Comment avoir le chomage

jenna

Jenna - Le 24 août 2015 07:30

1 pour 1 vote(s)

Comment avoir accès au Chômage ? En France, n'importe quel travailleur à Le droit au chômage après un licenciement ou une rupture conventionnée. Il varie selon le salaire que vous avez perçu pendant la période de travaille. Cependant, si la personne en question a démissionné, elle ne pourra pas prétendre à l'allocation chômage, sauf s'il s'agit d'un cas de démission légitime.

1 - Quelles sont les conditions de l'accès à l'allocation chômage ?

Comme nous l'avions dit plus haut, pour bénéficier du chômage, il faut que vous ayez perdu involontairement votre emploi (sauf cas très précis). Il faut aussi que le travailleur ait eu une activité pendant quatre mois pendant vingt-huit mois précédent ou trois ans pour les plus de 50 ans. Chose très importante, il faut être inscrit à Pôle Emploi. a) Si j'ai démissionné ?Si vous avez démissionné mais que ce n'était pas pour un cas de démission légitime, vous pouvez saisir, au bout de quatre mois, l'instance paritaire régionale de Pôle emploi pour une demande de réexamen du dossier. Vous devez apporter tous les éléments de votre recherche d'emplois, vos conventions de stage(s), de formation(s) etc... Pôle emploi peut ensuite décider de vous accorder une allocation chômage ou non.b) La démission légitime La démission légitime regroupe plusieurs situations qui peut permettre à une personne de prétendre au chômage, même si c'est elle qui a démissionné. Suivre son conjoint mutéChanger de région après un PACS ou un Mariage.Démissionner pour reprendre immédiatement un autre travail, mit fin par l'employeur 91 jours plus tard. Être victimes d'actes délictueux au sein de l'entreprise.…En tout, il y a 14 cas de figures. Vous pouvez les consulter sur le site de Pôle emploi.

2 - Comment se calcule mon chômage ?

Le montant brut de votre allocation chômage s'élève au montant le plus élevé entre ces deux calculs :57 % de votre Salaire Journalier de Référence40,4 % de votre Salaire Journalier de Référence + 11,76 euros.Il faut savoir que cette allocation ne peut pas être supérieur à 75% de votre Salaire Journalier de Référence (SRJ) ou inférieur à 28,67 euros.