Panne ampli sono : fusible qui saute

nina67

Nina67 - Le 19 févr. 2018 09:03
Mise à jour : Le 19 févr. 2018 09:03

5 pour 1 vote(s)

Le fusible de l'ampli saute quand vous l'allumez ? Il est malheureusement rare qu'il suffise de le remplacer et qu'alors, l'ampli fonctionne à nouveau. Cela pourrait arriver si le fusible lui-même présente une faiblesse ou un faux contact. C'est une première hypothèse qui a l'avantage de ne pas coûter bien cher. Si après avoir été changé, le fusible saute à nouveau, c'est qu'autre chose est en cause et fait court-circuit. Dans cet article, il s'agit de diodes qui ont claqué. Cela aurait aussi pu être des transistors de puissance...

La panne de l'ampli : fusible qui saute

La panne du type "fusible qui saute" à la mise sous tension (dès qu'on appuie sur le bouton marche) est d'origine assez diverse, mais on peut dire qu'il s'agit souvent de composants de puissance, comme les transistors de sortie ou éventuellement une ou plusieurs diodes du pont de diodes qui crée la tension continue d'alimentation. Ici, il s'agit d'un ancien ampli Expelec dont le fusible est, bien évidemment, claqué.

Ne jamais remplacer le fusible qui saute par un bout de fil ou de papier alu !

Trouver les causes de la panne de l'ampli sono

On ouvre l'ampli sono pour accéder aux transistors de puissance et aux cartes électroniques. Au multimètre (fonction diode ou à l'ohmmètre), on teste entre les collecteurs et les émetteurs des transistors de puissance. Si on trouve un court-circuit ou quasi court-circuit, il faudra remplacer les transistors de puissance concernés.

Ici, aucun transistor de puissance n'est en court-circuit. Le multimètre affiche au contraire des valeurs entre 400mV et 600mV, ce qui correspond aux jonctions PN base-émetteur et base-collecteur. Le(s) court-circuit(s) semblent provenir d'ailleurs.

Si un transistor de puissance est en court-circuit, il faut vérifier les transistors qui le pilotent (transistors drivers) qui ont peut-être claqué aussi et, dans le cas de transistors de puissance en parallèle, il est prudent de changer tous les transistors de la rangée pour conserver un bon appairage entre transistors. Ce bon appairage permettra une bonne répartion du courant total et ainsi une bonne répartition de la puissance à dissiper (il n'y aura pas un transistor qui chauffe à fond alors que son voisin est tiède et se la coule douce...).

Il s'agit des diodes de redressement : deux diodes ont claqué (court-circuit franc). Ici, il ne s'agit pas d'un pont de diodes mais de quatre diodes séparées. Voici donc les composants qui font court-circuit :

panne ampli sono fusible saute

Diodes en court-circuit dans l'ampli sono

Ces diodes qui sont en court-circuit forment un court-circuit sur le secondaire du transfo d'alimentation. Le courant absorbé par le primaire dépasse alors largement le calibre du fusible de l'ampli, ce qui le fait sauter. Si jamais on avait la mauvaise idée de remplacer le fusible par un bout de fil, le transfo grillerait en quelques secondes. Si cela vous est arrivé, vous vous souvenez certainement de la terrible odeur de brûlé puis des plombs qui ont sauté chez vous !

On remplace donc les diodes claquées par d'autres équivalentes ou plus puissantes. Pour l'ampli Expelec Pro1000, il s'agit de diodes BY252 (3A 400V) qui sont des diodes de redressement standard. Ici des diodes 1N5404 font l'affaire (3A 400V) pour remplacer les BY252 qui ont claqué

On vérifie sur l'autre carte :

fusible ampli saute

fusible ampli sono panne

Ampli sono Expelec PRO1000 en panne : diodes

Les autres diodes sont bonnes. On peut les laisser.

Test de l'ampli sono après réparation

Pour éviter de recasser quelque chose à la mise sous tension, il est prudent de faire monter la tension progressivement avec un auto transformateur (style Variac), ou mieux, brancher l'ampli à tester en série avec une ampoule à filament (halogène) de 40W à 60W 230V. Cela permet de limiter le courant absorbé sur le secteur en cas de défaut : comme l'ampoule est en série, si jamais l'appareil testé fait court-circuit ou presque, l'ampoule se trouvera donc en série avec un quasi court-circuit et brillera fortement et limitera ainsi le courant consommé. En plus, cette méthode est visuelle : si l'ampoule brille fort, c'est qu'il y a un défaut. Cela se vérifie aussi par le fait que les tensions d'alimentations n'atteignent pas du tout la valeur nominale.

On peut ensuite, après vérification (ampoule éteinte ou presque, alimentations correcte dans l'ampli), tester l'ampli avec un haut-parleur et du son. S'il fonctionne, c'est bon. Vous pouvez le brancher directement sur le secteur, il est réparé. Le fusible de l'ampli ne sautera plus.

reparer ampli sono fusible

Ampli sono Expelec Pro1000 réparé

Mot de la fin

Si le fusible d'un ampli saute, c'est bien souvent parce qu'autre chose a claqué dans l'ampli. Le ou les composant(s) claqués font court-circuit sur l'alimentation, ce qui aboutit à un courant absorbé tel que le fusible saute. Il faut tester les transistors de puissance et le pont de diode (redressement) pour voir s'il y a un court-circuit. Si c'est le cas, il faudra remplacer le ou les composants.