Faut-il tailler les tomates ?

Julia - Le 11 mai 2018 15:33
Mise à jour : Le 11 mai 2018 15:33

Une fois les tomates plantées en pleine terre, elles ne demandent que peu d'entretien. Pour autant, la suppression des "gourmands" (tiges à l'aisselle des feuilles) et la taille du plant font parfois débat chez les jardiniers. Si certains suppriment les gourmands et étêtent la tige principale pour favoriser le développement des fruits, d'autres préfèrent ne pas agir et laisser le plant se développer seul. Alors, faut-il tailler les tomates ? Chacune de ces 2 techniques présente des avantages et des inconvénients...

faut-il tailler les tomates

Vers la mi-mai, pour les régions les plus douces, est venue la période de plantation des pieds de tomates. Une fois en place, ils vont grandir et rapidement développer des gourmands, des départs de tige qui apparaissent à l'aisselle des feuilles. Pour de nombreux jardiniers, les gourmands doivent être supprimés car, même s'ils donneront certainement des fruits, ils surchargent la tige principale et épuisent le pied. Pour d'autres, couper les gourmands interfère avec l'énergie et la santé générale de la plante. La taille peut également créer une plaie propice au développement de maladies (mildiou) ou d'agents pathogènes. Alors, faut-il ou non tailler les tomates et supprimer les gourmands ?

Faut-il tailler les tomates ? : les arguments pour

Depuis des années, les anciens et une grande majorité des jardiniers taillent leurs pieds de tomates pour obtenir des tomates plus grosses. Dès l'apparition des premiers gourmands, environ un mois après la plantation du pied, ils sont alors pincés ou coupés au sécateur. Ces tiges qui poussent à l’aisselle des feuilles sont des tiges secondaires qui peuvent nuire au bon développement de la tige principale. Pour les adeptes de la suppression des gourmands, il est préférable de conserver une seule tige sur laquelle s’épanouiront 4 ou 5 branches porteuses de tomates plutôt qu'une multitude de tiges secondaires aux tomates souvent plus petites...

tailler les tomates

Au final, les plants donneront des tomates moins nombreuses mais plus grosses, uniformes, et matures en même temps. Mais ce n'est pas l'avis de tous les jardiniers... En plus d'être fastidieuse (les gourmands doivent être supprimés jusqu'à la fin de la saison car ils ne cessent de se développer), cette technique serait préjudiciable à la plante et aux récoltes.

Faut-il tailler les tomates ? : les arguments contre

En effet, de plus en plus de jardiniers laissent les gourmands se développer sur leurs plants de tomates. Pour autant, il notent des récoltes tout aussi abondantes et jugent même leurs plants en meilleure santé. Si la tomate ressent le besoin de développer des gourmands, c'est parce qu'elle a beaucoup d'énergie et s'aide de la photosynthèse générée par ces tiges secondaires. Les feuilles sont en effet indispensables pour la photosynthèse et donc à l’énergie de la plante. Couper les gourmands reviendrait donc à retirer cette énergie au plant de tomate...

tailler les tomates

Couper les gourmands, c'est aussi laisser la possibilité aux maladies cryptogamiques (comme le mildiou) ou aux agents pathogènes de s'introduire dans la "plaie" laissée par la suppression du gourmand. Enfin, ne pas couper les gourmands, c’est aussi une économie de temps pour tous les jardiniers qui souhaitent profiter d'un potager sans trop avoir à s'en occuper.