Test de circuit électronique

Dans l'industrie (ou chez soi), le test d'une carte électronique repose sur des mesures électriques mais aussi des méthodes visuelles. Une méthode très utilisée dans l'industrie est la méthode PPVS. Le but est de tester le plus de composants possibles sur un circuit imprimé : assurer la plus grande "couverture" de test (test coverage), c'est-à-dire avoir le meilleur pourcentage de composants testés sur le circuit.

La méthode de test PPVS est présentée ici.

test de circuit electronique 0

Zoom sur une carte électronique : composants CMS et points de test

Le test PPVS n'est pas un test où on fait fonctionner la carte électronique (test fonctionnel). On ne teste que les composants un par un et le circuit imprimé dans ce test dit "in-circuit" ( test ICT : in-circuit test).

Test de circuits électroniques

Une carte électronique, c'est un circuit imprimé où sont montés (ou pas, selon les variantes d'un produit électronique : options, etc...) les composants électroniques. Tester un composant, c'est le mesurer (quels paramètres mesure-t-on ?), puis décider (sanction du test) si il est bon ou pas.

Le test de circuits : méthode PPVS

Dans la famille des tests in-circuit, PPVS signifie "Présence Polarité Valeur Soudure" (presence polarity value solder). On teste donc ces 4 points :

1. présence du composant sur le circuit

Le composant est-il présent ? On peut le tester électriquement (mesure de résistance, de capacité, de diode, de transistor, etc) en plaçant la carte électronique sur un lit à clous. Des points de tests (petites surfaces métalliques libres à chaque noeud électrique, dorées ou étamées, en tous les cas non vernies) sont prévus pour recevoir les clous lorsque l'opérateur place la carte sur le lit à clous. Une mesure électrique est alors faite, tout comme lorsqu'on mesure un composant sur une carte avec un simple multimètre.

test de circuit electronique 1

Point de test sur un circuit imprimé

test de circuit electronique 2

test de circuit electronique 3

Point de test : surface sans vernis

Le test visuel peut compléter. A l'aide de caméras et de logiciels spécifiques de traitement d'image, on teste la présence du composant : couleur, dimensions, etc. Le logiciel juge si le composant est là ou pas. L'important est de n'être ni trop sévère ni trop laxiste. Trop sévère : des composants bons seront jugés mauvais (faux défaut ou risque de deuxième espèce). Trop laxiste : le test juge bon des erreurs ou des absences de composants (risque de première espèce). En cas d'erreurs répétées, l'opérateur peut signaler le problème et les paramètres du logiciel seront réajustés. En tous les cas, le test d'inspection visuelle dépend du facteur humain. On dit qu'il est "opérateur-dépendant". Ce test visuel est connu sous le nom de "AOI" : "automated optical inspection".

Pour des connexions de câbles, une norme IPC (IPC A 610 ou IPCA610 D) fait appel au contrôle visuel de l'électronique :

Montage de composants électroniques

Câblage de circuit électriques

Soudure de composants électroniques

Mais le test PPVS pour les circuits, c'est aussi...

2. polarité des composants

On peut tester (au multimètre, ça marche aussi très bien !) la polarité d'une diode ou les jonctions d'un transistor sur un circuit imprimé. Mais le test a ses limites.

La polarité d'un condensateur chimique peut se tester par inspection visuelle : la bande correspond à la patte moins. Par caméra, cette bande est détectée. Electriquement, le courant de fuite d'un condensateur chimique est élevé (et dangereux !) lorsqu'il est à l'envers. On peut donc dans une certaine mesure détecter un condensateur monté à l'envers.

Par ailleurs, on a intérêt à router une carte électronique en plaçant tous les condensateurs polarisés dans la même orientation : le contrôle visuel est facilité !

Pour les diodes, un testeur (type lit à clous ou multimètre) peut tester la polarité d'une diode. Cependant, il ne peut pas bien faire la différence entre des diodes : une diode 1N4001 et une 1N4007 ont des tensions de seuil très proches alors qu'une la 1N4001 supporte 50V et la 1N4007 supporte 1000V. Si pour une application 400V, la diode 1N4001 est montée à la place de la 1N4007, le testeur ne le verra pas et la carte électronique cassera ! De même pour différents types de transistors ou d'inductances par exemple.

La couverture de test sur les composants non polarisés (condensateurs céramiques, inductances, ferrites, résistances, straps 0 Ohms) est de 100% puisque la polarité (sens de montage) n'a pas d'importance pour le bon fonctionnement du circuit. La polarité est donc toujours OK.

3. valeur des composants

Pour une résistance, une inductance ou une capacité, la valeur peut se mesurer avec précision avec les testeurs classiques. Avec son multimètre, un bricoleur a la même démarche efficace et simple. La mesure est faite puis comparée à une fourchette de valeurs acceptées (par exemple : +/-2% d'erreur).

Pour des ferrites dont l'impédance est pertinente à 100MHz, la plupart des testeurs ne permettent pas l'injection de telles fréquences. Le testeur fait alors une mesure en DC et ne peut que tester la présence d'une ferrite (mesure en DC proche de 0 Ohm). On peut la confondre avec une résistance 0 Ohm.

Pour des éléments mécaniques (connecteurs, embases, fusibles, etc), le contrôle visuel (AOI) permet de détecter la présence, le bon nombre de broches, la hauteur, la couleur du connecteur par exemple. Le test est incomplet, mais il est difficile de faire mieux.

Il est aussi difficile de faire la différence entre deux fusibles de calibre différents. Les deux présentent une résistance électrique très faible.

Les circuits intégrés ne sont pas complètement testés avec le test in-circuit. On peut tester les diodes internes électriquement et le marquage par inspection visuelle (microcontrôleur, mémoire, convertisseur, driver, etc.). Le test fonctionnel complètera.

Pour les composants en parallèle, on ne peut pas mesurer la valeur d'un seul, mais on peut supposer que tous les composants de même référence (issu d'une même bobine de composants) ont la même valeur.

test de circuit electronique 4

Bobines de 5000 composants CMS

Exemple : la mesure de 4 condensateurs identiques en parallèle donne 387nF. On peut en déduire qu'il y a 4 condensateurs de valeur standard 100nF (+/-10%).

test de circuit electronique 5

En revanche, on ne peut pas tester la valeur d'un petit condensateur en parallèle avec un gros :

test de circuit electronique 6

Condensateur céramique 100nF monté en parallèle d'un chimique : non testable

Si on a de la place sur la carte lors du routage, on peut mesurer ce composant monté dans un coin, juste pour le test. Il n'est relié à rien d'autre qu'un point de test à chaque extrémité. Le test de celui-ci "couvre" le test de l'autre.

Pour les composants en série, on peut les tester unitairement avec un point de test entre chaque composant :

test de circuit electronique 7

Test de résistances en série

test de circuit electronique 8

Résistances 470kOhms en série : XT10 est un point de test intermédiaire

En fait, pour des valeurs identiques, on peut se passer des point de tests intermédiaires et mesurer la valeur totale. Si elle est bonne, il serait très improbable que 2 ou 3 composants aient de mauvaises valeurs qui se compensent.

Exemple : la mesure de 4 résistances identiques donne 401,7kOhms. On peut en déduire qu'il y a 4 résistances 100kOhms. On suppose que les résistances montées par la machine de pose sont issues du même lot.

test de circuit electronique 9

La couverture de test est bonne dans ces cas là.

En revanche, on ne peut pas tester des grandes impédances en parallèle de petites impédances. Dans le cas d'impédances complexes (RC, LC, RL en parallèle), la couverture de test n'assure pas la mesure de la valeur. Par exemple, on ne peut pas tester 1nF en parallèle avec 10 Ohms., ni 100 Ohm en parallèle avec une faible inductance.

test de circuit electronique 10

Impédance complexe RC

La valeur ne dit pas tout : ce test ne fait pas la différence entre une résistance de puissance et une résistance standard de même valeur. Il ne fait pas non plus la différence entre deux condensateurs de tensions nominales différentes (exemple : 10uF/25V et 10uF/100V). L'inspection visuelle doit compléter le test de valeur.

Deux résistances de mêmes valeurs mais de fabricants différents peuvent avoir des couleurs différentes et être jugées (à tort !) différentes par le test visuel.

4. soudure

Le composant est-il bien soudé sur le circuit imprimé ? On peut juger que oui si la présence, la polarité et la valeur sont déjà testées, mais l'inspection visuelle reste un complément précieux.

test de circuit electronique 11

Test visuel : défauts de soudure détectables par inspection visuelle

Pour des composants où les soudures sont faites en dessous (invisibles à l'oeil ou à la caméra), l'inspection par rayons X peut être utile. C'est le cas des composants BGA et des petits boitiers actuels.

Avantage du test de circuits électroniques ICT

La couverture de test est idéalement de 100% mais souvent de 60 à 80%. Elle permet d'éviter les erreurs dues à la fabrication de cartes électroniques. Typiquement, quelques exemples :

- composants électroniques manquants

- composants mal soudés

- erreurs de valeurs (10kOhms au lieu de 100kOhms)

- composant cassé après avoir reçu une décharge électrostatique

- polarité incorrecte (rotation de 180° du composant)

- court-circuit entre broches adjacentes

- dérive des procédés de fabrication (vieillissement des machines, etc)

- mauvaise soudure due à un manque ou un excès d'étain, un mauvais profil de température lors du passage au four, etc

Les erreurs peuvent survenir lors de l'achat des composants, du placement ou de la soudure (vague ou refusion).

Chaque carte électronique est testée "à la chaîne", ce qui implique un surcoût mais permet de détecter des défauts avant le test fonctionnel du produit complet assemblé.

Analyse du risque suite au test

Tel composant électronique est défectueux : quelles conséquences cela entraîne-t-il ? Le risque est-il grand que cela arrive ? La gravité et la fréquence du défaut permettent de mesurer le risque lié à ce composant. Vous pouvez parcourir cet article :

Analyse du risque

Un composant peut entraîner la dégradation ou la perte d'une seule fonction d'un produit (communication, affichage, etc) ou au pire de tout le produit (défaut sur alimentation ou sur fonction centrale : microprocesseur, etc), sans oublier le danger mortel en cas de défaut d'isolement par exemple (défaut dans un transfo, dans un filtrage CEM, etc).

Test fonctionnel et test in-circuit

Un test fonctionnel pourrait paraître suffisant, avec l'idée un peu naïve que si on "branche" le circuit ou le produit complet, qu'on teste toutes les fonctions dans tous les cas, on a tout testé. C'est peut-être vrai, mais sans aucune marge. Par un test fonctionnel, on ne peut pas détecter des erreurs de valeurs qui réduisent une marge de fonctionnement ou mettent en péril d'autres composants. On ne verra pas non plus des cas rares de fonctionnement, de surtensions transitoires, où des protections internes pourraient se déclencher. Test fonctionnel et test in-circuit sont complémentaires.

Conception des circuits électroniques industriels

Les bureaux d'études assurent la conception et le développement de cartes électroniques, mais aussi la mise en place de méthodes de fabrication, le choix des procédés les plus adaptés, et les tests à mettre en place.

Conception de produits électroniques

Conclusion sur le test PPVS pour circuits électroniques

Le développement technologique des cartes électroniques pose de nouveaux problèmes qui nécessitent de nouveaux outils. Dans ce test de composants sur le circuit, c'est la complémentarité entre mesures électriques, inspection visuelle et éventuellement par rayons X qui assure l'efficacité de la couverture de test.

test de circuit electronique 12

conception de produits industriels en electronique 0 Conception de produits industriels en électronique mosfet puissance cours Les transistors Mosfet de puissance realisation d alimentation a decoupage pour ampli 0 Réalisation d'alimentation à découpage pour ampli filtre actif audio 3 voies rack 19 pouces Réalisation filtre actif audio 3 voies alimentation a decoupage 120v pour ampli audio 0 Alimentation à découpage 120V pour ampli audio ampli audio stabilite et oscillations 0 Ampli audio : stabilité et oscillations les outils pour l electronique 0 Les 10 outils indispensables pour l'électronique alimentation a decoupage simple pour ampli 0 Alimentation à découpage simple pour ampli
Lele
Le 18 mai 2013 11:15

Salut j'ai 11 ans pouvez vous m'aider je ne comprend pas très bien, mais je suis passioner de robotiqe ,laser et tous ce qui est dans le jenre.J'aimerais qu'on m'aide a cree un robot ou un laser Mercie d'avance:)

Regayarahal
Le 31 mars 2014 11:12

comment on peut réparer un carte electronique , et , comment on peut detecter les pannes trouveés dans ce plaque ?????

Rseb
Le 26 avr. 2014 14:06

Bonjour, j'ai un écran noir et sans aucun bip sur mon pc de bureau et j'aimerais bien savoir comment tester la carte mère avec un multimètre. J'ai déjà tester l'écran, l'alimentation et les rams mais c'est tous OK. Maintenant il ne reste que la carte graphique intégrée, le microprocesseur et la carte mère qui ne sont pas tester mais ma carte est assez vielle donc incompatible avec processeurs et graphiques récents de mes amis. Alors il ne reste plus que le multimètre comme dernier recours pour trouver la cause, je ne veux pas risquer d'acheter une nouvelle carte graphique alors que c'est peut être la carte mère ou le processeur qui en est la cause. Pouvez-vous m'aider un peu svp, c'est très urgent car je suis en plein rédaction de mémoire de fin d'étude. Merci beaucoup d'avance. Merci beaucoup d'avance.

nina67 Nina67
Le 26 avr. 2014 15:43

Bonjour, il n'existe pas de méthodes simples, à part comme dans tout circuit localiser les alimentations et vérifier si elles sont présentes. Souvent, ce sont des condos gonflés et HS sur les cartes mère. Cordialement

Rseb
Le 28 avr. 2014 17:49

Merci beaucoup pour tes conseils nina67.

Jules78
Le 6 févr. 2015 12:16

Sujet très intéressant ! Le test de plusieurs résistances en série semble évident mais je n'y avait jamais pensé... Les associations de composants non testables, bien vu ! Le lit à clou et les points de tests, je ne connaissais pas, merci beaucoup pour le partage, je vais me coucher moins bête;-)

Salem
Le 27 févr. 2015 08:37

je suis un coordinateur process vague et j'ai un problème très fréquent les splash de soudure après la brasage vague

LOVAH
Le 8 déc. 2015 10:23

La réparation des cartes électroniques par voyance. Des médiums électronique. Plus besoin de se fatiguer.

Mouhamed
Le 9 août 2016 13:38

GRAND MEDIUM, voyant, guérisseur Africain, MAITRE MOUHAMED très fort. Il vous écoute, il vous aide. Compétent - travaux rapides - honnête, vous aide à résoudre vos problèmes . EFFICACITÉ EN 7 JOURS - Résultats définitifs garantis. Mon pouvoir et mon savoir-faire garantissent mes travaux occultes à la date souhaitée. Mettez moi à l'preuve, vous ne serez sanséçu des résultats qui vous apporteront le bonheur pour toujours. Affection retrouvée qui vous apporteront le bonheur pour toujours . Affectation retrouvée. Si votre ami(e) vous a quitté(e) il ou elle va courir derrière vous comme 1 chien derrière son maître. Détruit les mauvais blocage. Chance pour le travail, examens, concours, permis de conduire, commerce, mariage, fidélité et sincérité, puissance sexuelle, désenvoûtent et protection définitive. FAITES CONFIANCE A MAITRE MOUHAMED. Il est capable de transformer votre vie dans le bon sens. RESULTATS RAPIDES DANS LA SEMAINE ET 100% GARANTIS DANS TOUS LES DOMAINES POUR RENDEZ VOUS APPELER AU 00229.949.056.96 EMAIL: mouhamed.semaye0@gmail.com