La résistance: Association en série et parallèle

La résistance: Association en série et parallèle

Deux résistances peuvent être connectées en série (bout à bout), ce qui forme un nouveau dipôle dont la résistance équivalent vaut la somme des deux :

la resistance association en serie et parallele 0

 

 

 

 

 

On peut ainsi, en mettant deux résistances de 10kOhm en série, obtenir une résistance de 20kOhm (de même tolérance que les 10kOhm). Bien sur, on peut mettre plusieurs résistances en série, on a alors :

 


la resistance association en serie et parallele 1

 

 

 

 

 

Ce résultat se démontre par l’additivité des tensions dans un circuit série.


Deux résistances peuvent être connectées en parallèle (dédoublement du passage du courant), ce qui forme un nouveau dipôle dont la résistance équivalent vaut l’inverse de la somme des inverses:


la resistance association en serie et parallele 2

 

 

 

 

 

 

Ce qui se généralise, dans le cas de plusieurs résistances :

la resistance association en serie et parallele 3

 

 

 

 

 

 

Ce résultat peut se démontrer par le fait que la somme des courants qui traversent chaque résistance vaut le courant qui traverse une seule résistance équivalente. Dans le cas de résistances en parallèle, la valeur équivalente est toujours plus faible que la plus faibles des valeurs.

 

La suite - la résistance limitation de courant...

Avis des internautes en moyenne 4.5 pour 2 votes
  La résistance: Association en série et parallèle, publié par nina67 le 22 Mars 2009
Les 10 outils indispensables pour l'électronique
Nina67
3 COMMENTAIRES
yannick

j'aimerais recevoir des exercices dans ma boite pour traité

101078

je suis le debutant

didier.limon108@sfr.fr

Bonjour avez vous deja essayer de monté 8 Résistances en serie > parralèles utilisé pour augmenté la puissance d'une résistance ses a dire en watts je peut expliqué comment procédé si on me le demande ses assez rare d'utilisé cette technique mais parfois ils le faut surtout lorsque l'on trouve pas les résistances voulue . Limon Didier .

ECRIRE UN COMMENTAIRE :