Le Sodium Laureth Sulfate

Le Sodium Laureth Sulfate (SLS), également appelé lauryl éther sulfate de sodium ou laureth sulfate de sodium, est un tensioactif largement utilisé en cosmétique. Présent dans de nombreux savons, shampoings, dentifrices…, le Sodium Laureth Sulfate sert d’agent moussant très efficace. Mais c’est aussi l’un des ingrédients les plus nocifs et irritants. Zoom sur le Sodium Laureth Sulfate qui fait tant parler de lui…

sodium laureth sulfate

Qu’est-ce que le Sodium Laureth Sulfate ?

Le Sodium Laureth Sulfate (SLS) fait partie de la grande famille des sulfates, au côté du Sodium Lauryl Sulfate (tout aussi nocif mais à ne pas confondre). Mais que sont exactement les sulfates ? Ils peuvent être naturels ou le plus souvent synthétiques, partiellement à base de soufre. Contrairement au Sodium Lauryl Sulfate, le Sodium Laureth Sulfate synthétique est fabriqué à partir d’oxyde d’éthylène, un gaz très réactif, toxique et cancérigène. C’est également le cas des autres ingrédients éthoxylés comme les PEG que l’on retrouve souvent dans les produits cosmétiques. Du fait de sa fabrication synthétique, le Sodium Laureth Sulfate est beaucoup plus agressif pour la peau. Mais pourquoi les industriels continuent-ils à utiliser le SLS dans leur formulation ? C’est parce que le Sodium Laureth Sulfate présente de nombreux avantages au moment de la fabrication et de l’utilisation :

  • il possède une puissante action dégraissante ;
  • il permet de bien faire mousser les produits. Une mousse abondante (que l’on associe généralement à une bonne efficacité de nettoyage) marque souvent la présence de Sodium Laureth Sulfate… ;
  • il favorise la conservation des produits car il renforce l’action des conservateurs ;
  • il stabilise les formules en raison de son pouvoir émulsionnant ;
  • il est extrêmement peu coûteux car produit notamment à partir d’huile de palme.

Pour toutes ces raisons, le Sodium Laureth Sulfate se retrouve aujourd’hui dans plus de 90 % des shampooings et gels douche ! Pour mieux comprendre la différence entre le Sodium Laureth Sulfate et le le Sodium Lauryl Sulfate, consultez notre article "Sodium Lauryl Sulfate vs Sodium Laureth Sulfate".

sodium laureth sulfate

Le Sodium Laureth Sulfate : comment l’éviter ?

De nombreuses études mettent en évidence le caractère très irritant du Sodium Laureth Sulfate. En plus de provoquer des irritations et des rougeurs cutanées, le SLS enlève la protection lipidique naturelle de l’épiderme. C’est un dégraissant beaucoup trop puissant pour la peau et le cuir chevelu ! L’épiderme, moins protégé, est alors plus sensible et fragile face aux agressions extérieures. Pour répondre à ce déséquilibre, les glandes sébacées produisent davantage de sébum. Les tensio-actifs sulfatés favoriseraient aussi la chute des cheveux. Heureusement, il est possible d’éviter ces désagréments en optant pour des produits sans sulfates. Cependant, prenez toujours le temps de consulter la liste INCI obligatoirement présente sur l’emballage. Même en cosmétique bio, il est possible de constater la présence de tensio-actifs sulfatés à partir du moment où ils ont été synthétisés à partir d’huile végétale et que leur procédé de transformation est propre. Il est donc possible de trouver du Sodium Lauryl Sulfate, de l’Ammonium Lauryl Sulfate (ALS) ou encore du Sodium coco sulfate dans les produits certifiés bio.

sodium laureth sulfate

Le sodium coco sulfate, un tensioactif dérivé de l’huile de coco, se présente d’ailleurs comme l’une des alternatives aux sulfates synthétiques. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre article « Le Sodium coco sulfate : bon ou mauvais ? ».

sodium lauryl sulfate sodium laureth sulfate Sodium Lauryl Sulfate vs Sodium Laureth Sulfate sodium laureth sulfate sodium coco sulfate Le Sodium Laureth Sulfate vs Sodium Coco Sulfate sodium coco sulfate Le Sodium Coco Sulfate, bon ou mauvais ? sodium lauryl sulfate Le Sodium Lauryl Sulfate danger des sulfates Dangers des sulfates pour la santé ammonium lauryl sulfate peau L'Ammonium Lauryl Sulfate est-il dangereux ? aphtes gingivites dentifrice Aphtes et gingivites à cause de son dentifrice tensioactifs cosmétiques Les tensioactifs dans les cosmétiques