Le fumier de cheval au potager

Julia - Le 12 mars 2018 10:14
Mise à jour : Le 12 mars 2018 10:17

Le fumier de cheval fait partie de la famille des amendements. Contrairement aux engrais organiques, qui sont destinés à la fertilisation des plantes, le fumier est davantage destiné à améliorer la qualité de la terre. Et pour cause : très riche en humus, il apporte une quantité importe de matière organique à votre sol. Mais quand et comment utiliser le fumier de cheval au potager ?

utiliser fumier cheval au potager

Si vous vous intéressé un peu aux jardins potagers de vos voisins, vous y apercevrez certainement un tas de fumier de cheval vers le mois de mars-avril. En effet, de nombreux jardiniers utilise cet amendement organique pour améliorer la structure de leur sol et apporter tous les nutriments dont les futures plantations auront besoin. En plus d'être facile à utiliser, le fumier de cheval peut aussi être économique contrairement à d'autres amendements ou engrais organiques.

C'est au mois de mars-avril qu'il est intéressant d'incorporer du fumier de cheval au potager. Si, vous aussi, vous souhaitez profiter de tous ses avantages, suivez nos conseils !

Le fumier de cheval, l'un des amendements les plus riches pour le potager

Il existe aujourd'hui une multitude d'amendements pour améliorer la qualité de sa terre, organiques et minéraux (chaux, cendres de bois, soufre, sable...). Parmi les amendements organiques, le fumier de cheval est certainement l'un des plus connus et des plus appréciés par les jardiniers, qu'ils soient amateurs ou professionnels. Mais qu'est-ce qu'un amendement et à quoi sert-il ?

fumier cheval potager

Les amendements organiques (d'origine végétale) ont pour objectif d'apporter de la matière organique à la terre. Ils sont aussi bien importants pour les terres lourdes et argileuses que pour les terres légères et sableuses. Matière organique et humus se décomposent et serviront alors aux futures plantations tout au long de leur croissance. A la différence des engrais, le fumier agit donc d'abord sur le sol avant de nourrir la plante. Les amendements organiques contiennent tous les fumiers mais aussi le compost. A ce sujet, n'hésitez pas à consulter notre précédent article pour apprendre à faire un compost dans le jardin.

Dans le cas du fumier de cheval, ce dernier apporte de nombreux avantages au potager :

  • régénère l'humus et améliore les qualités du sol ;
  • apporter des éléments minéraux (azote, phosphore, potassium...) ;
  • peut être utilisé en couche chaude pour les plantations les plus précoces (de janvier à mars).

fumier cheval potager

Comment utiliser le fumier de cheval au potager ?

Le fumier de cheval a aussi l'avantage d'être très facile à utilisé et à trouver. Si vous avez la chance d'avoir un centre équestre près de chez vous, n'hésitez pas à leur demander : ils cherchent souvent à s'en débarrasser. A défaut, vous pourrez facilement acheter des sacs de fumier de cheval en jardinerie (moins économique pour les grands jardins).

Comme tous les autres fumiers, il est essentiel que le fumier de cheval soit bien décomposé afin de ne pas brûler les cultures : il doit avoir passé au moins 9 mois à l'air libre. Ce n'est qu'après qu'il pourra être incorporé à votre terre à la fin de l'automne ou au début de printemps. Le fumier de cheval proposé en jardinerie a déjà été composté et peut donc s'utiliser directement au potager.

Il vous suffira alors d'épandre votre fumier de cheval puis de griffer légèrement dans les 5-10 premiers centimètres du sol.