Les bienfaits de l’agriculture bio

jenna

Jenna - Le 11 juil. 2018 20:45
Mise à jour : Le 11 juil. 2018 21:12

4 pour 5 vote(s)

En 2017, l’Agence pour le Développement et la Promotion de l’Agriculture Biologique a recensé près de 37 000 fermes bio en France soit une augmentation de 13,6 % par rapport à 2016. Ainsi, le nombre d’agriculteurs bio ne cesse de progresser sur l’ensemble du territoire, notamment dans le secteur des légumes et des grandes cultures. Si les agriculteurs se tournent vers ce nouveau modèle, c’est parce qu’il constitue une réelle alternative à l’agriculture intensive, critiquée depuis des années en raison de son impact sur l’environnement et sur la santé. Mais quels sont les principes de l’agriculture bio et en quoi est-elle bénéfique à la fois pour l’environnement et l’agriculteur ?

bienfaits de l’agriculture bio

Quels sont les principes de l’agriculture bio ?

Principe apparu pour la première fois dans les années 1950, l’agriculture bio se généralise plus fortement à travers la loi d’orientation agricole qui, dans les années 1980, reconnaît l’existence d’une « agriculture n’utilisant pas de produits chimiques, ni pesticides de synthèse ». Alors que la France ne comptait que 12 000 exploitations certifiées bio en 2007, ces dernières représentent aujourd’hui plus de 8 % des exploitations françaises et 1,77 millions d’hectares de surfaces agricoles engagées en bio. Mais quels sont les principes et fondements de l’agriculture bio ?

L’Agence pour le Développement et la Promotion de l’Agriculture Biologique définit l’agriculture bio comme « un mode de production et de transformation respectueux de l’environnement, du bien-être animal et de la biodiversité, qui apporte des solutions face au changement climatique ». Ces solutions consistent essentiellement en :

  • une culture sans OGM et produits chimiques de synthèse (pesticides, insecticides, fongicides…) de façon à éviter la contamination des eaux superficielles et souterraines, à maintenir la qualité des sols et à limiter les impacts sur la biodiversité ;
  • un respect et un maintien de la fertilité du sol grâce à la mise en place de procédés tels que la rotation des cultures ou encore l’utilisation d’engrais organiques et d’amendements d’origine naturelle. La culture d’engrais verts constitue également un procédé répandu chez les agriculteurs bio qui, à l’aide d’une charrue enfouissent les couverts végétaux. La charrue est un élément important, dans le processus biologique. Utilisée depuis des centaines d'années la charrue à fait ses preuves. De nos jours les charrues peuvent être équipées avec différentes pièces (pointe, soc, versoir, coutre…etc) et vous pouvez commander une pièce de charrue chez Agrizone pour être certain d'avoir une pièce de qualité qui fera bien son travail tout en respectant les normes de l'agriculture biologique.

L’agriculture biologique est donc un mode de production cohérent et performant, de plus en plus apprécié des agriculteurs soucieux de protéger leur terre et la santé de l’homme.

les bienfaits de l’agriculture bio

L’agriculture bio, c'est rentable:

un mode de production plus rentable pour les agriculteurs

En 2017, l’INSEE a publié une étude consacrée aux acteurs économiques dont les exploitants agricoles bio. Si les agriculteurs bio ont un chiffre d’affaires légèrement inférieur à celui des exploitants conventionnels, ils présentent néanmoins moins d’intrants (engrais, amendements, produits de traitement…). Sans compter sur les surfaces plus petites et la réduction des intermédiaires…

Au final, l’agriculture biologique permet de générer un excédent brut d’exploitation plus élevé qu’en agriculture conventionnelle et est donc plus rentable. L’agriculture biologique est donc promise à un bel avenir… Chaque jour, 21 nouvelles fermes bio ouvrent en France.

agriculture bio bien rentable