Lutter naturellement contre la piéride du chou

Julia - Le 29 mai 2019 12:09

Malheureusement, les maladies cryptogamiques, comme le mildiou ou l’oïdium, ne sont pas les seules à mettre en péril les plants et les récoltes. Certains insectes parasites, comme la piéride du chou, sont particulièrement voraces et peuvent mettre à mal le fruit de votre travail en quelques semaines. Heureusement, il est possible de lutter naturellement contre la piéride du chou. Plusieurs solutions s'offrent alors à vous : utiliser des traitements naturels insectifuges, attirer les auxiliaires et les ennemis naturels de la piéride et, enfin, cultiver des plantes utiles. Suivez nos conseils pour lutter contre la piéride du chou !

Lutter naturellement contre la piéride du chou

Beaucoup de jardiniers sont confrontés aux attaques de la piéride du chou. La piéride n'est autre qu'un joli papillon blanc très commun qui pond essentiellement sur les Brassicacées : choux, navets, radis... La piéride du chou a d'ailleurs pour nom scientifique Pieris brassicae. Le papillon pond ses œufs en groupe d'avril à novembre, le plus souvent sur l'envers des feuilles. C'est pourquoi il n'est donc pas toujours facile de les repérer. Les chenilles vert-jaune sortent de leur œuf au bout de 10 jours maximum. Dès leur sortie, elles se nourrissent des feuilles de la plante hôte. Particulièrement voraces, elles peuvent causer d’importants dommages au potager. Sachez toutefois qu'il est possible prévenir les attaques de piérides du chou ou, à défaut, de traiter lorsque les chenilles sont déjà sur vos plants.

Prévenir les attaques de la piéride du chou

L'adage "Mieux vaut prévenir que guérir" est particulièrement vrai lorsqu'il s'agit de lutter contre la piéride du chou (ou toute autre maladie et insecte parasite en général). Différentes solutions préventives peuvent être mises en place pour inviter gentiment le papillon à aller voir ailleurs !

Lutter naturellement contre la piéride du chou

Attirer les auxiliaires et ennemis naturels de la piéride du chou

A chaque ravageur son auxiliaire ! La coccinelle, par exemple, est une précieuse alliée pour dévorer les pucerons, les cochenilles et certains acariens. Les syrphes, quant à elles, peuvent s'attaquer aux jeunes chenilles et aux psylles. Idem pour les chrysopes. Vous l'aurez compris : l'idée ici est d'attirer les ennemis naturels de la piéride du chou pour réguler leur nombre. Certains s'attaquent aux œufs (prédateurs), d'autres aux chenilles (parasites) et d'autres aux 2 ! Parmi les insectes les plus efficaces : la syrphe, la chrysope ou encore la mouche tachinaire. Pour les attirer au jardin potager, la meilleure solution est de ne pas utiliser de produits chimiques et de planter un maximum de fleurs.

S'aider des plantes compagnes

Dans un précédent article, nous vous présentions les plantes utiles pour lutter contre les ravageurs au potager. Comme pour éloigner les pucerons, les limaces, les fourmis... il existe aussi des plantes capables de repousser les piérides et d'attirer leurs prédateurs. Au potager, plantez de préférence des plantes au feuillage odorant comme le thym, la mélisse, la sauge... Il peut également être utile d'attirer les piérides du chou hors du potager en faisant pousser des capucines loin du jardin. Ainsi, le papillon sera attiré ailleurs et suffisamment éloigné de vos plantations.

Lutter naturellement contre la piéride du chou

Traiter les attaques de la piéride du chou

Lorsque les chenilles sont malheureusement déjà en place, vous pouvez utiliser des traitements insectifuges naturels visant à les repousser (et non à les tuer). Là encore, l'astuce est d'utiliser les plantes (mal)odorantes pour en faire des purins à pulvériser sur le feuillage des plantes attaquées (dilution 5%). Parmi eux : le célèbre purin d'ortie et son odeur pestilentielle, le purin de pousses de tomates et le purin de feuilles de choux. En plus de favoriser la croissance des végétaux, ce dernier a tendance à repousser le papillon.