La bouillie bordelaise au jardin potager

Julia - Le 18 juil. 2018 14:20

Parmi les traitements les plus utilisés sur les légumes pour lutter contre les maladies ou ralentir leur développement, figure la bouillie bordelaise. Notamment reconnue pour son efficacité contre le mildiou de la tomate, elle a l'avantage d'être autorisée en agriculture biologique. Toutefois, utilisée trop souvent ou à dose trop élevée, elle peut nuire à la qualité du sol et de ses habitants (vers de terre...). Pour une efficacité et une utilisation optimale de la bouillie bordelaise au jardin potager, suivez nos conseils !

la bouillie bordelaise au jardin potager

La bouillie bordelaise est un produit de traitement pour le jardin et le potager, appartenant à la famille des fongicides. Elle est donc conçue exclusivement pour éliminer ou limiter le développement des champignons et des maladies cryptogamiques de type mildiou, oïdium, rouille ou cloque, qui représentent 90% des maladies affectant les végétaux du jardin. La bouillie bordelaise est donc particulièrement utile en prévention pour prévenir l'apparition de maladies tant redoutées des jardiniers. Mais qu'est-ce que la bouillie bordelaise et comment l'utiliser correctement pour éviter qu'elle nuise au sol ?

Qu'est-ce que la bouillie bordelaise ?

La viticulture est l'un des domaines les plus gourmands en bouillie bordelaise. En effet, elle est efficace sur les feuilles de vigne pour prévenir l'apparition du mildiou et de l’oïdium, les deux maladies les plus fréquentes. Mais la bouillie bordelaise peut également être utilisée au potager sur les plants sensibles aux maladies cryptogamiques comme la tomate, les cucurbitacées (courges, potirons...) mais également les courgettes, concombres ou poivrons. Mais en quoi la bouillie bordelaise est-il efficace ?

bouillie bordelaise

Mélange de sulfate de cuivre et de chaux, la bouillie bordelaise s'attaque aux enzymes présentes dans les spores des champignons parasites de façon à empêcher leur germination et donc leur développement sur la plante. Autorisée en agriculture biologique, la bouillie bordelaise reste l'une des solutions de traitement les plus efficaces et les moins nocives pour l'environnement. A condition qu'elle soit appliquée avec modération et en petites doses... En effet, sur le long terme, des pulvérisations répétées de bouillie bordelaise au jardin potager peut nuire à la vie microbiologique du sol.

Comment utiliser la bouillie bordelaise au jardin potager ?

Utiliser la bouillie bordelaise avec modération permet d'une part d'éviter au feuillage et aux jeunes pousses de brûler. D'autre part, un surdosage peut affecter et conduire à un excès de cuivre et donc polluer les sols. Raison pour laquelle la réglementation de l'agriculture biologique impose une limite de 6 kg de bouillie bordelaise par hectare et par an.

bouillie bordelaise jardin potager

Dans les jardins des particuliers aussi cette limite a son importance. Vous conserverez ainsi la qualité de votre sol et éviterez la toxicité du cuivre sur les écosystèmes en cas d'utilisation massive de bouillie bordelaise. D'une manière générale, les dosages recommandés sont les suivants : entre 10 et 20 g par litre d’eau, à pulvériser préventivement.

  • Pour les tomates et les pommes de terre : traitez à partir du mois de mai, tous les 15 jours, jusqu'aux premières récoltes ;
  • Pour les arbres fruitiers : commencez par un traitement à l’automne puis un second en fin d’hiver ;
  • Pour la vigne : commencez à traiter dès le mois d’avril jusqu'à fin juillet, à raison d'une pulvérisation de bouillie bordelaise tous les 15 jours.