5 astuces pour prendre soin d’un chien âgé

jenna

Jenna - Le 30 sept. 2017 14:34
Mise à jour : Le 30 sept. 2017 14:37

5 pour 3 vote(s)

prendre soin d’un chien âgé

Votre chien vieillit et cela vous inquiète ? Vous aimeriez, et c’est bien normal, le garder auprès de vous en bonne forme le plus longtemps possible ? Il existe quelques moyens pour faire en sorte que cela arrive.

Adaptez son alimentation

Un chien qui prend de l’âge n’a plus les mêmes besoins alimentaires qu’un chien junior ou qu’un chien dans la fleur de l’âge. Il est donc nécessaire de lui changer, progressivement, son alimentation. Si votre chien a l’habitude de consommer des croquettes, tournez-vous désormais vers une gamme de croquettes conçues pour les chiens séniors, plus adaptés à ses nouveaux besoins nutritionnels. Si, en revanche, vous préparez vous-même ses aliments, misez sur davantage de fibres et moins de protéines. Intéressez-vous également aux compléments alimentaires qui peuvent être très intéressants chez le chien âgé. Pollens ou capsules d’huiles de poisson aideront, par exemple, votre animal à mieux vieillir.

Consultez plus souvent

« Il vaut mieux prévenir que guérir », l’adage est d’autant plus vrai pour les chiens âgés pour qui il est utile de consulter régulièrement un vétérinaire, dans le cadre de visites préventives gériatriques. Les chiens âgés, comme chacun des animaux que l'on peut avoir, sont plus enclins à développer des maladies métaboliques ou dégénératives que le praticien pourra déceler et traiter à temps. Pensez, dès lors que votre chien est encore assez jeune, à souscrire une mutuelle pour chien afin que ces visites préventives vous soient partiellement ou totalement remboursées. Il est important de rappeler qu’il est plus difficile et plus onéreux d’assurer un chien âgé de plus de 7 ans. En effet, les compagnies d’assurances partent du principe que les chiens âgés sont plus souvent malades et refusent de les assurer.

Recourez aux médecines complémentaires douces

En complément de la médecine vétérinaire conventionnelle, l’aromathérapie, la phytothérapie, l’homéopathie ou bien encore la gemmothérapie peuvent aider votre chien à mieux vivre sa vieillesse. Les nombreuses plantes de la pharmacopée peuvent en effet contribuer à prévenir certaines maladies dégénératives et soulager diverses affections liées à l’âge de votre chien. Pensez-y !

N’hésitez pas non plus à vous tourner vers des vétérinaires ostéopathes ou acupuncteurs qui pourront, naturellement, soulager les douleurs d’un animal atteint d’arthrose tout en limitant la prise de médicaments et les effets secondaires qui y sont associés !

Stimulez son cerveau

Proposez à votre chien âgé des jeux pour stimuler ses facultés intellectuelles et cognitives souvent mises à mal par le processus de vieillissement de son cerveau. Proposez-lui des jeux éducatifs afin de lui apprendre des tours qu’il ne connaîtrait pas encore comme donner la patte puis l’autre, aboyer sur commande ou reculer sur votre demande. Il n’est jamais trop tard pour cela ! Soyez en revanche plus patient avec votre animal car l’apprentissage de ces nouveaux ordres sera plus long que chez un jeune chien. Proposez-lui également des jeux de recherche en cachant une friandise que votre chien devra retrouver.

Changez ses habitudes

Il est courant qu’un chien âgé éprouve des difficultés à se déplacer. Il boîte, a l’air rouillé et beaucoup moins vaillant. Même s’il affectionne de plus en plus le confort de son panier, il ne faut pas pour autant renoncer aux promenades mais seulement les adapter. S’il n’est plus question de le faire courir comme auparavant, il faut absolument qu’il garde une activité physique même modérée pour ne pas qu’il prenne trop de poids et que ses muscles fondent comme neige au soleil. Si votre chien avait l’habitude de faire une seule longue promenade quotidienne, fractionnez-la en plusieurs petites promenades plus adaptées à son grand âge. Pensez également, si vous le pouvez et si votre chien en ressent l’envie, à faire nager votre chien. Cette activité douce et sans impact est particulièrement adaptée aux articulations fragiles des chiens qui prennent de l’âge.