Head and Shoulders : mauvais pour la peau ?

Julia - Le 7 janv. 2019 12:07

4 pour 1 vote(s)

La marque Head and Shoulders est la 2ème marque de shampoings et produits capillaires la plus vendue dans le monde. Spécialisée dans les shampoings anti-pelliculaires, elle commercialise différents produits pour lutter contre les pellicules et soulager les démangeaisons du cuir chevelu. Mais, en réalité, sa formulation douteuse à base de sulfates et d'allergènes semble plus agresser le cuir chevelu que le soigner... Au final, Head and Shoulders est-il mauvais pour la peau ?

Head and Shoulders : mauvais pour la peau ?

Lorsqu'on parle shampoings anti-pelliculaires, Head and Shoulders est l'une des premières marques à laquelle on pense. Cette marque américaine, appartenant à Procter & Gamble, est aujourd'hui leader du marché des produits anti-pelliculaires. Malgré leur réel succès, les produits Head and Shoulders sont de plus en plus montrés du doigt à cause de leur composition. L'association Quechoisir, dans son comparatif des substances toxiques dans les cosmétiques, a notamment mis en évidence la présence de Sodium Lauryl Sulfate, de butylphenyl methylpropional, de methylchloroisothiazolinone ou encore de methylisothiazolinone. La formulation des shampoings Head and Shoulders fait froid dans le dos ! Au final, sont-ils réellement bons pour vos cheveux et votre cuir chevelu ?

La formulation des shampoings Head and Shoulders

Comme sur tous les produits cosmétiques, les consommateurs ont aujourd'hui accès à la liste INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients). Cette nomenclature obligatoire liste tous les ingrédients utilisés dans la formulation du produit. Pour vous montrer à quel point les shampoings Head and Shoulders sont mauvais pour la peau, voici un aperçu des substances toxiques qu'on peut y trouver :

Head and Shoulders : mauvais pour la peau ?

  • Des sulfates : dans notre précédent article consacré aux dangers des sulfates pour la santé, nous avions notamment étudié les cas du Sodium Lauryl Sulfate et du Sodium Laureth Sulfate, 2 des sulfates les plus utilisés par les fabricants. Généralement, ils utilisent un seul des deux sulfates. Mais les shampoings Head and Shoulders, eux, contiennent à la fois du Sodium Lauryl Sulfate et du Sodium Laureth Sulfate ! Ces sulfates sont accusés de provoquer des dermatites de contact et reconnus comme très irritants et asséchants pour le cuir chevelu. Pourtant, nous savons que la déshydratation peut fortement aggraver le problème des pellicules. Le site internet de Head and Shoulders indique lui-même que "si vous êtes sujet aux pellicules, les irritants sur votre cuir chevelu déclenchent les pellicules plus facilement qu’à la normale." Dans ce cas, pourquoi utilise t-il des sulfates dans la formulation des shampoings anti-pelliculaires ? Sachez également que les shampoings ne sont pas les seuls produits concernés par cette hérésie. Certains dentifrices, par exemple, sont accusés de provoquer des aphtes et gingivites !
  • Des allergènes : en plus des sulfates, les shampoings Head and Shoulders contiennent également de nombreux allergènes comme du methylchloroisothiazolinone (MCIT), un allergène extrêmement puissant. Cette substance a même été interdite dans les produits sans rinçage depuis avril 2016 !

Head and Shoulders : mauvais pour la peau ?

Le methylchloroisothiazolinone permet de lutter contre la prolifération des bactéries et des champignons, responsables de certains affections du cuir chevelu. Mais c'est surtout une substance bon marché, qui peut provoquer de l'eczéma de contact, des plaques rouges et des démangeaisons. Là encore, quel est l'intérêt d'une telle substance dans les shampoings anti-pelliculaires Head and Shoulders ?

Vous l'aurez compris : de part leur composition chimique, les shampoings Head and Shoulders décapent plus qu'ils ne soignent et ne régleront en rien vos problèmes de pellicules.