Protéger son jardin de la grêle

Julia - Le 25 juin 2018 10:21
Mise à jour : Le 25 juin 2018 10:21

S'il y a bien un phénomène météorologique que le jardinier redoute, c'est la grêle. Bien plus que la pluie, l'orage ou le vent, la grêle peut détruire toutes vos plantations en quelques minutes. Heureusement, il est possible de limiter les dégâts et de s'en prémunir grâce à la mise en place de quelques astuces. Dans cet article, Astuces-Pratiques partage ses meilleurs conseils pour protéger son jardin de la grêle !

protéger jardin grêle

Tous les ans, de nombreux jardiniers doivent constatés les dégâts de la grêle dans leur jardin. Mais qu'est-ce que la grêle exactement ? Constituée de particules de glace, les grêlons se forment après que des gouttes d'eau soient remontées dans les nuage lors d'orages et de vents violents. A haute altitude, ces gouttes d'eau gèlent et retombent sous forme d'averses de grêle. Certains grêlons peuvent même fusionner entre eux, entraînant alors des dégâts plus importants au jardin.

Protéger son jardin de la grêle

Comment protéger son jardin de la grêle ?

Bien entendu, il est impossible de protéger complètement vos plantations de ces épisodes violents. Toutefois, il est judicieux de prendre quelques mesures préventives et de réaliser quelques gestes utiles après que votre jardin ait subi une averse de grêle. Cela permettra à votre jardin de repartir du bon pied !

Les mesures préventives pour protéger son jardin de la grêle

Lorsqu'un épisode de grêle est prévu dans votre région, sachez qu'il est possible de protéger vos plantations grâce à 2 mesures préventives : la mise sous abri. Pour les plants déjà en terre, utilisez une housse plastique en voile non tissé. Placez cette housse par-dessus pour lutter contre le froid et les intempéries.

Autre alternative si vous ne disposez pas de housse : les tuiles. Déposez une tuile contre chaque tuteur de façon à bien protéger le haut du plant. Malheureusement, cette technique ne pourra plus être utilisée lorsque les plants seront trop grands.

Enfin, pour les plants et légumes les plus fragiles (aubergines, courgettes...), utilisez une cloche qui viendra complètement les protéger. Pensez à les retirer rapidement après la grêle car la chaleur stockée par la cloche pourrait brûler vos plants.

protéger jardin grêle

Que faire dans son jardin après une averse de grêle ?

Lorsque l'épisode de grêle est violent, les dégâts peuvent être nombreux : fruits à terre, feuillage abîmé, tiges cassées, plants fragilisés... Si vous avez des arbres fruitiers dans votre jardin potager, commencez d'abord par ramasser tous les fruits tombés à terre et les fruits encore dans l'arbre mais abîmés par la grêle. Vous pourrez ainsi sauver quelques récoltes en les congelant.

Occupez-vous ensuite des tiges abîmées et/ou cassées en les rabattant simplement avec un sécateur. Pensez à conserver les tiges dans le cas des aromatiques : elles seront tout à fait consommables après les avoir faites sécher pendant quelques jours.

Dernière étape : traitez naturellement vos plantations fragilisées contre les maladies. En effet, la grêle occasionne des plaies qui sont autant de passages pour les maladies, notamment chez les arbres fruitiers. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre article sur "Traiter naturellement les arbres fruitiers".