Réalisation de jeux de lumière sans LED

Avec nostalgie, on se rappelle le temps des jeux de lumière Moonflower à ampoule halogène. Cet article est fait pour vous, il présente des réalisations artisanales et passionnées de ce type de jeux de lumière qui remontent à une époque où les LED de puissance n'existaient pas encore. Les moonflowers classiques comprennent les éléments suivants : une source lumineuse (ampoule halogène 12 V 50 W ou 230 V 60 W), une coupelle de miroirs fixée à un moteur et une lentille convergente pour focaliser la lumière.

Voici donc le jeu de lumière sans LED, mais avec ampoule halogène 12 Volts 50 Watts.

Jeu de lumière Moonflower sans LED mais à ampoule 12 V 50 W

Trois versions ont été testées : 2 versions avec ampoule 12 V 50 W (alignement optique ampoule-miroirs-lentille ou pas) et une version avec ampoule 230 V 60 W à culot G9.

Premier jeu de lumière moonflower, premières soirées

Voici la première version présentée ici avec nostalgie (année 2002)

alt=

Réalisation (année 2002) de jeu de lumière Moonflower à ampoule 12 V 50 W

Voici la réalisation du jeu de lumière dans son ensemble. Les éléments ont été réalisés de façon artisanale à partir de choses récupérées. Seule l'ampoule halogène 12 Volts 50 Watts a été achetée ! L'ampoule émet de la lumière dans toutes les directions. Seule une partie de cette lumière va vers les miroirs qui renvoient la lumière vers la lentille. Une partie de cette lumière est bloquée à cause du cache qui se trouve entre l'ampoule et la lentille. Le but de ce cache (tôle métallique issue d'un transformateur !) est de masquer la lumière qui vient directement de l'ampoule et qui ne se trouve pas à la bonne distance de la lentille). Le jeu de lumière Moonflower est donc assez peu efficace en terme de luminosité globale. C'est un point négatif sur tous les Moonflower du commerce (du moins ceux à ampoule halogène).

jeu lumiere halogene 12V 50W moonflower led

Rendu du jeu de lumière dans une soirée dansante

L'ensemble du rendu des couleurs est chaleureux grâce au spectre complet et riche en couleurs chaudes de la petite ampoule halogène. Nostalgie des filaments chantants, quand tu nous tiens !

Jeu de lumière : 12V 50W amélioré

Une rangée de LED a été ajoutée pour créer un petit "plus" à ce Moonflower. Les LED sont orientées vers la lentille qui focalise leur lumière. N'étant pas dans l'axe optique de la lentille, elles forment une image un peu floue, mais qui est toujours bonne à prendre si on veut augmenter le rendu...

L'ampoule a été déplacée et les miroirs au bout du moteur aussi :

alt=

Miroirs du jeu de lumière Moonflower : on voit la courroie qui est entraînée par le moteur

alt=

Moonflower avec rangée de LED hors de l'axe optique

On gagne un peu d'efficacité avec cette disposition. La coupelle de miroirs est fixée à un axe planté dans le morceau de bois. Les miroirs sont peints avec de la peinture vitrail orange, jaune et d'autres teintes originales qu'on ne trouve jamais dans les Moonflowers du commerce. Le morceau de bois est taillé sur la tranche pour la courroie qui est reliée au moteur (la courroie est récupérée d'un magnétoscope ou d'un lecteur de cassette). Les miroirs sont collés à la super glu sur des petites cales en carton (dessous de verre découpés). La roue de miroirs est maintenue par des équerres en Meccano (pour les nostalgiques de ce jeu). Un bricolage qui a au moins le mérite d'être original et donner un rendu unique pour vos ambiances de soirées !

Vu dans son ensemble, cette version 2 du Moonflower ressemble à cela :

alt=

Moonflower avec ampoule halogène, coupelle de miroirs et LED

alt=

Moonflower (version 2) avec ampoule 12 V 50 W décalée

Jeu de lumière Moonflower (version 3) avec une ampoule 60 W 230 V

Pour alléger le jeu de lumière moonflower, on peut utiliser une ampoule 60 W 230 V en vulot G9. On économise ainsi le transfo 12 Volts 50 VA :

alt=

Moonflower ampoule 60 W 230 V culot G9

Un petit transfo 9 V est toujours nécessaire pour piloter le moteur et le ventilateur.

alt=

Version à ampoule 60 W 230 V (transfo 12 V 50 VA supprimé)

Les miroirs sur le côté augmentent le rendu du Moonflower en formant des images symétriques supplémentaires. Le problème est la fragilité de l'ampoule 60 Watts qui casse facilement lorsqu'elle est secouée pendant qu'elle est allumée. Le moonflower ne doit pas être choqué ou glisser par terre !

Rendu du jeu de lumière moonflower 60 Watts

Plus léger, ce jeu de lumière est idéal pour les soirées. Il crée une ambiance chaleureuse grâce à sa lampe halogène. Le rendu projeté sur un mur :

alt=

Rendu du Moonflower avec ampoule 60 W

On reconnaît les formes en Z du filament de l'ampoule. Dans une ambiance avec machine à fumée, les faisceaux semblent former un véritable lever de soleil :

alt=

Moonflower à lampe halogène (rendu avec machine à fumée)

Evolution des jeux de lumière

La plupart des jeux de lumière modernes utilisent des LED rouges, vertes et bleues, parfois blanches et ambre aussi. Le rendu des couleur est toujours le même avec des teintes pures dues aux LED. Partout, de soirée en soirée, on voit les mêmes effets, les mêmes couleurs primaires basiques à cause des mêmes LED. Il existe cependant depuis peu des LED roses qui apportent une touche de nouveauté.

L'avantage des ampoules halogène est de contenir un spectre lumineux complet qu'on peut nuancer avec des teintes au choix (filtres de couleurs ou peinture vitrail sur les miroirs). Ces teintes chaleureuses et douces n'existent aujourd'hui pratiquement plus pour agrémenter nos meilleures ambiances.

Mot de la fin

Nostalgie d'un premier jeu de lumière moonflower fabriqué avec pas grand chose... Cette réalisation de 2002 s'appuie sur les éléments classiques des jeux de lumière de cette époque : ampoule halogène 12 V 50 W, miroirs, et lentille. Les jeux de lumière modernes à LED RGB ou RGBW ne rendent absolument pas la même ambiance chaleureuse et naturelle des tons chauds, confortables et parfaits pour des soirées musicales. Plus de 15 ans après, les ampoules halogènes ont encore quelque chose à nous exprimer : couchers de soleil romantiques, ambiances de flamme ou de bougie, ton chauds et ambrés.

[email protected]
dimanche 21 juin 2015 01:25

Très intéressant

fabrice leclerc Fabrice leclerc
mardi 20 mars 2018 09:35

Super !!! Félicitations, c'est du très joli travail ! Il aurait fallu faire un pas à pas détaillé pour savoir le monté en détail soi-même, mais sinon très joli travail. Bonne continuation !