? Merci de bien vouloir me répondre