Que faire en cas d'hépatite B ?

Que faire en cas d'hépatite B ?

Que faire en cas d'hépatite B ?

 que faire en cas d hepatite b 0

L’hépatite B est une infection virale qui s’attaque au foie. Elle peut être à l’origine de maladies aiguës ou chroniques. Le virus se transmet par contact avec le sang ou d’autres fluides corporels provenant d’une personne infectée.

Environ 240 millions de personnes souffrent d'une infection chronique par le virus de l’hépatite B.

Plus de 686 000 personnes meurent chaque année des suites d’une infection par l’hépatite B notamment de cirrhose ou de cancer du foie. (source OMS)


Les principaux modes de transmission sont les rapports sexuels non protégés, les injections chez les usagers de drogues, les transfusions sanguines à risques, la transmission de la mère à l'enfant lors de l'accouchement et le contact étroit avec une personne infectée.
Une fois dans le sang de la personne, le virus arrive jusque dans le foie et se multiplie dans les cellules de celui-ci.
Le système immunitaire du patient en voulant éliminer les cellules infectées commence donc à détruire les cellules du foie, causant une inflammation de celui-ci. En effet l’inflammation du foie est un des symptômes de l’hépatite B.

De par sa transmission sanguine, l’hépatite B représente un risque professionnel important pour le personnel de santé, c’est la raison pour laquelle la profession impose aux différents acteurs du système de santé d’être vacciné contre cette maladie.
L’infection par le virus de Hépatite B peut, soit être aiguë soit chronique.
L’infection chronique est définie par la persistance de l’antigène pendant plus de 6 mois après la contamination virale. Elle est le plus souvent asymptomatique.
La cirrhose représente environ 20 % des évolutions naturelles des hépatites chroniques. Celle-ci est vivement favorisée par une forte consommation d’alcool. De plus, le virus de l’hépatite B est très cancérigène. En effet, la complication classique de la cirrhose est le cancer du foie.

Traitement :
Il n’existe pas de traitement spécifique contre l’hépatite B aiguë. Les soins visent à préserver le confort du malade et l’équilibre nutritionnel, avec notamment une substitution liquidienne en cas de vomissements et de diarrhée.

L’hépatite B chronique peut être traitée par des médicaments, et notamment par des agents antiviraux oraux. Un tel traitement peut ralentir la progression de la cirrhose, réduire l’incidence des cancers du foie et améliorer la survie à long terme.

Néanmoins, chez la plupart des patients, le traitement ne guérit pas l’infection par le virus de l'hépatite B mais supprime seulement la prolifération du virus. Par conséquent, la plupart des personnes commencent à suivre un traitement contre l’hépatite B devront le poursuivre toute leur vie.
L’accès au diagnostic et au traitement de l’hépatite B reste limité dans de nombreux pays disposant de faibles ressources, et de nombreuses personnes ne sont diagnostiquées qu’à un stade avancé de la maladie hépatique. Le cancer du foie progresse rapidement et, comme les options thérapeutiques sont limitées, l’issue est généralement mauvaise. La seule solution est alors la transplantation hépatique. En effet, celle ci est conseillée en cas de cirrhose sévère ou d’hémorragie digestive. Se pose alors le problème de la récidive car le risque d’infection pour le greffon est très élevé !

Quid du fossé entre les pays riches et les pays pauvres :
Dans les pays pauvre, la majorité des personnes atteintes d’un cancer du foie décèdent dans les mois suivant le diagnostic.
Dans les pays riches, la chirurgie et la chimiothérapie peuvent prolonger la vie des patients sur quelques années. Dans ces pays, on recourt parfois à la transplantation hépatique chez les personnes cirrhotiques, avec des succès divers.

Prévention :

La meilleure prévention reste la vaccination, obligatoire pour les personnels travaillant dans le milieu médical et vivement recommandé dès la naissance chez le nourisson. A défaut d’être vacciné, se protèger avec un preservatif lors de rapport sexuel et éviter tout contact avec du sang d’une tierce personne.

 

  Que faire en cas d'hépatite B ?, publié par MEDAdvice le 16 Septembre 2016
Les indispensables maquillage
MEDAdvice
0 COMMENTAIRES
ECRIRE UN COMMENTAIRE :