Développement personnel et bien-être

Le bien-être n'est pas un ordre établi une fois pour toutes, mais s'associe plutôt à l'évolution, aux créations de chacun.e au cours de sa vie. Il ne s'agit pas d'un équilibre ou d'une harmonie figée définitive. On peut s'interroger sur ce qui est normal ou anormal. Est souvent jugé normal ce qui est fait par le plus grand nombre.

L'anormal semble décrit par les dysfonctionnements et le pathologique. On peut vivre dans l'illusion, dans son monde, avec un fonctionnement anormal. On n'a alors pas conscience de ses problèmes, on croit qu'il est normal de vivre ainsi, surtout qu'on peut se comparer à d'autres semblables. L'évolution semble gelée.

Developpement personnel et bien etre 0

Immobilité d'un étang gelé

Ce qui est normal est sans doute de se développer en accord avec sa conscience. On peut ainsi voir comme anormal ce qui défavorisent l'harmonie de la personne et son développement. Pourtant, il y a une accomodation à "paraître" plutôt qu'à "être", à se conformer à des modèles qui engourdissent et qu'on suit, un peu paresseusement. C'est presque une forme d'immaturité, au sens la réalisation de soi est freinée, non portée jusqu'à maturité. Il peut être intéressant de choisir de devenir soi, affirmer sa différence, sa détermination.

Developpement personnel et bien etre 1

Maturation d'un nouveau jour dans un décor onirique, sans lieu réel...

Un certain bien-être peut être atteint lorsqu'on réunit ces conditions :

- conscience de ses richesses personnelles et de ses limites. On connaît ses qualités qu'on n'hésite pas à affirmer ou sur lesquelles on peut se reposer solidement. Albert Camus décrit certains artistes ainsi : "ces artistes qui connaissaient leurs limites, ne les excèdent jamais, et dans cet intervalle précaire où leur esprit s'installe, ont toute la merveilleuse aisance des maîtres. Et c'est bien là le génie : l'intelligence qui connaît ses frontières".

- on se penche sur ses relations essentielles (écarter le superflu).

- être sensible au renouveau de la vie, savoir s'étonner des changements. "Un nouveau jour vient d'éclore. Savoir encore s'en émerveiller" (Florent Pagny). Développer cette capacité à s'émerveiller.

- sensation d'unité entre son environnement et ses aspirations profondes. Une relation saine et authentique s'installe entre la personne et les autres, basée sur la tolérance, le respect, la capacité à aimer. "Mais qu'est-ce que le bonheur sinon le simple accord entre un être et l'existence qu'il mène ?" (Camus)

- la relation avec son corps est harmonieuse. Le corps est vu comme un ami. Et c'est bien cet ami qui nous suit toute notre vie, qui nous sert, qui sert des projets. C'est lui qu'on nettoie, qu'on maquille, qu'on emmène chez le médecin, au soleil, à la montagne, aux épreuves des grands froids et des frissons.- rien de trop : on satisfait ses besoins dans la juste mesure, tout en étant respectueux du cadre de vie, de la nature, etc...

- résolution des conflits intérieurs et souffrances du passé. Il est possible de transformer un malheur en épreuve grâce à la résilience (thème développé par Cyrulnik), de métamorphoser un malheur en oeuvre d'art. La poésie et l'humour dont deux moyens puissants pour guérir des blessures de l'âme.

Developpement personnel et bien etre 2

Eclairage d'éclats cristallins

Le développement personnel pour accéder à un bien-être souvent nouveau peut s'appuyer sur la réalisation des aspirations profondes. Le bien-être est trop souvent vu comme une simple absence de souffrance et une certaine richesse matérielle et figée, qui ne tient pas compte du développement et de l'évolution de la personne. Il s'agit de donner du sens à son existence.

"Etre un homme, c'est sentir, en posant sa pierre, que l'on contribue à bâtir le monde." (Antoine de Saint-Exupéry). La plénitude de vie est approchée lorsqu'on se concentre sur la croissance de notre être et non sur des valeurs standard en vogue (productivité, efficacité, rentabilité, consumérisme, ...)"Ce n'est pas si facile de devenir ce que l'on est, de retrouver sa mesure profonde" (Albert Camus, Noces à Tipasa).Malgré quelques défauts qui font aussi le charme et la particularité de chacun, nous pouvons vivre harmonieusement, dans le développement de nos aspirations profondes qui feront de nous la personne que nous sommes.

Developpement personnel et bien etre 3

Fleur de lune

Johndoe Johndoe
Le 16 févr. 2012 à 11:17

Sympa et très rafraichissant comme article :) Réussir ces défis apporte une réelle sérénité dans le vie

Dimitri
Le 3 sept. 2020 à 11:43

Bonjour, quelques réflexions à propos de certains extrait de ce texte "Ce qui est normal est sans doute de se développer en accord avec sa conscience" Très bien, je suis certain que Hitler et Staline seraient parfaitement d'accord avec cette affirmation. Pour ma part je préfère y inclure la nécessaire "négociation et mise en place d'un accord"" avec la normalité des autres. "Vivre harmonieusement, dans le développement de nos aspirations profondes qui feront de nous la personne que nous sommes". En dehors du chant de la harpe harmonique et et de la découverte de racines qui plongeraient profondément dans un Eden onirique, il me semble que chercher à devenir (futur) ce que l'on est déjà (au présent) s'apparente fort à courir après son ombre. Pour le plus grand profit des marchands de développement perso. "Le corps est vu comme un ami. Et c'est bien cet ami qui nous suit toute notre vie" Un ami ce n'est pas moi, ni même une partie de moi. C'est un proche mais il reste un autre. Mon corps serait donc un ami. un autre, pas même une partie de ce que je suis ? Par ailleurs un ami dont dont je suis le propriétaire .. Quel sorte d'ami est-ce là, celui dont on est propriétaire ? "Mais qu'est-ce que le bonheur sinon le simple accord entre un être et l'existence qu'il mène ?" Le summum, il aurait donc suffit d'être en accord avec l’existence que l'on menait dans les camps de la mort pour atteindre le Bonheur. Et si ceux qui au XIX ème siècle voyant des enfants de même pas 8 ans se tuer à la tâche dans les mines de charbons, avaient pri la peine d'être en accord avec l’existence qu'ils menaient, nos enfants seraient aujourd'hui heureux, et les voyant partir pour la mine à 5 heure du matin nous aussi, nous serions heureux .. à condition d'être en accord avec cet existence. Et bien pour ma part je ne veux pas de cette forme de "bonheur", je préfèrerais le malheur d'être en désaccord avec cette existence là et de m'efforcer de la changer

nina67 Nina67
Le 4 sept. 2020 à 12:28

Bonjour Dimitri, très intéressant point de vue sur le développement personnel et le bien-être qui met en perspective des conseils, des recommandations ou des guides à suivre... Cordialement