Schéma gradateur de lumière ultra simple 2000W

Voici le montage le plus simple d'un variateur de lumière qui peut graduer de la petite ampoule halogène jusqu'aux projecteurs de 2kW. Le principe de ce gradateur (ou variateur, c'est la même chose) de lumière repose sur un triac dont l'amorçage est ajusté avec un potentiomètre. On peut ainsi graduer de 0% à 100% la luminosité et la puissance d'une ampoule à filament (halogène ou à incandescence). En fonction du triac utilisé, il est aussi possible d'utiliser ce gradateur en variateur de vitesse pour moteur.

Montage du gradateur de lumière 2000W

Le schéma du variateur de lumière est présenté sous forme de montage pour faciliter la réalisation pratique qui ne demandera que quelques minutes. Voici le montage du gradateur de lumière :

schema gradateur lumière simple

Gradateur de lumière 2000W : le schéma

Si on ne dépasse pas 100W, aucun radiateur n'est nécessaire pour le triac, on peut l'utiliser tel quel. Il tiédira lorsque l'ampoule sera à 100%. Si vous souhaitez augmenter la puissance à piloter, un radiateur sera nécessaire : une petite plaque en aluminium fera l'affaire, à condition de bien l'isoler. Le boitier du triac BTB16-600 est reliée directement au secteur.

Composants du variateur de lumière

6 composants électroniques sont suffisants pour réaliser ce gradateur de lumière :

- condensateur 100nF 100V : il doit être non polarisé. Souvent, on le trouve en boitier jaune rectangulaire. Il ne doit pas être cylindrique (condensateur chimique polarisé)

composant variateur lumière condensateur

Condensateur 100nF 100V

- diac 32V : c'est le diac standard, parfois noté "DB3". Il est bleu, transparent ou gris foncé. On peut le récupérer dans les ampoules à économie d'énergie hors d'usage, sur la carte électronique cachée sur le culot de l'ampoule fluocompacte

diac 32V ampoule variateur

Diac 32V : neuf ou à récupérer dans des ampoules à économie d'énergie (fluocompactes)

- résistances 3n3kOhms et 47 Ohms. Si vous n'avez pas ces valeurs, vous pouvez choisir des valeurs proches à la place. Le variateur fonctionnera aussi

- potentiomètre : 470k ou 500kOhms. Il doit être en plastique pour assurer une isolation électrique avec les broches.

- triac : c'est le composant principal. Il joue le rôle d'interrupteur rapide et son boitier est relié directement au secteur. Ici, le triac BTB16-600BW est un triac 16A 600V (largement suffisant) et se passe du circuit anti surtension (snubber RC série) en parallèle. Il convient aux moteurs (charges inductives). Si vous ne comptez graduer que des ampoules, des triacs standard feront l'affaire aussi.

Il est possible de récupérer des triacs dans des variateurs de lampe halogène sur pied ou des variateurs de vitesse d'aspirateur.

On peut insérer un fusible en série avec l'ampoule en fonction de la puissance de l'ampoule (par exemple un fusible de 1A 250V conviendra pour 100W ou 200W.

Réalisation du gradateur de lumière

Voici un petit exemple où le potentiomètre est soudé directement sur le triac. Son boitier est métallique : il ne faut pas le toucher quand le gradateur est sous tension. On peut graduer la luminosité d'une ampoule de 40W. On aurait pu choisir une ampoule de 100W sans aucune modification.

Ne jamais toucher le montage lorsqu'il est sous tension !

En revanche, les ampoules à LED, à économie d'énergie et autres systèmes plus ou moins électroniques ne tolèrent pas ce type de variation (à triac). Il ne faut pas brancher ce type d'ampoule. Seules les ampoules à filament (halogène ou à incandescence) conviennent pour ce gradateur de lumière !

Voici en images quelques positions du variateur de lumière réalisé en 4 minutes chrono :

variateur de lumière simple 100W

variateur lumière triac

Gradateur de lumière 100W complet : ultra compact

Attention, tout le montage est relié au secteur. Lors des essais, il ne faut toucher que le bouton du potentiomètre. Tout le reste est dangereux !

gradateur lumière potentiomètre

Gradateur de lumière : au minimum ou presque

variateur de lumière montage

variateur gradateur de lumière

variateur de lumière 100W

Gradateur de lumière : au maximum

Ce petit gradateur de lumière sera parfait pour toutes sortes de réalisations et créations grâce à son encombrement miniature, son faible prix et sa rapidité de réalisation.

variateur de lumière réalisation

Zenati
mardi 4 décembre 2018 13:34

Merci. On ne trouve pas si simple et efficace.

Mokuhito
samedi 1 février 2020 18:31

Il est possible de faire la meme chose en 12v, pour faire des luminaires avec des ampoules de voiture ? Quel composant faudrait il adapter ?

nina67 Nina67
lundi 3 février 2020 17:04

Bonjour, le variateur ne peut pas fonctionner en 12V. Il faut plutôt un hacheur série : https://www.astuces-pratiques.fr/electronique/hacheur-serie-schema

Luis_sg
jeudi 11 juin 2020 23:02

Bonsoir, je suis en train de vouloir faire ce montage... Mais suis en argentine, et même si pas loin de la capitale, covid aidant, il manque plein de choses dans les stocks des magasins ! Bref, impossible de trouver un condo 100nF 100V non polarisé.. Si j'ai bien compris, il ne faut pas utiliser un condensateur polarisé ? (ça j'en ai).. Mais alors, est ce que je peux utiliser deux condos de 47nF 100V en parallèle ? Ce qui si j'ai bien compris en fouinant le web me donnerait une équivalence a 94nF 100volts ? Un débutant de plus, hé ! En tout cas, bravo pour le tuto !

nina67 Nina67
vendredi 12 juin 2020 07:43

bonjour, oui tout à fait ! 94nF, c'est presque 100nF et le variateur de lumière fonctionnera sans problème. Bonne journée

Luis_sg
vendredi 12 juin 2020 22:40

Merci pour la réponse rapide... J' ai un autre doute, en fait j'ai l'intention de faire deux fois ce montage, pour deux applications différentes, toujours avec ce problème de ravitaillement, le magasin où j'ai accès n'a pu me fournir qu'un potentiomètre de 250 kohms et un autre de 1Mohms (1000kOhms)... Mais du coup, même si U=RxI à voltage égal et à une puissance similaire (j'ai un moteur de 500watts et un autre de 800w), le potar d'un million d'ohms, je l'utilise plutôt pour le moteur avec moins de puissance ou bien pour le plus puissant ? Bref, par rapport au potentiometre de 500kOhms conseillé, qu'est ce qu'il va (risque de?) se passer avec un potentiomètre deux fois plus "petit" et avec un deux fois plus gros ? merci encore !

nina67 Nina67
samedi 13 juin 2020 09:53

bonjour, ce n'est pas le potentiomètre qui dose directement la puissance qui va aux ampoules ou au moteur. Il faudra mettre un radiateur en alu pour le triac. Il ne sert que de commande pour le triac avec les autres composants. Pour le potentiomètre 250k, on peut l'utiliser, mais il faut doubler le condensateur 100 nF (passer à 200 nF). Le but est d'être sur qu'on puisse couper tout à fait le moteur et qu'on ne reste pas bloqué sur une plage limitée comme 50%-100%. Pour le potentiomètre 1MOhm, vous pouvez l'utiliser en ajoutant en parallèle une résistance fixe de 1MOhm (ce qui permettra de ne jamais dépasser 500 kOhms et de conserver le même type de montage). Cordialement

Luis_sg
samedi 13 juin 2020 20:40

Merci Nina, pour ces précieuses infos... Est ce que vous avez un conseil en matière de "Manuel d'électronique pour débutants" ?? Pasque des tutos et des manuels y'en a bien plein le net, mais jusqu'ici je n'ai pas croisé grand chose qui m'aide à faire de grandes avancées... (le gars était mauvais mais il rejetait la faute sur les manuels qu'on lui avait filé !!!) Cordialement..

TedArt
mardi 16 juin 2020 07:46

Bonjour, Merci pour ce montage simple mais très efficace. Je souhaite le mettre en production cependant j'aimerai le protéger par un fusible. Voici comment je pense procéder (c'est peu être pas le top...) En considérant 100 Watts sur 230 V la charge peut être au maximum de 435 mA. Que pensez-vous si j'ajoute un fusible de 500 mA en amont du triac entre sa patte A1 et le 230 V merci d'avance pour vos avis TedArt

nina67 Nina67
vendredi 19 juin 2020 13:07

Bonjour TedArt, oui, un fusible 500 mA convient pour votre montage à triac. Cordialement