Comment traiter vos tomates naturellement ?

Julia - Le 15 juin 2017 15:42
Mise à jour : Le 15 juin 2017 15:45

4 pour 1 vote(s)

La belle saison arrive et, avec elle, le plaisir de déguster de délicieuses tomates. Malheureusement, c'est aussi le moment pour les jardiniers de subir l'attaque de leurs plants par les maladies et autres bactéries. Rassurez-vous : nous vous livrons dans cet article une technique infaillible pour traiter vos tomates naturellement !

tomates-traiter-traitements

Si vous cultivez un jardin biologique, vous devez utiliser des remèdes naturels contre les parasites et les maladies qui attaquent vos plants de tomates. Contrairement à ce que beaucoup peuvent encore penser, les traitements à base de plantes sont tout aussi efficaces que les produits chimiques vendus en masse dans les magasins.

Pour utiliser ces formulations naturelles, 2 solutions s’offrent à vous :

  • soit vous les confectionnez vous-même car vous possédez les accessoires nécessaires et avec les plantes à disposition dans votre jardin ;
  • soit vous optez pour un produit déjà préparé que vous pouvez trouver dans le rayon « traitement biologique » de la plupart des magasins de jardinage.

Quoi qu’il en soit, les méthodes décrites dans cet article sont très simples à réaliser, 100 % naturelles et économiques !

Traiter vos tomates avec de la prêle

La prêle est l’une des plantes les plus efficaces contre les maladies cryptogamiques du jardin (liées à des champignons). Elle est largement utilisée pour enrayer leur développement et lutter contre les champignons eux-mêmes. La prêle est également utile pour tenir éloignés les escargots et limaces mais aussi pour lutter contre les pucerons et les araignées rouges qui peuvent s'attaquer à vos plants de tomates.

prêle-tomates-traitement

D'une manière générale, la tomate est souvent sujette aux maladies cryptogamiques telles que mildiou, botrytis ou pourriture grise mais aussi oïdium ou encore alternariose, cul noir, chlorose... Même si ces noms font un peu peur à tous les jardiniers, il est tout à fait possible de prévenir leur apparition et de stopper leur développement grâce à la prêle.

  • Purin de prêle : faites bouillir environ 1 kg de prêle fraîche (ou 500 grammes de feuilles sèches) dans 10 litres d’eau pendant 30 minutes. Filtrez puis laissez reposer quelques jours (de 5 à 10 jours) en remuant quotidiennement pendant quelques minutes. Diluez enfin votre purin de prêle à 10 % soit 1 litre de purin pour 10 litres d’eau. Conservez-le pendant 2 semaines maximum.

purin-prêle-tomates

  • Décoction de prêle : portez à ébullition 50 g de prêle (ou le double si fraîche) dans 5 litres d'eau pendant une heure. Laissez reposer puis diluez à 20% soit 2 litres de décoction pour 10 litres d’eau.

prêle-mildiou-tomates

En automne et en hiver, traitez régulièrement le sol et l’emplacement de vos futurs plants de tomates avec la décoction, à raison de 60-80 ml pour 20m² de jardin. Avant le semis ou la plantation, désinfectez également la terre en pulvérisant votre décoction. Enfin, au cours de la culture, pulvérisez du purin de prêle en préventif sur vos tomates tous les 10 à 15 jours.

Si les maladies apparaissent, agissez vite et pulvérisez du purin de prêle pendant 4 à 8 jours de suite jusqu'à ce que l’attaque cesse. Continuez ensuite le traitement une ou deux fois par semaine tout au long de la culture.

Nous vous conseillons d’effectuer les traitements pendant les journées peu chaudes et humides car les temps chauds et secs brûlent les feuilles de vos tomates. Enfin, dernier geste utile et qui ne coûte presque rien : plantez des œillets d'Inde à proximité de vos tomates pour éloigner les pucerons !

tomates-maladies-naturel