Astuces pour bien comprendre et choisir votre contrat d’assurance obsèques

jenna

Jenna - Le 8 oct. 2017 19:10
Mise à jour : Le 8 oct. 2017 19:11

Simplifier les démarches, limiter l’impact financier, garantir ses volontés… Les raisons de choisir une assurance obsèques sont nombreuses, mais les contrats ne sont pas toujours aisés à comprendre. Avec l’aide de Pierre Catherinet, fondateur du site Lassurance-obseques.fr, nous faisons le point sur tout ce qu’il y a à savoir pour choisir un contrat obsèques.

astuces pour comprendre assurance obsèques

Qu’est-ce que l’assurance obsèques ?

Une assurance obsèques a pour but principal de financer ses obsèques et parfois de prévoir l’organisation des funérailles.

Attention à ne pas la confondre avec l’assurance décès qui, elle, a pour objectif de placer ses proches à l’abri du besoin et de leur assurer un avenir en cas de décès.

Pour quelles raisons souscrire un contrat obsèques ?

1. Protéger ses proches de l’impact financier et moral. Lors d’un décès, le chagrin se retrouve souvent associé à la problématique de régler les nombreuses nécessités administratives et organisationnelles. Outre l’aspect financier, ces formalités viennent souvent rendre le deuil encore plus lourd à porter. Souscrire un contrat obsèques, c’est éviter à sa famille de financer ses funérailles.

Même s’il est possible de procéder à un prélèvement direct sur le compte du défunt, il reste toujours délicat d’avoir à parler d’argent dans ces circonstances. De plus, l’assurance obsèques assure également d’avoir la somme suffisante à disposition, contrairement au compte bancaire qui lui n’assure qu’à hauteur de 5 000€ (et 1500 € maximum sur la succession).

S’il est établi correctement, le contrat obsèques permet également d’éviter à ses proches de devoir gérer l’intégralité de l’organisation et de faire les choix qui s’imposent. Ainsi, il peut permettre de choisir le type de cérémonie (religieuse ou non) et le mode de sépulture (inhumation ou crémation) ainsi que le modèle du cercueil désiré. Lors du décès, la famille n’a plus qu’à valider les choix du défunt, comme, par exemple, choisir l’église ainsi que le jour et l’heure dans le cas d’une cérémonie chrétienne, et rédiger l’avis de décès si ce n’est déjà fait.

2. Garantir la réalisation de ses volontés. Dans certaines familles où le climat est conflictuel, la personne en charge des obsèques peut ne pas vouloir respecter les volontés du défunt ou du reste de la famille. Dans ce cas, le contrat obsèques représente pour l’assuré la garantie de réalisation de ses volontés essentielles.

Pour diverses raisons, bon nombre de personnes se retrouvent seules. Dans cette situation, le contrat obsèques leur garantit la bonne réalisation de leurs volontés même s’ils n’ont personne pour les mettre en œuvre.

A noter : pour rentrer dans certaines maisons de retraite, la souscription à un contrat obsèques est exigée.

Les grands types de contrat obsèques

1. Le contrat en capital. Il a pour but de laisser à ses proches un capital destiné à financer les funérailles. Lors du décès de l’assuré, l’assureur doit donc verser au bénéficiaire désigné le capital déterminé.

Si ce n’était pas le cas avant, les contrats d’assurance obsèques doivent à présent prévoir clairement l’affectation du capital à l’organisation des funérailles de l’assuré. Seule la somme restante après les funérailles peut être utilisée selon les souhaits du bénéficiaire.

2. Le contrat obsèques en prestations. Plus complet, le contrat en prestations personnalisées, également appelé convention obsèques, permet de régler non seulement la question du financement, mais aussi celle de l’organisation. C’est donc un contrat qui implique un assureur, mais aussi un opérateur funéraire.

Un choix particulièrement judicieux lorsque l’on est parent isolé et que l’on ne souhaite pas faire reposer toute la pression de l’organisation sur ces seuls enfants.

L’assureur s’engage à verser le capital déterminé au contrat à l’opérateur funéraire désigné comme bénéficiaire.

L’opérateur funéraire s’engage à réaliser les prestations décrites dans le contrat de prestations obsèques signé avec le souscripteur.

A noter : aucun supplément ne peut être demandé à qui que ce soit, quelle que soit la date du décès.

Le paiement des cotisations

Dans le cadre d’un contrat d’assurance obsèques, les cotisations peuvent prendre trois formes différentes :

  • La cotisation unique : un seul versement est effectué lors de la souscription du contrat.

  • La cotisation temporaire : elle s’effectue par des versements réguliers (mensuels, trimestriels ou annuels) durant une période allant, la plupart du temps, de 5 à 10 ans. Elle a l’avantage de permettre de maîtriser la durée des prélèvements.

  • La cotisation viagère : elle s’effectue par versements réguliers pendant toute la durée de la garantie, jusqu’au décès de l’assuré. Elle a l’avantage de permettre de procéder à des versements plus légers.