Puissance des frottements aérodynamiques en voiture

nina67

Nina67 - Le 9 sept. 2009 10:04
Mise à jour : Le 7 juil. 2016 10:37

2 pour 4 vote(s)

 

La puissance nécessaire pour maintenir une vitesse stabilisée en terrain plat se calcule en tenant compte de deux forces de frottement : les frottements aérodynamiques et les frottements solides. Ces deux forces s'opposent au déplacement et le moteur doit les compenser.

Toute la suite de l'article suppose une vitesse stabilisée en terrain plat.Puissance, force et vitesseS'il existe une force F (en Newton) qui est de même direction et de sens contraire au déplacement (vitesse en m/s), la puissance P (en Watt) de cette force s'écrit :P = F.v.cos (F,v) = - F.v  (le cosinus de l'angle 180° entre F et v vaut -1)Pour compenser cette perte d'énergie (on ralentit spontanément à cause des frottements !), le moteur apporte donc la même puissance, mais de signe positif :P = F.vPar abus de langage, on appellera encore "puissance de la force" cette valeur positive F.v.Force de frottement aérodynamique (Fa)puissance des frottements aerodynamiques en voiture 0Cette force se manifeste à grande vitesse : un vent fort pousse davantage qu'un vent faible. Dans le domaine automobile, les vitesses et l'aérodynamisme font que les frottements aérodynamiques sont proportionnels au carré de la vitesse v. Ils sont aussi proportionnels à la densité de l'air ρ, à la surface frontale S du véhicule et à son aérodynamisme propre Cx.

On a ainsi la relation :Fa = 1/2.ρ.S.Cx.v²Valeur de ρρ = M.P/(R.T)M = masse molaire de l'air (0.029kg/mol), P = pression atmosphérique (101300Pa)R = constante des gaz parfaits (8.314 J/mol/K), T = température en K (298K pour 25°C, 273K pour 0°C)Dans ces conditions :ρ = 0.029 x 101300 / (8.31 x 298)ρ = 1.186 kg/m3 (à 25°C) et 1.295 kg/m3 (à 0°C)Valeur de S et CxS est la surface frontale en m² (aussi appelée maître couple): surface projetée dans le plan vertical orthogonal au vecteur vitesse. Cx décrit l'aérodynamisme propre (coefficient de traînée). C'est le produit SCx qui détermine la force pour un véhicule donné. Cette valeur est fournie par les constructeurs et varie pour les voitures entre 0.6 et 0.9m² en général.

  Exemples de SCx:

BMW 530i : 0.630m²Peugeot 206 : 0.653m²Clio 3 : 0.725m²Grand C4 Picasso : 0.820m²Valeur de v La vitesse se mesure en m/s. C'est le paramètre que le conducteur fait varier ! Puissance des frottements aérodynamiques (Pa)La valeur de cette puissance s'écrit :Pa = Fa.vEn remplaçant Fa par sa valeur :Pa =  1/2.ρ.S.Cx.v3RemarquesPour aller 2 fois plus vite, il faut 8 fois plus de puissance.

Une voiture qui recule possède une surface frontale identique mais un Cx différent puisque c'est l'arrière de la voiture qui subit les frottements aérodynamiques ! Mais à la vitesse où on recule, les frottements aérodynamiques sont négligeables...
puissance des frottements aerodynamiques en voiture 1 Pour une puissance donnée, on peut augmenter sa vitesse en diminuant sa valeur de S ou Cx. Les sportifs le comprennent bien en adoptant des positions aérodynamiques pour pulvériser des records de vitesse.

 

 

 

Force de frottement solide (Fs)puissance des frottements aerodynamiques en voiture 2C'est la résistance des roulements du véhicule. La propriété des frottements solides est d'avoir une valeur constante indépendante de la vitesse. En revanche, les frottements solides sont proportionnels à la masse du véhicule.

 

 

 

On a ainsi la relation :Fs = m.g.kValeur de mC'est la somme de : poids à vide du véhicule + conducteur + passagers + bagages éventuelsValeur de gValeur de la gravité : g = 9.81m/s²Valeur de kC'est le coefficient de frottement solide. Cette valeur semble être empiriquement de 0.015 environ (+/-10%), mais dépend des véhicules, de leurs roulements, du type de pneus et de leur gonflage. Un sous gonflage entraîne une augmentation des frottements solides, un surgonflage entraîne une usure prématurée des pneus et une adhérence réduite. Des pneus "sportifs" larges entraînent une valeur k plus élevée.Puissance des frottements solides (Ps)La valeur de cette puissance s'écrit :Ps = Fs.vEn remplaçant Fs par sa valeur :Ps = m.g.k.vPuissance totale puissance des frottements aerodynamiques en voiture 3

Pour maintenir sa vitesse en terrain plat, il faut lutter contre ces deux forces de frottement. La puissance totale à fournir (par le moteur) s'écrit donc :P = Pa + PsP = 1/2.ρ.S.Cx.v3 + m.g.k.v

Ci contre, un exemple typique de graphique où on voit la puissance des frottements aérodynamiques et la puissance des frottements solides. Les frottements solides sont prépondérants à faible vitesse et laissent place aux frottements aérodynamiques à haute vitesse.Un exemple numérique concret détaillé se trouve dans l'article suivant.