Le premier radar piéton débarque en France

jenna

Jenna - Le 10 août 2017 17:13
Mise à jour : Le 10 août 2017 17:14

5 pour 2 vote(s)

La municipalité de La Grande-Motte, près de Montpellier, vient d’inaugurer ce mercredi 9 août 2017, le premier radar piéton de France. Ce radar est pour le moment au stade expérimental pendant au moins trois mois mais il permettra, à terme, de sanctionner de 4 points sur le permis et 135€ d’amende les conducteurs qui ne cèdent pas le passage aux piétons engagés sur le passage clouté.

radar piéton france

Le premier radar piéton en France 100% automatique

Le premier radar piéton 100% automatique débarque à La Grande-Motte dans le département de l’Hérault. Le radar piéton détermine si le conducteur d’une voiture cède ou non le passage aux piétons engagés sur le passage cloutés. En cas d’infraction, un agent des forces de l’ordre validera ou non l’infraction constaté par le radar piéton. Le radar piéton est devenu nécessaire pour sensibiliser les automobilistes sur la vulnérabilité des piétons sur la chaussée. Un piéton percuté à 50 km/h risque en effet de mourir dans 45% des cas. Les statistiques chutent à 5% dans le cas d’un impact à 30 km/h. Le premier radar piéton est composé de 5 caméras. 2 caméras pour détecter le piéton et activer l’enregistrement, 2 caméras pour identifier la marque et l’immatriculation du véhicule et enfin 1 caméra pour filmer une vue d’ensemble pour que les fonctionnaires de police puissent constater si oui ou non il y a eu infraction.

Le premier radar piéton au stade expérimental

Ce premier radar piéton a été fabriqué par la société Agence Française de Sécurisation des Réseaux Routiers (AFS2R) et n’est actuellement qu’au stade expérimental pendant au moins 3 mois. Pas question donc de verbaliser pour le moment les conducteurs de véhicules motorisés mais bien de les sensibiliser sur l’attitude imprudente de ne pas laisser passer un piéton engagé sur le passage protégé. En 2016, 3 477 personnes sont mortes sur la route dont 550 piétons. La mortalité des piétons a augmenté de 19,4% par rapport à 2015, ce qui explique que le gouvernement a fait de la protection des piétons une priorité avec la mise en service du radar piéton.