Cultiver des pommes de terre

Julia - Le 9 janv. 2018 10:47
Mise à jour : Le 9 janv. 2018 10:49

Avec près de 30 kg consommés chaque année, la pomme de terre est le légume préféré des Français. Si, vous aussi, vous êtes un grand consommateur de pommes de terre, cela vaudrait certainement le coup d'en faire pousser quelques pieds au jardin potager. Dans cet article, apprenez à cultiver des pommes de terre !

cultiver pommes de terre

Si la culture de la pomme de terre est relativement simple, elle demande tout de même un peu de travail et l'apprentissage de quelques gestes techniques. Alors, pour cultiver des pommes de terre dans les règles de l'art et obtenir de bonnes récoltes, suivez nos conseils et astuces pratiques !

Comment cultiver des pommes de terre ?

Pour réussir la culture des pommes de terre, vous devez prendre en compte certains éléments importants comme l'arrosage, le moment de plantation ou encore les maladies et ravageurs. Choisir le bon moment pour la plantation est aussi primordial pour donner à vos pommes de terre les meilleurs conditions pour pousser.

cultiver pommes de terre

  • La plantation : si vous souhaitez cultiver des pommes de terre dans votre jardin potager, vous devez d’abord analyser votre terre. Heureusement, les pommes de terre ne sont pas exigeantes en termes de qualité du sol. Toutefois, mieux vaut éviter les sols compacts et pierreux qui empêcheraient les racines de se développer correctement. Idéalement, plantez les pommes de terre dans un sol bien aéré et léger pour favoriser le développement des racines. La pomme de terre étant sensible au froid, mieux vaut éviter de planter vos tubercules lorsqu’il fait trop froid (moins de 10°C). D'autre part, une température trop élevée peut affecter le bon développement des plants et favoriser la venue des ravageurs et l’apparition de maladies. Enfin, au moment de la plantation, creusez des sillons de 7 à 8 cm de profondeur distancés d'un mètre environ ;

cultiver pommes de terre

  • L'arrosage : bien que la pomme de terre supporte bien la sécheresse, elle exige toutefois un sol assez humide. Il faudra quand même éviter l'excès d'eau qui favorisait le développement de maladies et rendraient vos pommes de terre moins goûteuses. En cas de printemps et d'été très sec, arrosez les plants le matin, avant le lever du soleil, en évitant de mouiller les feuilles, propice aux maladies cryptogamiques (champignons). Préférez une irrigation entre les rangs ;
  • L'entretien : la pomme de terre ne demande qu'une chose pendant sa croissance : être butée. Ainsi, dès que vos plants atteindront 10 cm de haut, formez une butte autour des pieds. Réitérez la procédure au fur et à mesure de la croissance des plants, jusqu'à former une butte de 40 cm de haut. Cela vous facilitera grandement la récolte et vous évitera de chercher trop profond ! ;

cultiver pommes de terre

  • Les ravageurs et maladies : la pomme de terre est particulièrement sensible aux doryphores, qui empêche le développement des tubercules. Pour tenir ces insectes éloignés sans utiliser de produit chimique, ramassez-les à la main tous les matins et plantez de l'ail à proximité. En cas de mildiou ou de maladies cryptogamiques sur vos pommes de terre, utilisez la même méthode de traitement que pour les tomates : traitements naturels contre le mildiou.