Le commutateur rotatif : branchement

nina67

Nina67 - Le 7 août 2017 14:45
Mise à jour : Le 7 août 2017 14:45

5 pour 1 vote(s)

Comment brancher un commutateur rotatif et reconnaître à quoi servent ses broches ? Cet article répondra à vos questions en expliquant le principe de fonctionnement du commutateur, ce qu'on appelle les pôles et les positions, ainsi que leur nombres. On peut avoir besoin d'un commutateur rotatif dans le domaine audio pour basculer d'une source à l'autre (le bouton qui sélectionne la source : AUX, tuner, CD, phono...), pour basculer d'un réglage à l'autre, etc.

Le commutateur rotatif

Le commutateur rotatif permet de basculer une ou plusieurs bornes simultanément sur différentes positions. Si par exemple, on souhaite réaliser un sélecteur de sources audio, le commutateur doit basculer simultanément le canal gauche et le canal droit. Il donc alors avoir deux pôles. Le nombre de pôles est le nombre de commutateurs simples qui sont actionnés simultanément.

Le nombre de positions possibles pour le commutateur rotatif définit le nombre de terminaux. Si par exemple, on peut basculer le commutateur de sources audio sur AUX, tuner ou CD, il y a 3 terminaux (= 3 positions).

Le nombre de positions du commutateur rotatif n'est pas lié au nombre de pôles.

commutateur rotatif branchement

Commutateur (sélecteur) rotatif, sa bague et son écrou

Désignation du commutateur

Pour caractériser un commutateur (rotatif, à bascule, etc), on doit donc définir le nombre de pôles (combien de contacts sont basculés simultanément) et le nombre de terminaux (le nombre de positions).

commutateur rotatif poles et terminaux

Commutateur : pôles et terminaux (positions)

Les nombres sont appelés S pour single (1), D pour double (2), 3, 4 etc.

En anglais, traduction : commutateur rotatif = rotary switch

Exemples de noms de commutateurs :

SPST : 1 pôle, 1 terminal (c'est l'interrupteur le plus basique qui soit)3PDT : 3 pôle, 2 terminauxSP4T : 1 pôle, 4 terminaux

commutateur spst spdt dpdt

Commutateurs : SPST, SPDT, DPDT etc

Pour les relais, la même appellation est utilisée. Une même tension de commande (souvent 12V ou 5V) pilote simultanément plusieurs contacts couplés (un relais DPDT peut commuter la phase et le neutre à la fois pour mettre une charge sous tension réseau).

On pourrait écrire 2P2T mais l'usage veut qu'on utilise plutôt l'appellation DPDT pour 2 pôles et 2 terminaux.

Pôles et positions du commutateur rotatif

Pour brancher le commutateur rotatif, il faut identifier les pôles et les terminaux. Les pôles sont au centre et les terminaux sont sur le tour extérieur :

brancher commutateur rotatif

Commutateur rotatif vu par en dessous

selecteur rotatif branchement

Branchement d'un commutateur rotatif : les pôles sont au centre

Branchement du commutateur rotatif

Lorsque l'axe du commutateur est face à vous, tournez-le dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, comme lorsqu'on baisse le volume d'un ampli. A une certaine position, on atteint la butée (si on le force vraiment trop, on le casse !). C'est la position 1. Dans cette position, les contacts se font entre A et 1, B et 5, C et 9 simultanément.

Il n'est pas possible d'avoir un contact entre A et 1 et en même temps entre B et 6.

Lorsqu'on tourne le commutateur d'une position, on établit les connexions décalées d'un cran : A-2, B-6, C-10.

De même pour la 3ème position : A-3, B-7, C-11. Et la quatrième position : A-4, B-8, C-12.

connecteur commutateur rotatif

Contacts entre les pôles et les terminaux pour chacune des 4 positions

Les commutateurs de chaque pôle individuel sont couplés mécaniquement : il n'est pas possible d'en basculer un seul. On les bascule tous en même temps (c'est ce que représente le pointillé entre les interrupteurs dans le symbole).

On peut continuer à tourner le commutateur, mais cela n'est pas pertinent : on revient à des connexions identiques à la première. La 5ème position donne la même chose que la première position. Il est intéressant d'utiliser la bague fournie avec le commutateur rotatif.

Bague fixant le nombre de positions du commutateur rotatif

Si on souhaite n'utiliser que 2 ou 3 positions sur le commutateur rotatif, on peut le faire en plaçant la bague qui définit le nombre de positions :

commutateur rotatif nombre positions

Commutateur rotatif limité à 5 positions par la position de sa bague

L'ergot est placé dans le trou "5"

commutateur rotatif rotary switch

Commutateur rotatif limité à 3 positions

Pour que la bague fonctionne, il faut au préalable tourner l'axe au maximum dans le sens inverse des aiguilles d'une montre (comme si on mettait le volume d'un ampli au minimum).

Exemple de branchement d'un commutateur rotatif

On souhaite par exemple installer un commutateur rotatif en guise de sélecteur de sources : AUX, Tuner et CD sur un ampli hifi. Voici comment brancher le commutateur rotatif dans ce cas :

brancher selecteur rotatif audio

Brancher un commutateur rotatif pour un ampli hifi

Chaque source (AUX, Tuner et CD) fournit deux signaux (en stéréo : gauche et droit) qui arrivent tous sur le commutateur rotatif. Le pôle A s'occupe des signaux gauches (left) et le pôle B s'occupe des signaux droits (right). Le pôle C et ses terminaux (8 à 11) ne sont pas utilisés (laissés en l'air).

Pour respecter les sources, il faut respecter le même ordre pour le pôle A et le pôle B sinon l'ampli se retrouverait par exemple avec à gauche le signal "Tuner gauche" et à droite "CD Droite" !

De la même façon, on peut réaliser un réglage de volume par commutateur rotatif : chaque position correspond à un volume sonore défini par un jeu de résistances (à chaque position est associée une résistance de valeur fixe).

Mot de la fin

Un commutateur rotatif se caractérise par le nombre de pôles et le nombre de positions (terminaux). Ces deux nombres fixent l'appellation du commutateur rotatif. Très utile dans le domaine audio, les commutateurs rotatifs permettent de réaliser un sélecteur de sources ou encore des réglages fixes (tonalités prédéfinies, réglage de volume par cran, etc).

commutateur rotatif guitare

Exemple de câblage de guitare où interviennent des commutateurs rotatifs